ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


lundi 7 septembre 2009

En première ligne d’attaque

L'antiviral Tamiflu, recommandé par l'OMS pour soigner le virus de la grippe pandémique H1N1, peut servir en prévention notamment pour les groupes les plus exposés, a estimé lundi le groupe pharmaceutique suisse Roche qui le produit.

"Le Tamiflu est un antiviral, pas un vaccin, mais il peut être utilisé à la fois en prévention et en traitement de la grippe", a assuré le responsable de la "taskforce" mise en place contre la pandémie par Roche, David Reddy.

Selon l'ancien directeur de Roche France, Pierre Bonnet, la question de l'utilisation du Tamiflu en préventif pour certains groupes de population est actuellement au cœur des discussions de nombreux gouvernements.


Leur choix, selon lui, sera dicté par la gravité et l'étendue de l'épidémie en fonction du calendrier de l'arrivée des vaccins. M. Burns a par ailleurs insisté sur le fait que la capacité de production de l'antiviral "était largement supérieure" à la demande actuelle.

Il a rappelé que 96 pays avaient commandé, selon les dernières données datant de juillet, 270 millions de doses de Tamiflu depuis 2004. Tandis que Roche, qui disposait en stock de 100 millions de doses avant l'apparition de la nouvelle grippe fin mars, prévoit d'augmenter en décembre sa capacité à 33 millions de doses par mois, soit environ 400 millions de doses annuelles.

Une nouvelle fois, on prévient le gouvernement d’une « frappe préventive » du virus du H1N1 avant que la véritable épidémie arrive et contamine des millions de nos concitoyens.

Mais comme d’hab’. En France tout va bien et on n’a pas besoin des conseils des autres.

1 commentaire:

  1. Ouais pas mal les nouvelles vignettes !
    Très personnalisées !
    Un bon début qui demande une suite !!
    Fabiano

    RépondreSupprimer