ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


lundi 31 août 2009

Une de plus

Une petite fille de 5 ans est décédée du virus de la grippe AH1N1. Elle souffrait, d’après les autorités de nombreuses pathologies sous-jacentes.
Après avoir été admise à l'hôpital, elle a présenté un syndrome de détresse respiratoire aiguë et des complications qui ont rapidement engagé le pronostic vital.

Malgré un traitement au Tamiflu, son état s’est vite dégradé.

Le prélèvement destiné à rechercher le virus de la grippe H1N1 s'est révélé "positif". Il faut rappeler que 11 personnes sont mortes du virus H1N1 en France: 2 en Métropole, 5 en Nouvelle Calédonie, 3 en Polynésie et 1 à la Réunion.

La préfecture n'a pas comptabilisé les deux décès enregistrés dans l'île les 19 et 20 août et "possiblement liés" au virus H1N1, selon la Cire, en l'absence de prélèvements. Ils étaient âgés de 60 et 90 ans et la grippe était mentionnée comme cause de la mort sur leur certificat de décès.

121 personnes infectées par le virus H1N1, dont 4 co-infectées par le virus de la grippe saisonnière, ont été hospitalisées à la Réunion depuis le début de l'épidémie début juillet. "55 d'entre elles présentaient des facteurs de risque de complications (grossesse, enfant de moins d'un an, asthme, etc) et 21 un signe de gravité", selon le dernier point épidémiologique de la Cire, diffusé lundi.

Depuis début juillet, trois personnes infectées ont été placées en réanimation. "L'une est sortie et présente une évolution favorable, tandis que les autres demeurent dans un état grave", a dit la Cire.

Au total, 22.500 personnes ont été contaminées par le virus HIN1 à la Réunion depuis juillet dont 9.100 lors de la semaine du 17 au 23 août, contre 5.600 la semaine précédente.
Dans les écoles, l'épidémie de grippe semble reculer. Lundi, 10.330 élèves (sur 223.000) étaient absents dans l'Académie pour cause de grippe contre 14.300 vendredi dernier, selon les chiffres communiqués à la préfecture par le rectorat.

La ministre de la Santé Roselyne Bachelot s'est rendue sur place à la fin de la semaine dernière, pendant deux jours. A l'issue de sa visite, elle s'est dite "rassurée" par une structure sanitaire qui "répond bien".

Si mamie Bachelot pense que tout répond bien alors que des milliers de personnes sont atteintes et que les morts s’accumulent, tant mieux pour elle.

Toujours pas de traitement préventif de distribué. On attend, tranquillement.

Plus vite avec la poste ?

Une carte postale adressée par un jeune homme à sa fiancée monégasque est arrivée 72 ans après avoir été postée, 40 années après la mort de sa destinataire.

La carte postale est parvenue le 25 août à la poste de Monaco au sein du courrier en provenance du centre de tri de Nice.

La carte avait été adressée le 11 août 1937 depuis Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes) à Fernande Robéri, apprentie coiffeuse, par son fiancé J.A Achiardi, a dit à l'AFP la sœur de Fernande, Olga Platini, 94 ans.

Le message lapidaire comporte, outre la signature de M. Achiardi, deux mots: "Bon souvenir".

Mme Robéri est morte en 1969.

Le directeur de la poste de Monaco, Jean-Luc Delcroix, pense que la carte a dû s'égarer derrière un meuble avant d'être retrouvée et remise en circulation. "La seule explication rationnelle, c'est que la carte soit tombée derrière un casier de tri", a-t-il dit à l'AFP.

Le fils de la destinataire, Bernard Achierdi, neveu du J.A Achierdi qui avait écrit le message, s'est fait connaître auprès de la poste monégasque qui lui remettra la carte, représentant un paysage de montagne, en main propre mardi à 12H00

samedi 29 août 2009

Pas au point !

Margaret Chan, directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), estime que le fait "le plus préoccupant" de la grippe H1N1 est que "40% des décès concernent des jeunes adultes en bonne santé". Ce nouveau virus de la grippe fait le même nombre de victime en six semaines que la grippe saisonnière en six mois.

Elle pense que 30% au moins des Français seront touchés par ce virus. 60% des victimes de ce virus ont des problèmes de santé sous-jacents, mais qui n’en a pas.
Toujours d’après Mme Chan, les services de soins intensifs et les services d’urgences seront très vite surchargés du fait de malades ayant besoin d’être hospitalisés.

Elle indique encore que l'on ne disposera pas de vaccins en quantité suffisante "dans les prochains mois", et estime à 900 millions de doses la capacité annuelle de production mondiale de vaccins antigrippaux, pour une population mondiale de 6,8 milliards d'habitants.

Il faudra donc un peu plus de 7 ans pour avoir le nombre de vaccins correspondants à la population mondiale. D’ici ce temps là … les morts vont s’accumuler.

Mais en France tout va bien, ils l’ont encore dit au journal de 13h00.

Mythe ou Réalité

On parle beaucoup des personnels soignants en ce moment avec la grippe AH1N1, qui vient d’ailleurs d’être nommée virus le plus agressif de la décennie. Mais revenant sur le fantasme de l’infirmière.

En effet qui n’a jamais de se retrouver, dans les bras d’une jolie infirmière pour se faire faire des soins.

Je ne vous parle pas de celles dont tout le monde à déjà eu l’occasion d’avoir affaire à elles : Ces grosses mémères moustachues et poilues qui ont autant de féminité qu’un routier et l’amabilité d’un docker après sa journée de travail. Vous voyez ce que je veux dire ; celles dont les mains sont aussi douces que celles d’un ouvrier de chantier et qui s’occupent de vous avec la douceur d’un boucher travaillant un morceau de viande pour le passer à l’attendrisseur.

Non, je vous parle de celles que l’on voit passer dans les couloirs, dans leur blouse ultra moulante, mettant encore plus en valeur leurs formes généreuses et qui vous adresses un sourire en passant dans le couloir. Celles qui sont capables de vous faire exploser la braguette d’un simple clin d’œil.

Mais pourquoi ne vient elle jamais vous voir et vous laisse « au bon soin » de la grosse mémère. Pourquoi ? … Pourquoi ? … Pourquoi ???

Et Je voudrais savoir enfin si cela est vrai ! Est-ce qu’elles sont nues sous leur blouse, oui ou non ?

vendredi 28 août 2009

Amende facile

Il y a quelques jours, un automobiliste a été verbalisé pour … avoir fumé au volant. Pas de retrait de permis, mais une amende de 22 euros. Du n’imposte quoi.

La police affirme que l’on doit avoir ses deux mains sur le volant pour ne pas être dangereux sur la route. Ce qui veut dire, interdit de toucher à son autoradio, interdiction de se gratter le nez ou une autre partie de son anatomie (quand sa gratte … y a pas !).

Lorsque j’ai passé mon permis, mon instructeur de conduite m’a toujours recommandé une conduite décontractée, une main sur le volant, une autre sur le levier de vitesse … alors ? Que faire ?

Les droits des Français sont de plus en plus écrasés, ignorés et bafoués.

Liberté, Égalité, Fraternité ? Cela existe-t-il encore ?

Mode de fonctionnement

Toute la population devrait pouvoir se faire vacciner, si tout va bien et si les apprivoisassions de médicaments soient continus, dans les quatre mois après le début des vaccins, soit jusqu’au 28 janvier 2010. Cette vaccination n’est pas obligatoire, ni même conseillée. Chacun fait ce qu’il veut, excepté certaines personnes (Personnels soignants, armée, police … etc.).

A l’arrivé dans un centre de vaccination, un parcours fléché sera présent afin de ne pas perdre de temps et éviter les bousculades.

Avant toute vaccination, chaque personne recevra un questionnaire médical qu’il devra remplir ainsi que la signature d’une décharge en cas de réaction à ce vaccin.
Si la personne est considérée comme personne à risque, elle sera dirigée vers un médecin qui procédera à une visite médicale.

Une équipe sera sur place pour soigner les cas de choc anaphylactiques qui auraient lieu après la vaccination.

La vaccination se faisant dans l’épaule, une tenue permettant de relever la manche est préconisée afin de ne pas bloquer Sas de passage.

Entre la remise du questionnaire et la vaccination, l’attente sera environ de 30 minutes (sauf si une visite médicale a lieu).

Les « séances » de vaccinations dureront par période de 4 heures à raison de deux par jours ou durant chaque période, 360 personnes devraient pouvoir être vacciné.

Chaque personne vaccinée aura une fiche restant au centre contenant le numéro du lot des vaccins, le nom du laboratoire fabriquant, le nom du vaccin et le numéro de passage. Sans doute pour retrouver les personnes si un groupe de vaccinés présenteraient des suites non désirées à la vaccination.

Peut-on faire confiance à un gouvernement qui change sans cesse de discours concerna t cette maladie ? Il continue à dire que c’est une grippe banale, mais prépare une vaccination d’un pays complet.


Alors … Piqure ou pas piqure … telle est la question !

Bachelot met les choses au point

Les premiers vaccins contre la nouvelle grippe AH1N1 arriveront en France ( ?) le 3 septembre prochain, mais en quantité limités. La campagne de vaccination commencera le 28 septembre pour certaines personnes (lesquelles ? rien n’est vraiment décidé pour l’instant).

Mamie Bachelot a réservé 94 millions de doses de vaccins (donc 47 millions de personnes) et plusieurs millions de doses (combien ?) seront disponible mi-octobre.
La totalité des vaccins reviendra à 1 milliards d’Euros.

Ce vaccin sera délivré gratuitement, mais ne sera pas obligatoire . Mais ne vous en faites pas, l’état se retrouvera dans ses comptes en augmentant plusieurs impôts.

Affichant la préparation des autorités à l'épidémie à la veille de la rentrée, une cellule de crise pandémie grippale élargie s'est réunie jeudi au ministère de l'intérieur, avec pas moins de sept ministres ou secrétaires d'Etat.

Il y aura trois centres de vaccinations par département, sauf pour Paris, ou les vaccinations se feront à la chaîne (comme pour les bœufs) et des équipes mobiles se déplaceront dans les écoles. La question pour les maisons de retraites et les personnes dépendantes ne pouvant se déplacer hors de leur domicile n’est pas encore en question ( ?)

D’après de récents sondages (?) 64% des Français ont confiance dans l’action du gouvernement concernant cette pandémie (? ? ?).

Info … Info … Info …

Les lecteurs de ce blog trouveront peut-être que je parle beaucoup de la grippe AH1N1, même trop pour certains. Je parle de ce sujet d’abord par ce qu’il m’intéresse et qu’il n’y a pas beaucoup de sujets dans l’actualité de ces derniers jours pour lesquelles j’ai envie de m’exprimer.

Alors …

jeudi 27 août 2009

Thriller is back


Ça devait arriver, des fans de Michael Jackson commencent à perdre la boule. Des vidéos de leur star circulent le montrant en vie se baladant dans les rues ou encore mieux, hantant Neverland.

Ce chanteur hissé au rang d’icône, ses fans tentent de le comparer à Elvis Presley en le nommant le King of Pop.

Mais désolé pour eux, il n’y a qu’un King et c’est Elvis. Pour toujours et à jamais.

mercredi 26 août 2009

Un épidémiologiste défie le gouvernement

L’épidémiologiste Antoine Flahault préconise une large utilisation du Tamiflu en prévention de la grave épidémie qui va frapper la France dans les semaines qui arrivent. Il estime qu’il serait prudent de prévenir les cas en faisant diminuer les « charges virales » des personnes saines avant que celle-ci ne soit trop durement atteinte.

Il avoue également sa peur que le Tamiflu soit rapidement obsolète lors de la grande épidémie qui va toucher le pays en entier. Il est donc grand temps d’utiliser les armes qui sont à notre service avant de se retrouver sans munition face à un ennemi impitoyable.

Mais allez faire comprendre ça à des êtres bornés et enfermés dans leurs convictions, même si elles sont fausses.

Mais rien à craindre … Le gouvernement nous l’a promis … alors …

Ca vaut le coup d'oeil !

Quand le cinéma s'intéresse à la grippe A, préparez vos mouchoirs...

http://www.lepost.fr/article/2009/08/26/1669651_grippe-a-hollywood-contaminee.html

mardi 25 août 2009

Obama : plus blanc que blanc.

Obama veut se refaire une virginité en ouvrant de nouveau les dossiers concernant les actes de tortures sur les Irakiens soupçonnés de terrorisme lors du dernier conflit, par les agents de la C.I.A.

La commission d’éthique est désormais favorable pour lancer les poursuites sur ses « employés » du gouvernement ayant eu pour tache de trouver des réponses dans un conflit s’enlisant de plus en plus.

Obama serait également intéressé de connaître l’ « implication » de l’ex-président George W. Bush. Des ex-représentants du gouvernement Bush ont refusés ces « actes d’interrogatoires » comme étant des tortures.

Je ne sais pas ou Obama vivait, mais les tortures ont toujours existés depuis la nuit des temps lors de conflits, qu’elle que soit les peuples mit en cause. C’est ignoble … mais c’est la dure réalité et tout les traités ou les lois ne pourront empêchés cela.

Alors …. REVEILLE TOI OBAMA … REVEILLE TOI !

lundi 24 août 2009

Et maintenant ?

Trois nouveaux décès -deux en Nouvelle-Calédonie et un en métropole- ont été annoncés lundi, portant à dix le nombre total de morts en France chez des patients porteurs du virus A/H1N1, dont deux a priori sans pathologie préalable. Le nombre de décès en France se répartit comme tel: 2 en métropole, 5 en Nouvelle-Calédonie et 3 en Polynésie française, selon le bilan établi lundi par l'Institut national de veille sanitaire (InVS).

Il s'agit du deuxième décès en France métropolitaine d'une personne chez laquelle le virus a été identifié, après le décès le 30 juillet à Brest d'une jeune fille qui souffrait d'une maladie grave, compliquée d'une autre infection pulmonaire sévère.

En revanche, et contrairement aux décès précédents, les deux nouveaux cas enregistrés en Nouvelle-Calédonie - un homme de 30 ans et une femme de 46 ans - n'avaient aucune pathologie préalable. Ces deux personnes ne présentaient "aucun facteur de risque connu", ont indiqué les autorités sanitaires calédoniennes.

Toutefois, le docteur Lecocq, du service de réanimation du centre hospitalier Gaston Bourret à Nouméa, a précisé que l'homme de 30 ans était fragilisé par une surcharge pondérale.
Les personnes obèses, comme celles atteintes de problèmes respiratoires ou diabétiques et les femmes enceintes, font partie des groupes à risque face au virus.

Philippe Dunoyer, membre du gouvernement local en charge de la Santé, a toutefois estimé qu'il n'y avait pas de nouvelle phase de l'épidémie. "La population ne doit pas s'inquiéter. La grippe A est la même, elle n'a pas changé de gravité, elle n'est pas plus morbide qu'avant", a-t-il affirmé.

Selon un bilan de la cellule épidémiologique Réunion-Mayotte, 7.800 Réunionnais ont été contaminés par le virus de la grippe depuis juin, dont 3.500 lors de la première semaine d'août.
La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a indiqué lundi qu'on pouvait estimer à 3.000 le nombre de cas de grippe A/H1N1 intervenant par semaine en France, selon un nouveau système de comptage fondé sur le nombre de visites en médecine de ville.

On attende toujours les vaccins et il n’y a toujours de Tamiflu de distribué en préventif alors que l’on est sur maintenant qu’il est possible de contrecarrer l’épidémie en modifiant le « terrain » des personne non infectés.

Attendre … toujours attendre

Les gros au banc de la société

L’accident qui a eu lieu au parc d’attraction de St Paul, concernant une femme de 35ans, pesant une centaine de kilos (et alors ?), ne serait pas dû à la barre de sécurité.

D’après la direction de parc, elle se serait levée de son manège et aurait tombé de celui-ci d’une hauteur d’environ trois mètres.

Ce manège est interdit au moins d’1m20 et au plus de 2m et déconseillé aux personnes corpulentes. Il y a quelques temps, on parlait de faire payer deux places dans les avions pour les personnes à fortes corpulences, en terme clair … Les gros.

N’y a-t-il pas là une sorte de discrimination pour un certain type de personnes ? N’ont-elles pas le droit aussi de profiter des plaisirs de la vie alors qu’ils ne font pas partie des « normes » de la société.

Si cela continue, il faudra être blond aux yeux bleus afin de pouvoir être accepté.

vendredi 21 août 2009

Encore moins que prévu

Mamie Bachelot avait parlé d’abord de 56 millions de doses de vaccins contre la grippe AH1N1 pour le mois de septembre.

Mais maintenant tout à changé, il n’y aurait plus que 24 millions de doses, donc 12 millions de personnes vaccinées (deux doses pour chaque patients) et ils ne seraient disponibles que mi-octobre début novembre pour le moment. Vu que ça change sans arrêt, on a du mal à y comprendre quelque chose.

Est-ce que ce sera le début des vaccinations ou les essais cliniques ? Bonne question !

Ce qui est sur, c’est que sur les 65 073 482 millions de Français (Métropole + outre-mer : source janvier 2009), il y en a qui n’en n’auront pas. Après tout, il ne manquera que 130 146 940 doses (toujours 2 par personnes) de vaccins … une paille.

Résultat pour 2010-2011. Baisse sensible du chômage (il faudra bien remplacer toutes les victimes du virus), augmentation des impôts (faudra bien payer le manque de rendement des entreprises) et des cotisations sociales (le trou de la Sécu va exploser).

jeudi 20 août 2009

Je t’en remets une ?

Le Premier ministre François Fillon a annoncé jeudi, lors d'un déplacement dans les Côtes-d'Armor, que la taxe carbone, qui est "un moyen de lutter" contre le réchauffement climatique, sera "mise en œuvre".
"Je rappelle que la taxe carbone, qui est en réalité un moyen de lutter contre les émissions de carbone qui participent au réchauffement de la planète, est un engagement qui a été pris par l'ensemble des candidats à l'élection présidentielle de 2007 et donc naturellement nous mettrons en œuvre cette politique", a déclaré le chef du gouvernement, sans pour autant donner un calendrier.

"Nous avons ouvert une très large concertation. Il est normal que je continue avec Jean-Louis Borloo les consultations qui vont permettre la mise en œuvre de ce dispositif", a ajouté M. Fillon
« Nous ferons savoir dans les prochaines semaines les propositions qui seront soumises au Parlement", a-t-il conclu.

L'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, qui a présidé un groupe d'experts sur la question, a remis fin juillet ses conclusions au gouvernement.

La taxe carbone dont le principe a été arrêté par le Grenelle de l'environnement, devrait concerner les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) sur la base de 32 euros la tonne de CO2 puis jusqu'à 100 euros en 2030. Pour les ménages, elle portera sur le carburant et les modes de chauffage.
En contrepartie, les classes moyennes et populaires pourraient bénéficier d'un "chèque vert" qui a été évoqué par le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo ou d'une baisse des prélèvements obligatoires.

La taxe carbone vise à encourager la réduction de consommation des énergies fortement émettrices de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. La France s'est engagée à diviser ses émissions par quatre d'ici 2050 par rapport à 1990.

Les syndicats et les associations de défense des consommateurs, sans être hostiles au principe, s'inquiètent d'un alourdissement possible de la fiscalité pour les ménages comme pour les entreprises et insistent sur d'indispensables compensations.

Toujours les mêmes qui payent. Concernant le fameux chèque vert, on verra bien si celui-ci existe et il faudra voir sa valeur. Ce que je me demande bien, c’est si à l’Elysée, le chauffage va être baissé. Quand on voit qu’en hiver, alors qu’on se gèle le cul dehors et que nos chers ministres sont en chemise dans l’Elysée …

Quand la nature a bon dos pour « voler » l’argent des Français, ce sont toujours les mêmes qui s’enrichissent, car cette taxe ne va pas aller ou elle devrait et disparaître entre deux bureaux comme les taxes qui ont déjà existées … comme celle de la vignette voiture qui devait servir pour nos petits vieux … Souvenez vous.

Menteur un jour … Voleur toujours !

Menace sur le pèlerinage

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) déconseille aux musulmans de France de se rendre cette année en Arabie saoudite pour le petit pèlerinage à l’occasion du ramadan. Etant donné les risques sanitaires et la présence du virus de la grippe Ah1n1, une réunion sur le sujet avec d’autres responsables de l’islam de France aura lieu en fin de semaine.































A l’occasion du mois de jeûne du ramadan, de nombreux fidèles projettent de se rendre en Arabie saoudite pour effectuer le petit pèlerinage (l’omra) à La Mecque et à Médine. Ce petit pèlerinage peut intervenir à d’autres périodes de l’année mais de nombreux fidèles aiment l’accomplir au moment du ramadan. Le pic des départs était prévu cette année vers le 10 septembre.

Il y a déjà eu 14 décès en Arabie saoudite dus à la grippe A(H1N1). Les autorités saoudiennes ont prévenu qu’elles pourraient interdire cette année le pèlerinage aux personnes âgées et aux enfants. L’Egypte a déjà pris cette mesure pour ses ressortissants en partance pour Djeddah. L’Iran et la Tunisie ont pour leur part décidé d’annuler purement et simplement l’omra.

Contrairement au grand pèlerinage (le hajj) qui, dans la jurisprudence musulmane, est une obligation pour tous les croyants qui en ont les capacités, l’omra n’est pas une prescription religieuse mais une recommandation. Raison de plus pour remettre l’omra à une année suivante s’il y a risque pour soi et les autres. Si aucun vaccin n’est trouvé, il est déconseillé également aux fidèles d’effectuer cette année le grand pèlerinage qui se déroulera deux mois après la fin du ramadan, donc fin novembre.

Entre 25.000 et 30.000 pèlerins font chaque année le pèlerinage à La Mecque à partir de la France.

Le Quai d’Orsay indiquait la semaine dernière, qu’"en fonction de l’évolution du risque sanitaire, les autorités françaises prendraient, si nécessaire, en liaison avec nos partenaires saoudiens, les mesures adaptées pour garantir l’accomplissement du pèlerinage à La Mecque".

Lors d’un rassemblement comme celui-ci, il suffit que quelques uns des pèlerins soient atteints du virus pour que celui-ci se propage comme une marée.

La pratique de la religion est-elle plus importante que la vie ?

mercredi 19 août 2009

Canicule … nous voilà

L’alerte orange pour la canicule concerne 7départements pour le moment. Le Rhône, la Drôme, l’Ardèche, le Vaucluse, la Haute-Garonne, le Tarn et Garonne et le Tarn.














Il faut rappeler que les plus fragile, outre les personnes malades ou asthmatiques, sont les personnes âgées et les bébés ou enfants en bas âges.

Même s’ils n’ont pas soif, il faut « les forcer » à boire. Pour les bébés, un biberon supplémentaire de jus de fruit sera le bienvenu.

Ne pas faire comme nos hypocrites de politiciens, que l’on voit au journal, donner un verre d’eau à une personne âgée en lui adressant un sourire de faux-cul qu’ils arborent avec habitude et aisance, mais en leur faisant comprendre que c’est pour leur bien.

Le soleil, c’est la vie … Mais trop de chaleur tue … Alors … buvez (de l’eau de préférence … quoique …) et protégez vous de la chaleur.

lundi 17 août 2009

Silence … Châtel parle …

Le seuil pour la fermeture d'une classe en cas de contagion de grippe A en milieu scolaire à la rentrée a été fixé à "trois cas" en "moins d'une semaine", explique le ministre de l'éducation nationale Luc Chatel dans une interview au JDD consacrée au plan pour faire face à la pandémie.

"Nous avons décidé que si au moins trois cas de syndromes grippaux sont constatés dans une même classe en moins d'une semaine, celle-ci pourra être fermée", dit le ministre, qui présentera mardi, soit deux semaines avant la rentrée scolaire, son plan d'information sur la grippe A(H1N1) et de réaction en cas de contagion en milieu scolaire.

Ce sera du "cas par cas", en précisant que le préfet pourra décider de "ne fermer qu'une seule classe, ou bien plusieurs, ou bien encore tout l'établissement, voire ceux qui se trouvent à proximité".

La décision de rouvrir un établissement fermé pour cause de grippe sera aussi placée sous l'autorité du préfet et devra répondre à "trois conditions", selon le ministre : l'établissement "devra avoir été fermé pendant au moins six jours consécutifs; les élèves et les personnels devront avoir achevé ce que nous appelons la période de contagiosité, estimée à 7 jours; les locaux devront avoir été nettoyés entièrement".

Mardi, Luc Chatel réunit la cellule de crise du ministère, ainsi que les correspondants d'académie responsables de la mobilisation contre la grippe A, pour présenter le dispositif qui sera mis en place à la rentrée. "Nous devons faire face à toute éventualité possible, sans dramatiser, ni sous-estimer la situation".

Concernant la garde des enfants lors des fermetures d’écoles. « Une entraide parentale sera nécessaire.

Pour résumé : On attendra que trois cas confirmés soient identifiés, donc cela voudra dire qu’il y en aura beaucoup plus d’infectés et pour garder ces enfants, on les balancera chez les beaux-parents qui l’attraperont à leur tour.

En France, on n’a pas de vaccins … mais on a des idées à la con.

dimanche 16 août 2009

Etre sur Marilyn … Le rêve de chaque homme

Le tombeau situé juste au-dessus de celui de Marilyn Monroe au cimetière de Westwood Village Memorial Park, à Los Angeles, est mis à prix à 500.000 dollars depuis vendredi sur le site d'enchères en lignes eBay.

Le tombeau est actuellement occupé par un certain Richard Poncher, mort il y a 23 ans à l'âge de 81 ans, mais sa veuve a décidé de l'en déloger pour payer les traites de sa maison de 1,6 million de dollars à Beverly Hills, précise le Los Angeles Times sur son site internet.

"Voici l'occasion, unique dans une vie, de pouvoir passer l'éternité juste au-dessus de Marilyn Monroe", promet l'annonce.

Elsie Poncher, qui ne donne pas son âge mais reconnaît avoir dépassé les 70 ans, a raconté au Los Angeles Times que son mari, un entrepreneur apparemment très introduit dans le milieu de la pègre à Chicago, avait acheté le tombeau en 1954 à l'ex-mari de Marilyn, le joueur de base-ball Joe DiMaggio.
La veuve assure également que son mari est installé dans son tombeau sur le ventre, conformément à ses souhaits.

"Il m'avait dit: « Si je crève et que tu ne m'installes pas face à Marilyn, je te hanterai pour l'éternité", se souvient-elle.
Hugh Hefner, le fondateur et propriétaire du magazine Playboy, a pour sa part acheté le tombeau situé juste à côté de l'actrice et sex-symbol en 1992, pour 75.000 dollars.

Pour ceux qui ne pourraient pas mettre 500.000 dollars dans leur dernière demeure, le gérant du cimetière de Westwood Village Memorial Park, où reposent également Natalie Wood, Truman Capote ou Farrah Fawcett, précise qu'il reste une place à deux rangs de Marilyn.

Elle est en vente pour la modique somme de... 250.000 dollars.

samedi 15 août 2009

Nouvelle version d’Amityville ?

Un adolescent s’est accusé d’avoir abattu les membres de sa famille. Son père, sa mère, ses deux frères à l’aide d’un fusil. Il se dit avoir été atteint d’une pulsion meurtrière.

Ca ne vous rappelle rien. Même pas Amityville ?


Avant la nuit tragique où c'est terminé leurs vies, les DeFeos étaient des gens normaux qui aimaient la vie. Les membres de la famille DeFeo étaient Ronald Sr., Louise, Ronald Jr., Poignez, Allison, Mark et John Matthew. Ronald DeFeo Jr., le seul survivant, a été accusé de six condamnations à perpétuité dans la Prison de Greenhaven. Ils habitaient au 112 Océan Ave. (Actuellement, le nom de la rue et l'adresse ont été changé).

Les DeFeos vivaient dans un appartement dans Brooklyn, proche d'où M. DeFeo travaillait. Ils étaient enchantés de leur nouvelle vie depuis qu'ils avaient déménagé à Amityville, surtout pour la maison, car ils avaient maintenant 2 1/2 étages de plus qu'un sous-sol fini. Comme un emblème de leur nouvelle vie, un signe a été ajouté au jardin devant la maison où il est inscris, "HAUTS ESPOIRS"


Mercredi 13 Novembre 1974 vers 3 h du matin, Ronald DeFeo Junior finit d'écouter un film appelé Castle Keep. Il prend son fusil 35 mm et assassine son père, sa mère, ses deux frères et deux sœurs pendant qu'ils dorment dans leurs lits. Certains sont tués dans leur sommeil, d'autres auront le temps de se réveiller avant leur assassinat :


• Ronald Senior reçoit 2 balles dans le dos. Entrées par le cou, elles traversent ses reins et sa colonne vertébrale. Le coroner indique que la victime a essayé de se déplacer vers le haut avant de mourir. Il a été vivant de quelques secondes à quelques minutes avant de succomber à ses blessures.

• Louise reçoit elle aussi 2 balles : une entre et sort par son poignet gauche. La 2ème détruit son poumon, son diaphragme, sa cage thoracique et son foie. Elle se dirige vers la porte et meurt 10 minutes après la fusillade.

• Mark et John reçoivent des tirs à bout portant (moins de 2 pouces). Les balles pénètrent le cœur, les poumons, le diaphragme et le foie de chaque victime. La moelle épinière de John est touchée sévèrement.


• Allison est réveillée et a le temps de voir la muselière du pistolet avant qu’elle ne reçoive la balle en plein tête. La balle est sortie, a frappé le mur et a rebondi par terre. • Dawn à reçu une balle à bout portant également (moins de 3 pouces) dans le bas de son cou. La balle est sortie par l'oreille gauche.


Les DeFeos croyaient très probablement que Ronald DeFeo Jr regardait encore Castle Keep, une émission particulièrement violente et remplie de tirs bruyants. DeFeo Jr. écoutait la télévision très fort, ce qui pourrait expliquer pourquoi les enfants ne se sont pas réveillés. M. et Mme DeFeo ont été les premiers à être assassinés et les enfants n'avaient aucune raison d'être alarmés parce qu'ils dormaient dans leur maison, dans leurs lits. Les autopsies ont révélé que les DeFeos n'ont pas été drogués au dîner et il a été prouvé que Mme DeFeo et Allison se sont réveillées. Ronald DeFeo Jr. déclarera durant son interrogatoire que Dawn s'était réveillée et lui a demandé quel était le problème. Il lui a dit de se recoucher, se qu'elle a fait, et c'est alors qu'il l'a abattue. Il est dur de dire si ce qu'il raconte est vrai car il a créé beaucoup de versions différentes des meurtres pendant l'interrogatoire de la police.

A la demande de l'avocat de la défense, William Weber, une enquête a lieu dans la maison afin d'y trouver une quelconque puissance capable d'avoir influencé le meurtrier. Sans doute renseigné par des spécialistes en parapsychologie, il soupçonne l'existence de champs électromagnétiques dus à des vices de forme ou à des forces telluriques avoisinantes susceptibles de saturer l'environnement en ondes nuisibles à l'équilibre des cellules et à la santé mentale de son client. Cette thèse du champ parapsychologique est avancée par un certain Hans Holzer pour justifier pourquoi aucun des membres de la famille DeFeo n'a été alerté par les coups de feu. Il inhibe les sons et affecte la perception du bruit. Mais de là à entendre des voix d'outre-tombe…


L'affaire est classée par les scientifiques qui refusent d'y voir autre chose qu'une folie meurtrière. Mais la maison étant « tâchée de sang », elle reste inoccupée pendant plusieurs mois malgré son prix attractif : « Quartier résidentiel d'Amityville. Villa style colonial hollandais, 6 chambres à coucher, 1 grand salon, 1 grande salle à manger, une véranda fermée, 3 ½ salles de bains, sous-sol fini, garage 2 voitures, piscine chauffée, et grand hangar à bateaux.

Prix demandé : 80.000 dollars ».

Allo ! Grippe A ?

Les autorités allemandes ont mis en garde vendredi les particuliers contre des tentatives d'escroqueries téléphoniques liées à la grippe A.

Selon l'Agence fédérale responsable pour les télécommunications, de nombreux abonnés ont commencé vendredi à recevoir des appels téléphoniques les incitant à prendre contact d'urgence avec un soi-disant "institut central européen pour la lutte contre les épidémies" pour obtenir d'importantes informations sur la grippe A.

Le numéro d'appel, qui n'a rien à voir avec un institut, coûte 1,99 euro la minute.

L'Allemagne a déjà enregistré des milliers de cas de grippe A, aucun mortel, mais les autorités craignent une rapide propagation de la maladie à l'occasion des retours de vacances de l'étranger et de la rentrée scolaire.

Une telle escroquerie a été découverte en Angleterre et en Espagne. Bientôt en France ?

Par ces temps de crises, tout est bon pour ce faire un peut d’argent.

jeudi 13 août 2009

Les bleus brillent comme une ampoule à basse consommation


Encore une fois, l’équipe de France a déçu de nombreux supporters. Bien sur, ils ont gagnés, mais de justesse. Les commentateurs assurent qu’ils ont dominés, peut-être, mais on s’en fout. Le principal est de gagner.

Le baron Pierre de Coubertin a dit : « Le principal n’est pas de gagner, mais de participer ». C’est une vraie connerie, gagner est la seule récompense, la deuxième place à autant de valeur qu’un rouleau de papier WC.

On n’est pas près de retrouver une équipe de 1998.

Réponse aux Emails


Je tenais à répondre aux messages reçus concernant mon avis sur le Burkini. Les lois sont faîtes pour être respectés, mêmes si je ne suis pas d’accord avec certaines, je fais comme tout le monde, je les suis.

Les lois de la République sont faîtes ainsi et il faut s’en accommoder. Pour ceux ou celles qui veulent la braver pour des raisons religieuses, c’est tout à fait normal qu’on leur refuse ce droit.
Si ils ou elles ne sont pas d’accord, la frontière leur est grande ouverte. Ils verront bien si ils ou elles seront mieux ailleurs. Personnes ne les retient.

Alors vous pouvez continuez à m’insulter si c’est le seul plaisir que vous pouvez avoir. Les emails contenant des menaces plus précises, me concernant ou concernant la France, seront suivis d’un dépôt de plainte à la gendarmerie.

Je continuerais à donner mon avis sur ce que je veux que ça plaises ou non.

A bon entendeur …

mercredi 12 août 2009

La Burka version maillot de bain

Cela se passe à Emerainville, commune de Seine-et-Marne. Carole, une musulmane de 35 ans, convertie à l'Islam depuis l'âge de 17 ans, n'a pas pu accéder à la piscine.


La direction de la piscine donne pour raison qu'elle n'accepte pas le "Burkini" sorte de maillot de bain islamique.

Cette jeune femme s'est rendue au commissariat de police de Noisiel pour déposer une main-courante. Elle a décidé d’aller plus loin en déposant plainte auprès du procureur de la République de Meaux.

Elle va aussi, dans les prochains jours, alerter le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) et SOS Racisme. Elle envisage même de quitter la France si elle perd ce combat.

Le directeur général du syndicat d’agglomération nouvelle (San) de Marne-la-Vallée, qui gère les piscines du secteur, invoque l'hygiène.

Le short de bain est lui aussi interdit par exemple...

Le Burkini ressemble à une combinaison de plongée, capuche incluse. Vu que cette tenue est interdite dans toutes les piscines, il n’y pas de raison qu’une concession soit faîte par ce qu’il s’agit d’une musulmane. On se doute qu’elle va contacter le Mrap et SOS racisme, elle a toute les chances de toucher des dommages et intérêts.

Quant à sa décision de quitter la France … personne ne la retient.
Elle en a le droit.

lundi 10 août 2009

Un nouveau combattant du H1N1

Le laboratoire pharmaceutique japonais Daiichi Sankyo a annoncé lundi le succès des essais cliniques en Asie d'un nouveau médicament contre la grippe, le "CS-8958", un concurrent direct du célèbre "Tamiflu" qu'il souhaite lancer au Japon d'ici avril.

Également désigné par le terme générique de "laninamivir", le "CS-8958" est destiné aux patients atteints de grippe saisonnière A et B. Daiichi Sankyo estime qu'il devrait également s'avérer efficace contre la grippe porcine H1N1.

Administré à un groupe de malades adultes deux fois par jour pendant cinq jours, en doses de 20 ou 40 milligrammes, le "CS-8958" s'est avéré aussi efficace, en termes de rapidité de guérison, que le "Tamiflu" du laboratoire suisse Roche en doses de 75 mg, a affirmé Daiichi Sankyo dans un communiqué.

Ces essais ont été réalisés sur un échantillon d'un millier de personnes âgées de vingt ans ou plus au Japon, à Taïwan, en Corée du Sud et à Hong Kong.

D'autres essais ont par ailleurs démontré que le "CS-8958" est plus efficace que le "Tamiflu" en pédiatrie, a ajouté le laboratoire nippon, selon qui le médicament est en outre bien toléré par les adultes et par les enfants.

A l'issue de ces essais cliniques de phase 3, la dernière étape du développement d'un médicament, Daiichi Sankyo s'est dit prêt à déposer une demande de commercialisation de ce médicament au Japon d'ici fin mars 2010. Il va par ailleurs réaliser l'automne prochain une étude clinique destinée à mesurer l'efficacité du "CS-8958" en tant que traitement prophylactique.

Toujours selon Daiichi Sankyo, des essais non-cliniques conduits in vitro et in vivo ont par ailleurs établi l'efficacité du "CS-8958" contre les nouvelles formes de la maladie, comme la grippe porcine A(H1N1) et la grippe aviaire H5N1.

Vu que le Tamiflu n’a pas été efficace dans plusieurs cas et que la résistance à ce dernier a été avérée, il est bon de savoir que des successeurs sont là pour aider les malades.

Est-ce que la France va accepter de ce médicament pour sauver des malades ? Affaire à suivre.

dimanche 9 août 2009

Une coupable toute désignée

La Française Clotilde Reiss, jugée devant un tribunal de Téhéran avec des participants aux manifestations postélectorales, a reconnu samedi, selon une agence officielle iranienne, avoir rédigé un rapport pour un institut dépendant de l'ambassade de France.

"J'ai écrit un rapport d'une page et l'ai remis au patron de l'Institut français de recherche en Iran qui dépend du service culturel de l'ambassade de France", a déclaré selon l'agence C.
C. Reiss est accusée d'avoir rassemblé des informations et encouragé les émeutiers", affirme l'agence officielle Irna.

C. Reiss a créé la surprise en apparaissant samedi sur le banc des accusés au côté d'une employée locale de l'ambassade de France, d'un employé de l'ambassade britannique et d'une dizaine d'autres personnes, lors d'une audience fermée à la presse étrangère. Ils sont poursuivis devant le Tribunal révolutionnaire pour leur participation aux manifestations qui avaient suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin.
"Je voulais voir ce qui se passait (...) mes amis et ma famille étaient inquiets, je leur envoyais des mails pour leur dire que les rassemblements étaient calmes", a déclaré C. Reiss, une passionnée de la culture persane, en ajoutant s'être rendue aux manifestations les 15 et 17 juin.

"Je demande pardon au pays, au peuple et au tribunal d'Iran et j'espère que je serai graciée", a-t-elle ajouté.

Détenue depuis le 1er juillet, la Française de 24 ans a également dit avoir fait un rapport il y a deux ans sur le nucléaire iranien.

"Dans le cadre d'un stage au CEA (Commissariat français de l'énergie atomique, ndlr), où mon père travaille comme expert, j'ai rédigé un rapport sur les politiques en Iran en lien avec l'énergie nucléaire", a-t-elle dit, selon l'agence Isna.

"J'ai utilisé des articles et des informations qu'on trouve sur internet et il n'y avait rien de secret", a-t-elle précisé.

Une employée du service culturel de l'ambassade de France, Nazak Afshar, arrêtée jeudi selon Irna, a affirmé lors de l'audience que l'ambassade avait demandé à ses employés d'accueillir les manifestants dans ses locaux si cela s'avérait nécessaire. Son fils, Arash Naimian, a dénoncé des "aveux" forcés, dans des déclarations à Paris.

Et que fait la France ? Elle « exige » sa libération immédiatement, mais comme Ahmadinejad se fout complètement des opinions des autres pays …

Ma solution ? Arrêter immédiatement tout les ambassadeurs Iraniens et leurs personnels pour espionnage. Ca devrait le faire bouger un peu.

samedi 8 août 2009

Le respect des malades en question

Accident ? Négligences ? A l’hôpital de Mulhouse, une fillette de 5 ans est décédée, à première vue, asphyxiée par les barreaux de son lit.

Ne connaissant pas cet hôpital, la justice tranchera.

Ce qui est sur c’est que le personnel de certains hôpitaux, est très longs à intervenir en cas d’alerte, peut-être pas partout, mais ayant malheureusement fréquenté 4 hôpitaux dans ma vie, dans deux départements différents, je peux vous dire que l’on peut toujours appuyer sur le bouton d’appel, on a le temps.

Cela peut durer jusqu’à 30 ou 45 minutes d’attentes. Ou est le personnel ? Le plus souvent dans le bureau des infirmières à parler ou boire un café tranquillement. On n’a pas intérêt à les déranger, par ce qu’on n’est vite remis à notre place.

Je sais que ce métier n’est pas facile, mais on le choisit, on ne vient pas là par force … Alors il faut assurer.

jeudi 6 août 2009

Et de DEUX !

Il existe une journée de solidarité, un peu au choix du patron, ou les employés travaillent « bénévolement » pour donner l’argent pour nos petits vieux, qui n’en voit pas la couleur, c’est vrai … mais enfin.

Et nous voilà, que notre cher gouvernement a eu une idée, une connerie de plus bien sur, une deuxième journée de « solidarité ». L’objectif de ces journées est d’ « aider les familles qui doivent prendre en charge un parent âgé et qui ont du mal à faire face ».

La première journée mise en place rapporte environ par 2 Milliards d’Euros, mais ce n’est pas assez. Il y en encore surement des travaux à faire chez quelqu’un, ou des repas de prévue, je ne sais pas ….

Une deuxième idée à été trouvé (Attention au surmenage). Plutôt que de travailler une journée pour rien, on pourrait supprimer une journée de congé.

Et si on prenait plutôt un peu sur le salaire de nos chers politiciens, ce n’est pas deux milliards par an que l’on aurait, mais plutôt dix et sans qu’ils le voient beaucoup.

On prend nos vieux en « otage » afin de « voler » de l’argent honnêtement gagné par des travailleurs pour que cela finissent dans la poche de certains « profiteurs ». On continue à nous prendre pour des cons … Mais les Français aiment tant ça, qu’ils auraient tort d’arrêter.

mercredi 5 août 2009

La bourse ou la vie !

















Le plan de lutte contre la pandémie de grippe A prévoit la distribution gratuite du médicament antiviral Tamiflu. Mais seulement au niveau d’alerte six.

Pour l’instant, ceux qui sont malades doivent le payer en pharmacie. Et de surcroît, considéré comme médicament de confort, il n’est remboursé qu’à 35%.
C’est un peu la question à la mode en ces temps de calme avant la tempête virale de grippe A, redoutée par les autorités pour cet automne.

Mieux vaut-il attraper le virus maintenant, alors qu’il semble peu virulent pour la majorité de la population, ou espérer l’éviter au risque de l’attraper plus tard. Question oiseuse, selon de nombreux professionnels de santé, mais du point de vue purement financier, mieux vaut, si on le peut, différer son infection à la grippe A...

Car ceux qui sont malades dès maintenant ont la surprise de découvrir que le Tamiflu, principale arme de lutte contre la maladie, est encore payant, sauf pour ceux qui sont atteints d’une infection longue durée, ou ceux qui sont immunodéprimés. Et le prix n’a rien de modique. Votre pharmacien vous demandera 25 euros pour une boîte de 10 comprimés.

Et ce n’est pas tout. La boite est étiquetée d’une vignette bleue, c’est à dire que le médicament n’est remboursé qu’à 35%. Comme un médicament dit “de confort”. Les 65% restant sont à la charge du patient, ou de sa mutuelle s’il en possède une.

Oyez Oyez Bave gens, ouvrez votre porte-monnaie, Rappelons quand même que la France est le seul pays à faire payer ses médicaments alors qu’une pandémie est officiellement déclarée par l’OMS.

Ceux qui n’ont pas les moyens … Eh bien … qu’ils crèvent … mais en silence … par ce que ça pourrait réveiller nos chers politiciens.

Message Personnel

Merci à Lalcane, Typhon, Brad, Marc, Séréna, Andrew, Minette62 pour leurs réactions face au problème de nos anciens soit en laissant un commentaire, soit en m’envoyant un email.
Je réponds à chaque Emails que je reçois, alors n’hésitez pas.

Tout le monde à le droit à la parole sur mon blog, qu’importe ses opinions.

mardi 4 août 2009

Nos petits vieux en danger

L'hospitalisation à domicile tient une place encore marginale dans le système de santé français, de sorte qu'un département sur cinq ne dispose d'aucune structure d'accueil de ce type.

En 2006, année sur laquelle porte l'enquête de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), 164 structures d'hospitalisation à domicile (HAD) ont offert en métropole 6.700 places et réalisé 85.000 séjours.

L'hospitalisation au domicile du patient, qui permet d'éviter le séjour en établissement sanitaire, "concerne les malades atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques", selon la définition réglementaire et, dans la pratique, essentiellement la périnatalité (grossesses à risque...), la cancérologie (chimiothérapies, surtout) et les soins palliatifs.

Si la capacité de l'HAD a été multipliée par 1,7 de 2000 à 2006, "les efforts doivent se poursuivre pour adapter le système de soins aux besoins de la population vieillissante et atteindre les objectifs gouvernementaux" de 15.000 places d'ici 2010, souligne la Drees.

Cette offre de soins est "inégalement répartie sur le territoire", du fait d'une "forte concentration en Ile-de-France" (2.300 des 6.700 places). "Un département sur cinq ne dispose toujours d'aucune structure d'accueil en HAD", relève l'étude.
D'autre part, "50% des séjours en HAD ont une durée inférieure à six jours", ce mode de prise en charge étant adapté à des soins complexes mais brefs dans le temps.

Quant aux structures d'hospitalisation à domicile, "elles se répartissent de façon égale entre les secteurs public et privé à but non lucratif, avec respectivement 78 et 74 structures d'accueil", mais le privé non lucratif propose les deux tiers des places.
En 2006, deux millions de journées en HAD ont été comptabilisées.
Tout cela est bien beau, mais et après le HAD ? Qui prend le relais ?

Dés qu’une personne n’a plus besoin de piqûres, le HAD nous laisses tomber. Le relais est pris par d’autres structures comme de S.I.A.D. (Soins infirmier à domicile) si la personne a besoin de pansements ou de soins importants ou alors le S.A.D. (Soins à domiciles) si la personne « n’a besoin » que d’une assistant pour la toilette et qu’elle soit grabataire d’un niveau au moins 3 sur 4, selon leurs barèmes. Et encore pour avoir le droit à un passage par jour.
Si on n’atteint pas ce niveau ou pour le reste de la journée ? Il faut faire appel à d’autres associations comme le CIASFPA si on a une aide de l’APA (Aide aux personnes âgées) ou alors comme le R.A.D.A.M. si on ne touche rien.

Mais alors que le H.A.D. est pris en charge à 100% dans la quasi-totalité des cas, le reste est payé en partie pour les bénéficiaire de l’A.P.A. ou en totalité à la charge du patient. Les personnes alitées à longueur de journée, n’ont en général qu’un passage par jours si elles n’ont pas les moyens d’avoir un peu d’aide. Elles restent avec leurs changes souillés pendant de nombreuses heures, développant ainsi des escarres et d’autres infections.

Quand on pense aux millions envoyés dans les pays étrangers, on laisse crever nos petits vieux dans une crasse immonde. Mais il est vrai que dans notre pays, les personnes âgées « bouffent la caisse » de retraite et plus ils en meurent plus « Ils » sont contents.

On vit dans un pays ou notre drapeau est taché du sang de nos anciens

lundi 3 août 2009

Le problème des Eoliennes

On voit « fleurir » un peu partout des grands mats en métal avec une hélice au bout qui s’appellent des éoliennes.

Une éolienne utilise la force motrice du vent pour faire tourner l’hélice et emmagasiner ainsi de l’électricité dans des sortes de « batteries ». C’est très écologique, non polluant, mais ça à trois inconvénients majeurs.

Le premier est qu’il faut que cela tourne longtemps pour avoir de l’électricité en quantité acceptable. La seconde c’est que c’est très moche à regarder et que cela « pollue » de plus en plus nos campagnes ou les vues sont vraiment gâchées par ces mats de métal.

Le troisième, qui n’est pas le moindre problème des trois, est que c’est très très bruyant. Les personnes vivants près des « champs d’éoliennes » de plaignent énormément des bruits constants que ces « arbres de métal » produisent constamment.

Bizarrement, aucuns de ces champs ne se trouvent près des habitations des chanteurs, acteurs ou encore politiciens, mais le plus souvent à quelques centaines de mètres des habitations des familles dites « normales » par la société.

On devrait peut-être en planter un au milieu de l’Elysée et demander à nos chers politiciens ce qu’ils en pensent.

samedi 1 août 2009

La fée électricité commence à nous les casser

L’électricité va augmenter une nouvelle fois, en principe dés aujourd’hui de 1,9%. Une nouvelle hausse qui commence à faire beaucoup pour le porte-monnaie des Français.

Sans compter toutes celles qui vont suivre : Gaz, Essence …

La seule réponse que Alliot Marie a répondu aux Français qui comment à en avoir marre, est que les Français payent 30% leur électricité moins cher que dans les autres pays de l’Europe.

Pour dire des conneries, le gouvernement est toujours le premier et bizarrement pour l’essence qui est l’une des plus chères d’Europe … pas un mot.

C’est vrai qu’on a l’habitude d’être pris pour des cons … mais là … ça commence à faire un peu beaucoup.