ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


samedi 31 octobre 2009

Saga Halloween.

Le cinéma dit d’horreur, a aussi mit un pied dans le monde d’Halloween avec une série de films plus ou moins réussis.

En 1978, sort Halloween, la nuit des masques : L'histoire se déroule dans la ville de Haddonfield, dans l’Illinois. Après avoir tué sa sœur, Michael Myers, âgé de six ans, est interné. A 21 ans, il réussit à s'échapper, et prend la route de sa ville natale. Se produisent alors une succession de meurtres.

En 1981, sort Halloween 2 : Michael Myers demeure dans les parages, il veut trouver sa sœur, Laurie Strode. Durant sa cavale, Myers va encore semer la mort sur son passage.

En 1983, sort Halloween 3, le sang du sorcier : une enquête menée par Challis et Grimbridge sur les activités de Cochran, un mystérieux fabriquant de masques, pendant la nuit d'Halloween.

En 1988, sort Halloween 4, le retour de Michael Myers : Gravement brûlé et dans le coma, il se réveille et recommence le massacre.

En 1989, sort Halloween 5, la revanche de Michael Myers : Un an a passé depuis que Michael a tenté de tuer sa nièce Jamie. Un mystérieux homme en noir semble suivre la trace de Myers pour d'obscures raisons.

En 1995, sort Halloween 6, la malédiction de Michael Myers : Six ans après s’être évadé d’un commissariat de police grâce à l’intervention d’un mystérieux homme en noir, Myers est, tout comme sa nièce Jamie Lloyd, retenu en otage par une secte.

En 1998, sort Halloween 7, 20 ans après : Laurie Strode, vit sous une fausse identité, sous le nom de Keri Tate. Elle enseigne dans un lycée privé, mais Myers vient de retrouver sa trace.

En 2002, sort Halloween 8, Résurrection : Enfermée dans un asile psychiatrique après s'être aperçu de son erreur en ayant décapité un innocent et non Myers, Laurie attend le retour de son frère.

En 2007, sort Halloween, un remake du premier film. Pas un chef d’œuvre, mais un bon film, suivit de la suite Halloween 2, dont le tournage commença en Mars 2009.

Halloween

Halloween est une fête qui se déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Elle est fêtée principalement en Irlande, au Canada, en Australie, en Grande-Bretagne et surtout aux Etats-Unis.
La tradition la plus connue veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur ou qui font rire (fantômes, sorcières, monstres, vampires, etc.) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux-mêmes déguisés, des bonbons, des fruits ou de l'argent avec la formule : Trick or treat! (« Des bonbons ou un mauvais sort ! ») ou simplement « Halloween ! ». D'autres activités incluent des bals masqués, le visionnement de films d'horreur, la visite de maisons « hantées », etc.

L'Halloween est une fête folklorique anglo-saxonne, à laquelle certains prêtent une origine celtique, basée sur la concomitance calendaire du 1er novembre, période de l'antique fête religieuse celtique de Samain. Cette tradition a été transportée en Amérique du Nord au XIXe siècle par les Irlandais, les Écossais et autres immigrants.

Le principal symbole de l'Halloween est la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron, issu de la légende irlandaise de Jack-O-lantern: on le découpe pour y dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son centre.

Les personnages couramment associés à l'Halloween sont les fantômes, les goules, les sorcières, les vampires, les chauves-souris, les hiboux, les corbeaux, les vautours, les maisons hantées, des personnages à tête de citrouille, les chats noirs, les araignées, les gobelins, les zombis, les momies, les squelettes, les loups-garous et les démons. Surtout en Amérique du Nord, le symbolisme est inspiré par les classiques du cinéma d'horreur, avec des personnages comme Dracula, le monstre de Frankenstein, le Loup-garou et la momie. Les maisons sont souvent décorées avec ces symboles.

L'orange et le noir sont les deux couleurs traditionnellement associées à l'Halloween. Dans les produits et les images plus récentes, on retrouve aussi du mauve, du vert et du rouge. L'usage de ces couleurs est, en partie, dû à leur usage dans les publicités ayant rapport à cette fête depuis plus d'un siècle.

jeudi 29 octobre 2009

Ca va faire mal !

Free, déjà fournisseur d’accès d’internet, va peut-être se lancer dans les mobiles et ainsi devenir le 4eme opérateur avec Orange, SFR et Bouygues.

Mais ce qui va vraiment changer le paysage des mobiles c’est son forfait. Alors que les trois autres opérateurs calquent leurs prix les uns sur les autres (par ex 19.90€ pour 1 heure), Free proposera pour la somme de 29.90€ par mois : 5 heures vers les mobiles et illimités vers les fixes quelques soit les opérateurs.
Les trois dinosaures font des bonds et vont certainement tenter par tous les moyens d’empêcher Free d’accéder à ce niveau.
Un peu de nouveau dans ce monde d’exploiteur fera du bien et obligera les trois autres à baisser leurs prix pour devenir concurrent.

Vive la concurrence.

Le H1N1 fait son chemin

Sept semaines après le début de l'épidémie, la propagation du nouveau virus de grippe H1N1 s'est accélérée en France métropolitaine, envahissant les urgences pédiatriques d'Ile-de-France (pauvres petits Parisiens) et devrait rebondir au retour des vacances scolaires. Comme d’habitude, hors Paris, les médias s’en foutent royalement.

La progression de l'épidémie de grippe H1N1 pandémique est "très rapide en Ile-de-France avec + 55 % d'augmentation des consultations la semaine dernière" auprès de généralistes, commente le Dr Françoise Weber, directrice générale de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

"Toutes les urgences pédiatriques en Ile-de-France ont une augmentation d'activité de plus 75 à 80%" par rapport aux périodes similaires de ces 4 ou 5 dernières années, indique mercredi le Pr Gérard Chéron, chef de service à Necker (Paris) en évoquant les "chiffres de la cellule de veille régionale sur les urgences".

"Ce sont des consultations motivées par des décalages thermiques, de la fièvre d'apparition brutale, de la toux, un nez qui coule, éventuellement un vomissement et actuellement, dans plus de 90% des cas, ces syndromes grippaux sont bien le fait de la grippe A(H1N1)", ajoute ce responsable d'urgences pédiatriques.
L'épidémie se propage rapidement, car "la durée d'incubation de la grippe H1N1 est de 36 heures, un jour et demi", dit-il. Vu que nous ne sommes pas tout à fait débiles, on avait compris que 36 heures, cela fait 1 jour et demi.

"Les enfants sont en effet les premiers touchés par la grippe", rappelle le Dr Françoise Weber pour qui cet encombrement des urgences pédiatriques est "compatible" avec la "situation évolutive" de l'épidémie.

Le recours aux urgences a doublé sur le territoire la semaine écoulée, avec une majorité de patients âgés de 5 à 64 ans (En tapant large, on est tranquille). Mais "l'augmentation la plus importante concerne les 6-14 ans", relève la patronne de l'InVS.

Bref, tous les éléments relevés par l'InVS "confirment l'intensification de l'épidémie de grippe A (H1N1) 2009" en métropole.

De son côté, le réseau Sentinelles fait apparaître l'Alsace (528 cas pour 100.000 habitants) parmi les régions les plus touchées, avec l'Ile-de-France (450), suivie du Nord-Pas-de-Calais (379), du Poitou-Charentes (292), de la Champagne-Ardenne (240) et du Midi-Pyrénées (212).

Alors que les Américains se pressent pour se faire vacciner, les Français paraissent peu enclins à le faire - ils ne seraient que 17% à envisager de se faire vacciner contre le nouveau virus H1N1. De plus en plus, les journaux diffusent des reportages sur des cas graves de la grippe A. Sont-ils simplement professionnels, ou suivent-ils des ordres venant de plus haut ?

Au départ il fallait deux doses de vaccins, puis plus qu’une pour revenir à deux et retourner à une seule. Aujourd’hui ? On parle de nouveaux de deux doses. Cela semble varier avec le stock de vaccins disponibles et le nombre de volontaires à la piqure.

mardi 27 octobre 2009

Enfin !

Aujourd’hui sort, enfin, en DVD et DVD collector le nouveau Star Trek, le 11eme. Après 6 films avec les capitaine Kirk et 4 avec le capitaine Picard et ce dernier film est un peu la genèse des aventures futures.

Ce film raconte l’histoire de Kirk, Spock, Scotty lors de leur apprentissage à l’académie. On y voit la construction de l’USS Enterprise Ncc 1701, promis à de formidables aventures. Leonard Nimoy, vient également faire un tour en jouant le rôle d’un Spock vieillissant venu du futur.


Star Trek, crée par Gene Roddenbery dans les années 1960, compte à l’heure actuelle 11 films et 5 séries : Star Trek original (Capt. James T. Kirk / 3 saisons), Star Trek Next Génération (Capt. Jean-luc Picard / 7 saisons), Star Trek Deep Space Nine (Capt. Benjamin Sisko / 7 saisons), Star Trek Voyager (Capt. Katherine Janeway / 7 saisons) et Enterprise (Capt Jonathan Archer / 4 saisons).

A NE PAS RATER !

Du n’importe quoi.

Ceux qui ont regardé l’émission « mots croisés » sur France 2 hier soir, le savent déjà pour les autres, Christine Boutin, ex-ministre au logement (qui promettait un logement pour les SDF et qui n’a rien fait) demande à ce que les paroles de la Marseillaise soient changées.

MOTIF : les paroles actuelles n’ont plus rien à voit avec la vie d’aujourd’hui.

Boutin est actuellement, chef du parti démocrate chrétien ( ?), mouvement associé à l’UMP.

Je ne pense pas, peut-être par erreur, que beaucoup de Française et Français seraient d’accord pour changer l’hymne national.

Moi je dis que si c’est pour dire de telles conneries, on devrait mieux fermer sa gueule.

lundi 26 octobre 2009

Vaccin dangereux ou simple erreur ?

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a démenti lundi que l'un de ses vaccins contre la grippe H1N1 pourrait ne pas recevoir le feu vert des autorités sanitaires helvétiques en raison de contaminations par des bactéries.

Le vaccin en cause, le Celtura, est produit à partir de cultures cellulaires à base de reins de chiens, ce qui permet une production plus rapide que par la méthode classique sur œufs de poules.

Citant une source anonyme proche du dossier, le quotidien Tages-Anzeiger a affirmé samedi que des contaminations par des bactéries avaient été relevées dans les lots testés par Swissmedic, l'autorité sanitaire suisse chargée d'accorder le feu vert au vaccin.

Swissmedic, contactée lundi par l'AFP, a indiqué qu'elle ne pouvait "ni confirmer, ni infirmer" les informations publiées par le Tages-Anzeiger. L'autorité de régulation doit donner cette semaine son avis sur le Celtura avant le lancement d'une campagne de vaccination.

Novartis espère dans les prochains jours le feu vert des autorités sanitaires helvétiques et dans les prochaines semaines de l'Union européenne pour commercialiser le Celtura.

Quelque 8.000 personnes ont participé aux études cliniques pour les vaccins contre la grippe H1N1, contre une centaine pour la grippe saisonnière, a-t-il ajouté.

Novartis commercialise déjà en Europe un vaccin avec adjuvant contre la grippe porcine H1N1 sous le nom Focetria, produit grâce des cultures classiques sur œufs de poules.

Déjà que l’on mange de la viande aux hormones, des légumes au pesticide et des fruits à l’insecticide, voilà maintenant que l’on veut nous injecter des « trucs » cultivés dans des reins de chiens.

Si on attend encore un peu, on devrait bien nous trouver quelque chose à base couilles de moutons.

Connards !

Le match Marseille-Paris SG, prévu dimanche soir pour la 10e journée de L1, a été reporté après la découverte d'un 3e cas de grippe H1N1 (Jérémy Clément, Ludovic Giuly et Mamadou Sakho) dans le groupe du PSG, une décision tardive de la Ligue de football (LFP) qui a provoqué des violences ayant fait une dizaine de blessés et suscité des critiques.

La LFP avait d’abord donné son autorisation de match vers 12h00, puis l’avait confirmé vers 13h00. A la demande du PSG, des nouvelles analyses ont été demandé et la décision de jouer ou non le match, reporté à 16h00.

"Après avoir pris connaissance de l'évolution de la situation sanitaire de l'effectif du PSG le dimanche matin 25 octobre, la commission d'experts médicaux présidée par le Pr. Rochcongar a recommandé formellement de reporter le match OM-PSG et de placer les joueurs et l'encadrement du PSG en isolement pendant les 72 heures à venir", a expliqué la LFP. "Cette position est justifiée par le souci d'écarter tout risque de contagion, y compris des joueurs de l'équipe adverse."

Le report de ce match tardif a occasionné le défoulement de « casseurs » à Marseille, dans le quartier du Vieux Port et autour la Gare Saint Charles, et d'affrontements entre plusieurs centaines de supporters du PSG et Marseillais. Des bouteilles et des fusées traçantes ont été lancées à destination de supporters parisiens, également pris pour cible par les habitants des immeubles en dessous desquels ils étaient confinés par les forces de l'ordre. Un supporter du PSG a été fauché par une voiture.
Les CRS ont fait usage de gaz lacrymogènes et de flash-ball. Des vitrines ont été brisées et des magasins ont été saccagés.

Par ailleurs, selon une source policière, des dégradations et des vols ont également eu lieu sur l'aire d'autoroute de Peypin (près d'Aix-en-Provence), où avaient été bloqués des cars du PSG. Une dizaine de personnes ont été interpellées. Les supporters parisiens ont fait le retour vers la capitale en TGV, réquisitionné pour eux et qu’ils ont dégradés.

A la descente, ces « supporters » avaient bien sur le visage caché. Non seulement ce ne sont que des « casseurs », mais également une bande de petits branleurs et de lâches.

Bien sur, les dégradations seront au frais de l’état et donc des Français.

Si cette équipe atteinte par le H1N1 n’avait pas été le PSG, mais une autre équipe considérée comme « moins importante » comme Nice ou Toulouse ou une équipe de 2eme division, la décision aurait-elle été la même ? … j’en doute fortement.

La secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade, a pour sa part estimé que l'heure était "à la prévention et à la prudence, pas aux polémiques". "Il s'agit d'une décision de santé publique", a-t-elle insisté.

Toujours présent pour dire des conneries, le gouvernement tente au passage de fourguer quelques vaccins, c’est toujours ça de pris.

dimanche 25 octobre 2009

samedi 24 octobre 2009

Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

Mercredi, un Airbus 320 de Northwest Airlines qui reliait San Diego (Californie, ouest) à Minneapolis (Minnesota, nord) a dépassé sa destination de quelque 240 km car l'équipage était trop absorbé par une "discussion animée", a indiqué le Bureau de la sécurité des transports.

Un agent du bureau du FBI (police fédérale) à Minneapolis a confirmé à l'AFP sous couvert d'anonymat qu'"une enquête est en cours" à la suite de cet incident tout en refusant d'en dire davantage.


Il a précisé que le Bureau de la sécurité des transports (NTSB) interrogera le pilote et son copilote lundi. Le Bureau écoutera également l'enregistrement des conversations dans le cockpit et analysera les données de vols contenues dans la boîte noire de l'Airbus durant le week-end.

Mercredi, la crainte d'un détournement a commencé à grandir lorsque les contrôleurs aériens n'ont pas pu établir le contact radio avec l'équipage de l'appareil qui transportait 147 passagers, selon le NTSB. L'inquiétude était telle que quatre chasseurs de l'armée de l'Air ont alors été mis en alerte, sans toutefois décoller.

Ce n'est qu'après que l'appareil eut dépassé l'aéroport de Minneapolis de 240 km que le pilote et son copilote se sont rendu compte de leur bévue. Le contact avec la tour de contrôle a été rétabli et l'Airbus a effectué un virage à 180 degrés pour revenir se poser sans encombre à Minneapolis.

On avait déjà des avions qui explosaient en vol, d’autres qui se crashaient à l’atterrissage et maintenant on en a qui vont atterrir à plus de 240 km sans rien demander.

Ca pourrait être drôle s’il n’y avait pas le problème de carburant. En effet, de plus en plus de compagnies calculent au plus juste pour le « chargement » en carburant de leur avion.

mercredi 21 octobre 2009

Le petit dernier

Astérix fête ses 50 ans avec un 34eme album nommé : "L'anniversaire d'Astérix et Obélix, Le Livre d'Or". Davantage un clin d'œil qu'un indispensable (son tirage est d'ailleurs moins important que les précédents: 1,2 million d'exemplaires francophones et trois millions pour une quinzaine d'autres pays), il est surtout l'occasion de revoir d'anciens personnages, dans des histoires courtes et inédites d'Albert Uderzo, incluant toutefois un texte de René Goscinny jamais paru en album, illustré par Uderzo.


Dépêchez vous, il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde.

Alea jacta est

Un retour manqué ?


L'acteur Jean Dujardin incarne le plus célèbre des cow-boys solitaires dans "Lucky Luke", film français de James Huth, dans une libre adaptation des aventures du héros incorruptible de la bande dessinée de Morris et Goscinny.

Le film, qui sort aujourd’hui en France, a été tourné en Argentine avec les moyens d'une superproduction dans des décors naturels dignes des westerns hollywoodiens.

Il est servi par une brochette d'acteurs parmi les plus populaires: Jean Dujardin, célèbre notamment pour son rôle d'espion OSS 117, ainsi qu'Alexandra Lamy, son épouse à la ville, Michael Youn et Daniel Prévost.

Seul bémol: les fans seront sans doute déçus de l'absence des Dalton et de Rantanplan.

Les scénaristes (James Huth, Jean Dujardin et Sonja Shillito) ont préféré écrire une histoire originale plutôt que de piocher parmi les histoires clés en mains des albums de la série née en 1946 et dont les droits cinématographiques appartiennent à UGC, producteur du film.

Lucky Luke qui, pour la première fois tombe amoureux, est chargé de rétablir l'ordre à Daisy Town, sa ville natale quelque part dans l'Ouest. Il devra affronter tour à tour Billy The Kid, Pat Pocker, Jesse James mais aussi la redoutable Calamity Jane interprétée par la comédienne Sylvie Testud, inattendue dans ce type de comédie.

"Adapter une BD est le meilleur moyen de nous faire taper dessus. Nous avons pris des libertés avec le personnage mais je pense que nous l'avons respecté. Je n'ai jamais douté d'être Lucky Luke. C'est très prétentieux de dire ça mais je savais que je pouvais l'incarner", confie Jean Dujardin.

Déjà des films (avec acteurs) avaient tenté de faire ressortir ce héros de bd : Térence Hill en 1991 avec « Lucky Luke) et le duo comique (?????) Eric et Ramzy avec « Les Daltons » en 2003.

Pour ma part je n’ais vu que la bande annonce et quelques extraits, mais ceux-ci ne m’attirent pas du tout pour allé voir ce film. Etant un fan de la bd, peut-être que cela joue.

J’attendais sa sortir en DVD pour le voir … peut-être.

mardi 20 octobre 2009

Lettre de Guy à sa famille - 22 octobre 1941


" Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré
mon petit papa aimé "


Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas ! J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui je l'escompte sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.

Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.
17 ans 1/2, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michel. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.

Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d'enfant. Courage !

Votre Guy qui vous aime

Guy

Dernières pensées : " Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir ! "
"Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi.

La république glisserait elle vers la dictature ?


La lecture dans les lycées de la lettre de Guy Môquet reste "obligatoire". Le ministère de l'Éducation nationale a insisté fortement lundi pour que le courrier rédigé par le jeune résistant communiste avant son exécution par les Allemands, le 22 octobre 1941, soit lu jeudi dans tous les établissements de France.

Interrogé sur RTL en fin de journée, le ministre de l'Éducation, Luc Chatel, a indiqué avoir lui-même demandé au directeur de l'enseignement scolaire de "préciser aujourd'hui un certain nombre de choses et notamment que la lettre de Guy Môquet sera bien la base du travail qui sera mené". "Elle sera lue, elle servira de base à la discussion, au débat qui s'en suivra sur la question de la Résistance dans chacun de ces établissements, a-t-il dit.

La lecture de la lettre de Guy Môquet avait été demandée le 16 mai 2007 par le chef de l'État, Nicolas Sarkozy, quelques jours après son accession à l'Élysée. "Je n'ai jamais pu lire ou écouter la lettre de Guy Môquet sans en être profondément bouleversé", avait-il souligné.

À l'époque, en 2007, l'annonce de la lecture de la lettre a immédiatement été critiquée par les enseignants et les historiens, au point d'agacer le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, qui a, à l'époque, fustigé une "attitude purement politicienne", une "prise en otage corporatiste, idéologique d'un certain nombre de gens qui saisissent toutes les occasions pour faire en réalité eux-mêmes leur propagande".

Une nouvelle fois, la politique s’immisce dans l’éducation nationale en dictant « ses ordres ». Ce jeune homme, fusillé le 22 octobre 1941, à l’âge de 17 ans, a écrit une lettre avant de mourir.

Cette lettre qui figurera, dans mon prochain message, est accessible sur internet, alors pourquoi cette obligation de la lire alors que, de nombreux résistants ont donné leurs vies pour la liberté de notre pays et qu’on en parle pas ? Pourquoi Sarkozy vient-il encore ce mêler de cela ?

Pôle Emploi fait grève.

Comme tant d’autres, aujourd’hui les employés de Pôle emploi font grève pour leurs conditions de travail et pour les « services dégradés » offert aux demandeurs d’emploi.

C’est un truc qui me fait bien rire, déjà leurs conditions de travail. Je ne pense pas que c’est un travail stressant, vu ce qu’ils font au cours de la journée. Recevoir, de temps à autres, un demandeur d’emploi ; le baratiner pendant une vingtaine de minutes, répondre à cotés des questions posées et l’envoyer en formation ou ils veulent bien ou, ce qui revient de plus en plus à la mode : Les nouvelles techniques de recherches d’emplois.

Je ne sais pas si vous savez ce que c’est, il s’agit en fait de trois atelier différents ou l’on nous envoie après environ une heure de blabla indigeste et ennuyant à souhait.

Premier de ces ateliers : Comment faire une lettre de motivation (même modèle depuis plusieurs années, mais ce n’est pas grave).

Deuxième atelier : le CV (car de toute façon, le votre est nul et si vous êtes convoqués par un autre organiste, il sera de nouveau nul et on vous en fera faire un autre. Puis lorsque vous serez de nouveau convoquez à Pôle emploi, ils vous diront qu’eux seuls connaissent le bon modèle de CV. Ne vous inquiétez pas, c’est normal, je dois être à une vingtaine de modèle différents.).

Dernier atelier : L’entretien. Sans doute le plus chiant de tous (si c’est possible). Il dure environ une heure ou à tour de rôle on prend le rôle de l’employeur et du demandeur avec les autres participants (qui s’emmerdent autant que vous, je vous rassure, sauf un ou deux … peut-être). Une fois tout cela fini, vous êtes … chômeur de nouveau.
Si cela dure trop longtemps à leurs goûts, on vous enverra faire ensuite un bilan de compétences ou vous passerez quelques tests généraux (math, français …).

Puis quand ce sera fini, environ 20 à 30 jours plus tard, vous ressortirez avec un joli papier qui ne vous servira à rien malgré toutes les promesses que l’on vous dira.

On vous reconvoquera à Pôle emploi environ 1 mois plus tard, et on vous reparlera du mot magique : RECONVERTION. Il n’y a pas de travail, mais ce n’est pas grave ça vous occupera toujours. On vous parlera d’emploi porteur, de secteur à recrutement massif … CONNERIE.

Je pourrais vous donner des dizaines d’exemples … Mais je vais faire grève moi aussi. La grève pour parler des cons qui se croient plus intelligent que vous par ce qu’ils sont diplômés et qu’ils vous considèrent comme des sous merdes, incapables de faire le moindre effort. Qu’ils ne prennent le téléphone pour appeler l’employeur uniquement lorsque les caméras sont là et qu’ils vous envoient balader d’habitude.

Quand aux « services dégradés » pour les chômeurs, ils seront toujours là. Vu que tout le monde se fout d’eux (sauf aux périodes d’élections bien sur).

samedi 17 octobre 2009

Toutes ensembles …

Plusieurs centaines de femmes ont défilé place de la Bastille à Paris. Elles défilées pour la condition féminine en France et dans le monde. Elles portaient des banderoles « Lapidation », « éducation », « retraite », « droit à l'IVG » « salaires ».



Féministes des années 70 et jeune génération se sont retrouvées à 14h sous une pluie fine pour une marche pour les droits des femmes.

« Les droits des femmes sont marqués par une régression, ces derniers temps. On pense que l'égalité hommes et femmes est acquise. Dans les faits, ce n'est pas la réalité » explique Hélène, 25 ans, de l'UNEF, le syndicat des étudiants.

« Il y en a marre d'entendre parler de parité alors qu'elle n'est nulle part, ni dans les écoles, ni dans l'emploi en général, ni dans les retraites » martèle Corine, 41 ans, avant d'évoquer les «différentes attaques dont les mères sont victimes ces derniers temps avec la réforme des retraites ou le manque de moyens mis pour la garde des enfants ».

Elle refuse les quotas et autre « parité positive » et dénonce la « ségrégation » dont sont victimes les femmes au travail. Selon elle, la condition féminine est « bafouée tous les jours ». Géraldine, 39 ans, membre de l'association « Femmes solidaires » se bat pour « l'autonomie des femmes ». Entourée d'une quinzaine de militantes venues d'Amiens, elle rappelle qu' « une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son compagnon ».

Elle lutte pour l'égalité des salaires entre hommes et femmes et la fin des temps partiels imposés aux mères, afin de « leur permettre de partir de leur couple quand elles sont battues ». Le mouvement « Osez le féminisme ! » rassemble de nombreux militants.

Et après on va encore dire que je suis mysogine.

Bon allez, on oublie ça. Femme ! Apporte ma bière !

Un château de cartes

Un nouveau suicide d'un salarié de France Télécom a eu lieu à Lannion (dans les Côtes-d'Armor), jeudi 15 octobre. La direction de France Télécom a indiqué qu'il s'agissait d'un ingénieur de 48 ans, en arrêt maladie depuis un mois sur les conseils de son médecin du travail. L'homme s'est pendu à son domicile à Lannion, portant à vingt-cinq le nombre de suicides à France Télécom en près de deux ans.

Une série de suicides d'employés de France Télécom (vingt-quatre en vingt mois avant celui de Lannion) a suscité un vif débat sur les problèmes internes et les conditions de travail de cette entreprise. Mardi 13 octobre, un autre salarié de l'entreprise avait tenté de se suicider chez lui, mais a été sauvé par les pompiers. Le PDG de France Télécom, Didier Lombard, s'est rendu sur place, vendredi. Il déclaré : « Plus que jamais, il faut que nous accélérions l'ensemble des mesures que nous prenons pour sortir de cette spirale infernale. Il faut absolument arrêter cette vague de suicides qui est en train de frapper l'entreprise". Puis il a rencontré les syndicats et des membres du personnel.

"C'est une terrible nouvelle, que je redoutais", a ajouté Stéphane Richard, tout juste nommé numéro 2 du groupe. M. Richard a ajouté que la victime avait "laissé une lettre à son domicile". Sans en connaître "la teneur exacte", il a indiqué que le salarié y faisait "état d'une déception dont il aurait souffert" au sujet d'"un poste sur lequel il était candidat et où il n'a pas été retenu". Des sources concordantes, citées anonymement par l'AFP, rapportent que ce père de trois enfants avait récemment postulé pour une position à Rennes, qui lui a été refusée. Pour Françoise Leloarer, déléguée CGT, "ce suicide est lié aux conditions managériales, aux objectifs et à l'individualisation. C'est tout ça qui est mis en cause par le personnel".

Fin septembre, après le suicide d'un employé d'Annecy-le-Vieux (Haute-Savoie), Didier Lombard avait mis fin au principe de mobilité systématique des cadres tous les trois ans. Au début d'octobre, le numéro 2 du groupe, Louis Pierre Wenès, auquel les syndicats reprochaient des dérapages verbaux et la mise en place d'un "management par la terreur", avait été remplacé.

M. Richard, son successeur, avait promis aux syndicats et aux salariés "d'engager le dialogue", de conduire avec eux "le renouveau social dont l’entreprise a besoin". Il avait par la suite reconnu que France Télécom était allée "trop loin dans le contrôle des salariés". Mais pour les syndicats, les salariés de l'entreprise sont "toujours en danger". Après ce nouveau suicide, ils ont appelé les employés à "agir sous toutes les formes, et notamment des assemblées générales" le 20 octobre, jour de la prochaine séance de négociation sur le stress au travail.

Le 16 Octobre, une jeune femme a tenté de se suicider au gaz après une altercation avec un client. C’est l’un de ses collègues qui lui a sauvé la vie, s’inquiétant de ne pas la voir revenir.
Un gros problème doit subsister au sein de cette entreprise pour que ses salariés tombent comme des mouches.


Petit Nico qui se mêle d’habitude de tout, se semble pas s’intéresser à se sujet … Bizarre, non ?

vendredi 16 octobre 2009

Combattre le froid.

Pour les médecins : Prendre des vitamines C

Pour les homéopathes : Echinacée + Propolis

Remède de grand-mère : Jus d’orange + Miel + Huile de foie de Morue

Remède de grand-père : Whisky ou Bourbon deux fois par jour

A chacun de le votre.

Appel

Bonjour Monsieur,

Après avoir lu votre billet duhttp://lavoixduveilleur.blogspot.com/2009/09/un-peu-dargent-pour-les-aidants.htmlil me semble que le sujet de santé publique pour lequel notre client Macif se bat peut forcément vous concerner.

[En clair]/[Vous le savez sans doute] : un tiers des Français a dans son entourage une personne dite "dépendante". Cette personne a perdu son autonomie suite à une maladie, un accident, un handicap ou en raison de son âge. Elle a besoin d'aide, et cette prise en charge est souvent faite par ses enfants, son conjoint, un membre de sa famille. On les nomme les aidants familiaux.
Comprendre les besoins souvent complexes de ces parcours singuliers pour mieux les accompagner, voilà la première étape d’un projet d’envergure mené par la Macif qui se déploiera tout au long de 2009 et 2010 pour faire de la perte d’autonomie une véritable question de société.


Pour cette première étape, la Macif a besoin de recueillir un maximum de témoignages de personnes qui vivent cette situation afin d’identifier les difficultés qu’elles rencontrent, leurs attentes et leurs espoirs. L’enquête est disponible sur http://www.lh2.fr/aidants/aidants.html jusqu’au 31 octobre 2009.

Grâce aux résultats de cette enquête, la Macif souhaite provoquer une prise de conscience nationale, afin de démontrer ce que les aidants apportent à la société. Elle veut aussi mobiliser le monde politique, pour les inciter à aborder ce sujet avec des réponses concrètes. Enfin cette enquête va servir à imaginer des solutions pertinentes pour accompagner les « aidants », des solutions qui, on l'espère, vont émerger de ce questionnaire en ligne.
Alors que vous propose-t-on ?


Et bien d'abord que vous-même, si vous êtes aidant, vous donniez un peu de ton temps pour remplir ce questionnaire. Ensuite, si vous connaissez dans votre entourage (en ligne et offline bien sûr) des gens qui peuvent se reconnaitre, et bien là aussi les inciter à répondre. Enfin, si vous le souhaiter, inciter votre communauté de lecteurs à faire circuler ce lien vers l'enquête.
Bien sûr, si le sujet vous intéresse, nous pouvons vous faire passer des documents ou synthèses dont on dispose, ou organiser des interviews avec Anne-Sophie Bouttier-Ory, Responsable des actions sociales et de l’offre de services aux adhérents de Macif-Mutualité.


C'est vraiment une cause pour laquelle tous les acteurs citoyens du web notamment peuvent contribuer. Donc si vous êtes partant(e)...


Bien à vous, et merci pour ce long email...

Laurent François head of digital influence hub - France Ogilvy Public Relations Worldwide 40 avenue George V Paris 8 Office: +33 1 53 67 12 60 Mobile : + 33 6 35 40 25 62 E-mail: laurent.francois@ogilvy.com

Digital activities :http://unhub.com/laurentfrancois/

jeudi 15 octobre 2009

Les chiennes aboient, la caravane passe

Une nouvelle fois, nos amies les chiennes de garde, se font remarquées en médisant une pub.

(Une image qui n'a rien à voir avec la pub, mais qui fera certainement plaisir à nos amies les chiennes de garde)

Cette pub, tout le monde la déjà vue une dizaine de fois au moins. Il s’agit d’une pub pour du fromage, du cantal pour ne pas le nommer. La jeune femme ayant oublié le Cantal, soit elle se fait plaquer le jour de son mariage ou soit elle est abandonnée sur la route avec ses affaires.

Il a déjà fallu quelques jours avant qu’elles comprennent le sens de la pub, ou non, même pas puisqu’elles n’ont pas comprises le sens humoristique de cette pub, mais c’est peut-être trop haut intellectuellement pour elles.

Et puis merde, elle n’avait pas à oublier le Cantal.

Ferrari a du mal à l'allumage

(Double clic pour agrandir)

Super Raymond

(Double clic pour agrandir)

mercredi 14 octobre 2009

Encore un exemple

Une Allemande de 40 ans a été arrêtée alors qu'elle conduisait sur l'autoroute sans les mains, mais avec un téléphone portable collé à chaque oreille, a indiqué lundi la police de Münster (ouest de l'Allemagne).

Des policiers qui roulaient sur la même autoroute en direction de Brême (nord) l'ont prise en flagrant délit de conférence téléphonique et de redéfinition du concept "mains libres" au profit du portable, et non plus du volant.

C'est en tournant la tête pour regarder dans le véhicule de la file voisine qu'ils ont constaté que la dame s'essayait à la conduite sans les mains.

L'imprudente a eu beau lâcher aussitôt ses deux téléphones mobiles et faire son mea culpa auprès des policiers estomaqués, elle n'a pas échappé à une belle amende.
Les femmes au volant, toujours aussi dangereuse. Quand elles ne se maquillent pas en conduisant, voilà maintenant qu’elles téléphonent.

Femme au volant : MORT AU TOURNANT, Femme qui conduit : TOUT EST FINI, Femme en voiture : MORT A COUP SUR, Femme sur la route : C’EST LA DEROUTE.

mardi 13 octobre 2009

Rosy fan de foot


Des vaccins à ne plus savoir qu’en faire.

La majorité des Français n’ont pas confiance en le vaccin de la grippe AH1N1. Surtout en ce qui concerne l’adjuvant qui pourrait entraîner des problèmes neurologiques à long terme. Mais voilà que dans d’autres pays, le ton monte également.

En Allemagne, en Suède et même au Luxembourg le peuple demande des vaccins sans adjuvant. Leur dirigeant leur déclarent qu’ils n’y en a pas de disponible alors que l’on vient d’apprendre que les militaires Allemands ont été vaccinés avec des sprays nasals Américains ne contenant pas d’adjuvants et donc des effets secondaires beaucoup moins probables et nocifs.

Quand à mamie Bachelot, elle a décidé d’intensifier la campagne de prévention et d’être plus pédagogique. On promet une seule dose au lieu de deux, pour faire moins peur (?).

Plusieurs pays, dont les pays Baltes, Malte … ont décidé d’annuler ou de ne pas confirmer leurs commandes de vaccins. De nombreux pays européens vont se retrouver avec de nombreux stocks de vaccins en réserve.

De nombreux spécialistes nous prévoit une vague immense de cas de grippe A lors de l’arrivée de l’hiver. Mais les spécialistes suivant pour la plupart les consignes du gouvernement et les autres n’ayant pas la parole …

Rosy a bien des soucis à se faire avec ses vaccins.

lundi 12 octobre 2009

Sarko Père et fils

(Double clic pour agrandir)

Un péplum moderne

François Bayrou, président du Modem, compare la France de Nicolas Sarkozy à l'Empire romain, jugeant que "tous les piliers solides sur lesquels le pays s'était construit (...) chancellent et s'effritent".

"Dans la même semaine, le gouvernement propose de subventionner les élèves pour qu'ils viennent en classe. Il livre le pactole du marché des jeux sur internet à des intérêts privés, bookmakers et autres, au mépris des principes que la France respectait depuis 150 ans", affirme M. Bayrou.

"Il annonce que le déficit de l'Etat atteint 50% des la dépense publique! Et le fils du président de la République se voit installé, à 23 ans et sans aucune compétence particulière, à la tête de l'établissement public d'aménagement du quartier de La Défense" (Epad), poursuit-il.
Le fils du chef de l'Etat Jean Sarkozy a obtenu jeudi le soutien de la majorité (UMP-NC) dans les Hauts-de-Seine pour prendre la tête de l'Epad.

"Tous les piliers solides sur lesquels notre pays s'était construit, en termes de principes, de décence, de raison, chancellent et s'effritent. Cela rappelle l'Empire romain", dénonce M. Bayrou
Le député UMP Yves Jégo a qualifié samedi François Bayrou de "Néron des temps modernes" qui "cherche à mettre le feu avec une démagogie digne des pires discours populistes", alors que le président du Modem a comparé la France de Nicolas Sarkozy à l'Empire romain.

M. Bayrou a déclaré dans un entretien que "tous les piliers solides sur lesquels notre pays s'était construit, en termes de principes, de décence, de raison, chancellent et s'effritent. Cela rappelle l'Empire romain".

"Les déclarations de François Bayrou sont celles d'un homme du passé, incapable de comprendre le 21e siècle", écrit dans un communiqué M. Jégo. "Tel un Néron des temps modernes, le leader du Modem cherche à mettre le feu avec une démagogie digne des pires discours populistes, sans aucun doute pour prendre le leadership d'une opposition sans alternative ni leader ni projet".
M. Bayrou "aurait-il perdu tout sens du discernement quand il critique sur tout et à tout propos un président de la République qui déploie autant d'énergie pour moderniser notre pays dans un monde qui change", poursuit-il.

L'ancien secrétaire d'Etat à l'Outremer critique un François Bayrou "aveuglé par sa quête du pouvoir" et "mal remis de ses déboires électoraux" alors que les Français ont "à deux reprises en 2007 et aux européennes récentes, les rejeté ses offres de service".

Avec un empereur à deux balles et un pyromane en puissance, on est servi.

dimanche 11 octobre 2009

Rosy ne va pas être contente

L’Union Régionale des Médecins libéraux qui contient l'ensemble des 1200 médecins spécialistes et généralistes de l'île de la Réunion prend position et s'oppose aux recommandations gouvernementales.

C'est un organisme de droit privé rassemblant les médecins d'une région. Elle a "pour vocation essentielle" de "contribuer à l'amélioration de la gestion du système de santé et à la promotion de la qualité des soins".

Lors de leur assemblée du 4 septembre 2009 a été prise la décision d'une publication.

La voici.

I. ne suivra pas les recommandations nationales relayées par l’ensemble des DRASS.

II. demande aux professionnels de santé (et notamment aux étudiants en médecine et aux infirmières retraitées), de ne pas se porter aveuglément volontaires malgré les incitations financières ou éventuelles réquisitions ou pressions pour vacciner en masse dans les gymnases et les écoles, sans sélection des cas prioritaires, sans consentement éclairé des patients et sans aucune garantie d’innocuité de ce vaccin.

III. Les professionnels de santé sont tout à fait prêts à assurer la vaccination des personnes à risque, mais uniquement selon le parcours de soin habituel c’est-à-dire :

IV. des vaccins prescrits par les médecins

V. après sélection de leurs patients

VI. absence de contre-indication

VII. information des avantages et inconvénients éventuels

VIII. délivrance dans les pharmacies

IX. et enfin, vaccination par des personnels habilités avec prise en charges des éventuels effets secondaires

A quelques jours du lancement de la vaccination à la chaine (dans des centres spécialement organisés pour qu'il y ait un vacciné toute les 30 secondes), ça risque de faire grincer des dents au Ministère.

Déjà que les vaccins contre la grippe A n’ont pas la côte, si le personnel de santé au grand complet se mobilise contre la vaccination en masse … Ca va chauffer chez mamie Roselyne.

D’ici le temps que notre cher gouvernement ponde une loi rendant le vaccin obligatoire …

Raymond réfléchit


(Double clic pour agrandir)

Une renaissance

Alors que les bleus étaient plus absents que présent sur leurs matchs de foot, hier soir, une renaissance a eu lieu. Non seulement, ils ont gagnés, mais on a pu voir une vraie équipe jouer et qui avait plaisir à le faire.
La France a écrasé les Iles Féroé 5 à 0 samedi à Guingamp, mais devra malheureusement se contenter des barrages, seul moyen pour tenter d'aller au Mondial-2010 après la qualification de la Serbie victorieuse de la Roumanie (5-0 également).

C'est une déception pour les Français, mais s’ils s’étaient bougés un peu plus lors de leurs matchs précédents, plutôt que de les prendre à la rigolade ...

Dans un stade du Roudourou acquis à la cause des Bleus, mais qui n'a pas franchement applaudi le sélectionneur Raymond Domenech (il y eut même quelques sifflets), le début de match était sous domination tricolore. Les Bleus ne parvenaient pas à concrétiser leurs d'occasions, avec notamment, un montant de Govou (24e) et un poteau de Toulalan (11e).

Puis Gignac a montré la voie (tir du droit à ras-terre, 1-0 34e, puis croisé puissant du droit, 2-0, 39e), puis Gallas (3-0, 52e), Anelka (4-0, 86e), Benzema (5-0, 88e) l'ont imité ensuite.

Le match contre l'Autriche, mercredi au Stade de France, n'a donc plus aucune importance pour les Bleus, assurés d'être deuxièmes avec 18 points (les Serbes ont 22 points).

Maintenant, la véritable échéance des Bleus est le 19 octobre, avec le tirage au sort à Zurich des barrages, pour décider des deux matches : aller le 14 novembre et retour le 18 novembre.

Il faudra donc attendre pour voir si les bleus iront cette fois-ci à la coupe du monde. D’autres pays galèrent pour entrer dans ce cercle : Le Portugal, la Turquie et surtout l’Argentine.

Il ne reste plus qu’à attendre et voir venir.

samedi 10 octobre 2009

Un Nobel de la paix politiquement correct !

Le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au président américain Barack Obama, qui a accueilli avec "surprise" et "humilité" la prestigieuse récompense, moins de neuf mois après sa prise de fonctions.

Le prix lui aurait été attribué "pour ses efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et la coopération entre les peuples", selon le comité Nobel norvégien.

Barack Obama ira recevoir en personne le prix Nobel le 10 décembre à Oslo. Certains, tels le Polonais Lech Walesa (Nobel de la paix 1983) ou le mouvement islamiste palestinien Hamas, ont jugé ce prix prématuré.

Le comité Nobel a aussi relevé l'engagement de M. Obama dans la lutte contre le changement climatique après des années de relative inertie américaine.

Obama est le troisième haut responsable démocrate américain à recevoir le Nobel en sept ans après Jimmy Carter (2002) et Al Gore (2007), et le troisième président américain en exercice après Theodore Roosevelt (1906) et Woodrow Wilson (1919).

Ce prix Nobel, comme déjà d’autres avant lui, sont donnés à des militaires (Obama est chef des armées au USA). Il, enfin son armée, fait la guerre en Irak, EN Afghanistan, il est prêt a envoyer des troupes en Iran si ça ne se calme pas et on lui attribue un prix de la paix.

Ce prix, comme beaucoup de récompense, ne vaut plus grand-chose. Il devient purement politique et c’est tout.

vendredi 9 octobre 2009

jeudi 8 octobre 2009

La grippe Mexicano-Porcine deviendrait-elle Suisse ?

La grippe A, comme la grippe saisonnière d’ailleurs, traîne. L’épidémie tant redoutée par les Français est loin de se déclarer, tant mieux, mais cela prend encore plus au dépourvu note Mamie Bachelot.

Les services de santé pensent qu’il s’agirait sans doute d’un retard du à une météo clémente. Nous sommes pour l’instant devant une « petite épidémie stable », voire une épidémie « en cours de ralentissement ».

Mais, bien sur, on nous prédit une vague d’épidémie dès le mois de Novembre avec l’arrivée du froid.

En moyenne, la durée des épidémies depuis 25 ans est de dix semaines. Une épidémie quand elle démarre, démarre très fort et donne un pic très vite. En quelques semaines on atteint le niveau maximum de l'épidémie. C'est la dynamique classique de la grippe saisonnière. Mais avec le H1N1/2009 "ce n'est pas ce que l'on observe pour le moment".

On nous parle maintenant de plus en plus de formes de grippe sans symptômes et qui seraient beaucoup plus nombreuses qu'on ne le croit.

De toute façon, on nous dira bien ce qu’on veut et on devra faire avec. Déjà que le vaccin contre la grippe A n’a pas vraiment la côte en France, si en plus on nous dit que l’épidémie est quasiment disparue pour le moment, ça va pas arranger les affaires de Bachelot.

A parier, une méga épidémie d’ici quinze jours afin de booster la vaccination et d’effrayer les gens.

mercredi 7 octobre 2009

Un verre ça va … 15, bonjour les dégâts !

Un chauffeur de car qui s'apprêtait à prendre en charge à Paris des touristes pour les conduire à l’aéroport a été interpellé le 29 septembre, alors qu'il conduisait sans permis et après avoir bu 15 bières de 50 cl dans la nuit.

Le 29 septembre en début de matinée, une équipe du service des compagnies motocyclistes de la PP remarque le chauffeur d’un car de tourisme qui utilise son téléphone portable et décide de le contrôler.

Les policiers constatent dans un premier temps que le conducteur est sous le coup d'une suspension de permis de conduire, puis le soumettent à l’éthylotest qui révèle un taux de 0,74 mg d'alcool par litre d’air expiré, soit près de 1,5 gr d'alcool dans le sang.

Après dégrisement, lors de son audition, il dira avoir bu 15 bières de 50 cl au cours de la nuit précédente et qu'au moment de son interpellation il se rendait dans un hôtel parisien pour prendre en charge un groupe de touristes afin de les conduire à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Interpellé en août dernier alors qu’il circulait en état d'ébriété au volant de son véhicule personnel, le chauffeur purgeait une suspension administrative de trois mois, mais n’avait pas informé son employeur de cette situation et poursuivait normalement son activité professionnelle.

Hôpital à deux balles

On parle de puis quelques jours d’une petite fille qui est morte à l’hôpital, d’une septicémie, selon la première autopsie pratiquée dans ce même hôpital. La justice tranchera.

Les responsables mettent en avant le peu de personnel présent pour le nombre de malade.
Déjà premièrement, ils peuvent embaucher. Deuxièmement, j’ai malheureusement pratiqué plusieurs hôpitaux dans ma vie et je peux vous dire que c’est pareil dans celles que j’ai été. On a beau appuyé sur le bouton « d’alerte » qui nous garantit l’arrivée d’une infirmière dans les 5 minutes.

C’est faux, si quelqu’un vient dans la demi-heure, on a beaucoup de chance.

Je connaissais une personne qui a été à l’hôpital, ayant comme tout le monde des besoins naturels à faire. N’ayant pas le droit de se lever, elle devait avoir le bassin. Elle a donc appelé l’infirmière. Au bout de trois quart d’heure, ne la voyant toujours pas arrivé, elle s’est levé et a tombé sur le sol, s’ouvrant l’arcade sourcilière. Sa famille a donc exigé de voir le responsable et ils ont eu pour simple réponse, un personnel débordé et l’ « empressement » de la malade à vouloir se lever.

J’ai déjà eu le même tour pour un membre de ma famille. Venant la voir à l’hôpital, elle m’a dit avoir sonné à plusieurs reprises depuis au moins une demi-heure et que personne n’est encore venu. J’ai donc cherché le bureau des infirmières qui se trouvait au même étage et j’ai vu, une dizaine d’infirmière, en train de boire du café, tranquillement assisses alors que plusieurs chambres avaient demandé de l’aide.

L’une d’elle a quand même trainé son gros cul hors du bureau et s’est lamentablement traîné jusqu’à la chambre.

Je ne vous parle pas de l’hôpital ou Sarkozy et Johnny Halliday ont été soigné, mais de l’hôpital ou vous et moi sommes envoyé en cas de problème.

Elles sont peut-être sous payés ( ?) et surchargés de travail ( ?), mais il y a aussi de la mauvaise volonté de la part de certaines de ces personnes dites « infirmières ».

mardi 6 octobre 2009

Un peu d'humour

(Double clic pour agrandir)

Dring dring …

Un ado sur deux (environ 47%) utilisent son téléphone portable en plein cours, de plus, 54% des élèves reçoivent des appels en plein cours et y répondent.

Selon cette étude d'opinion consacrée aux jeunes de 12 à 17 ans, 29% des collégiens et 58% des lycéens déclarent avoir déjà fait fonctionner leur téléphone en plein cours. Ils sont 80% à y avoir recours dans l'enceinte scolaire mais en dehors des salles de classe.
Une immense majorité (73%) possède son propre téléphone, la proportion atteignant 95% à l'âge de 16-17 ans. 7% avouent avoir filmé un professeur à son insu.

La principale crainte pour 54% des jeunes interrogés est de perdre leur précieux outil de communication, de se le faire voler ou... confisquer par un adulte de l'établissement scolaire ce qui est arrivé à 21% d'entre eux.

C’est inadmissible, en cours on est là pour apprendre. Déjà que de nombreux profs sont loin de faire leur travail et qui laissent les plus faibles dans leur merde sans tenter de les aider, alors si en plus ça sonne tout les 5 minutes. Quand on pense qu’un simple coup de marteau et l’affaire serait réglée (Sur les téléphone bien sur … quoique !)

Résumons : On les paye pour venir en cours, ils ont droit au téléphone. Bientôt la grève des profs pour avoir les mêmes droits … Quoiqu’ils soient déjà bien payés mes salauds pour environ 18 heures par semaine.