ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


vendredi 28 août 2009

Mode de fonctionnement

Toute la population devrait pouvoir se faire vacciner, si tout va bien et si les apprivoisassions de médicaments soient continus, dans les quatre mois après le début des vaccins, soit jusqu’au 28 janvier 2010. Cette vaccination n’est pas obligatoire, ni même conseillée. Chacun fait ce qu’il veut, excepté certaines personnes (Personnels soignants, armée, police … etc.).

A l’arrivé dans un centre de vaccination, un parcours fléché sera présent afin de ne pas perdre de temps et éviter les bousculades.

Avant toute vaccination, chaque personne recevra un questionnaire médical qu’il devra remplir ainsi que la signature d’une décharge en cas de réaction à ce vaccin.
Si la personne est considérée comme personne à risque, elle sera dirigée vers un médecin qui procédera à une visite médicale.

Une équipe sera sur place pour soigner les cas de choc anaphylactiques qui auraient lieu après la vaccination.

La vaccination se faisant dans l’épaule, une tenue permettant de relever la manche est préconisée afin de ne pas bloquer Sas de passage.

Entre la remise du questionnaire et la vaccination, l’attente sera environ de 30 minutes (sauf si une visite médicale a lieu).

Les « séances » de vaccinations dureront par période de 4 heures à raison de deux par jours ou durant chaque période, 360 personnes devraient pouvoir être vacciné.

Chaque personne vaccinée aura une fiche restant au centre contenant le numéro du lot des vaccins, le nom du laboratoire fabriquant, le nom du vaccin et le numéro de passage. Sans doute pour retrouver les personnes si un groupe de vaccinés présenteraient des suites non désirées à la vaccination.

Peut-on faire confiance à un gouvernement qui change sans cesse de discours concerna t cette maladie ? Il continue à dire que c’est une grippe banale, mais prépare une vaccination d’un pays complet.


Alors … Piqure ou pas piqure … telle est la question !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire