ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


jeudi 3 septembre 2009

La joie de retrouver leurs chers professeurs

Après les collégiens et lycéens mercredi, la plupart des 6.600.000 élèves du primaire ont repris jeudi le chemin de l'école, pour une rentrée marquée par les préparatifs pour faire face à la grippe H1N1.

Dès jeudi, les instituteurs ont appris aux enfants les "gestes barrière" pour empêcher la prolifération du virus: se laver les mains pendant trente secondes plusieurs fois par jour, éternuer ou tousser dans son coude ou dans des mouchoirs en papier.


Mais la mise en œuvre de ces règles d'hygiène se heurte à des difficultés pratiques, comme à l'école Champerret à Paris, où les serviettes en papier jetables et les masques destinés aux cas suspects n'avaient pas été livrés.

Les syndicats ont fait valoir le manque de lavabos ou d'infirmeries dans de nombreuses écoles.
"On se retrouve avec des classes de 29 ou 31 élèves. Ce n'est pas une situation acceptable", a déclaré Frédéric, 40 ans, père d'un élève et qui n'a pas souhaité donner son nom.

A Angoulême, les enseignants du collège Jules Verne ont reconduit jeudi leur mouvement de grève entamé mercredi pour la rentrée des 6e, selon le représentant du Snes-FSU.

Parents et enseignants souhaitent la création d'un poste de conseiller principal d'éducation (CPE) et ont refusé la proposition faite mercredi par l'inspecteur d'Académie de doter l'établissement d'un adulte supplémentaire, sous la forme "d'un contrat d'avenir", pour renforcer l'encadrement.
Les écoles réclament des postes supplémentaires, mais le gouvernement a accepté seulement le recrutement de personnes afin de s’occuper des élèves handicapés, ce qui est bien, mais d’autres postes administratifs sont souvent manquants.

Le chômage augmente, on veut recruter … Mais on nous dit non !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire