ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


jeudi 17 septembre 2009

Le vaccin ne fait pas bon ménage avec les Français.

A un mois de l'arrivée prévue des vaccins contre le virus H1N1, des doutes subsistent sur la volonté des Français de se faire vacciner face à une grippe, alors que de nombreuses questions sur le vaccin restent en suspens.

Selon un sondage récent, plus d'un Français sur deux (55%) envisage de se faire vacciner contre la grippe H1N1. 29% se disent certains de le faire. A l'inverse, un quart des personnes interrogées (24%) se révèlent totalement rétives à toute vaccination.
Les professionnels de santé, qui seront prioritaires, semblent peu enclins à se faire vacciner. Plus d'un tiers d'entre eux refuseraient de se faire vacciner avec ce vaccin.

De son côté le Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI) est monté au créneau pour mettre en garde contre les risques d'une vaccination massive.
"Le vaccin H1N1 est particulier (fabriqué rapidement dans un cadre réglementaire dérogatoire, avec présence discutable d’un adjuvant)", a pointé le SNPI. Selon le syndicat, à peine un peu plus d'un quart des infirmières accepteraient d'être vaccinées.

Sur l'internet, des mouvements anti-vaccins s'organisent. Sur YouTube, un clip dénonce avec force images de seringues la "Big pharma". Sur Facebook, un groupe "Refusing the H1N1 Swine Flu Vaccines" appelle à rejoindre les opposants à la vaccination.

Ce qui pose un gros problème pour ce vaccin, c’est l’adjuvant. Il rend le vaccin plus efficace, mais plus dangereux également pour l’organisme.

Les femmes enceintes et les jeunes enfants recevront le vaccin sans adjuvant, mais pour le reste de la population, celui-ci est refusé, il sera obligatoirement avec cet adjuvant.

Lorsqu’on voit que des professionnels de la santé refusent de se faire vacciner, il y a vraiment des questions à ce posé sur ce dernier.

Vaut-il mieux tenter sa chance avec la grippe A ou alors tenter le vaccin et espérer ne pas avoir trop de effets secondaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire