ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mardi 20 octobre 2009

La république glisserait elle vers la dictature ?


La lecture dans les lycées de la lettre de Guy Môquet reste "obligatoire". Le ministère de l'Éducation nationale a insisté fortement lundi pour que le courrier rédigé par le jeune résistant communiste avant son exécution par les Allemands, le 22 octobre 1941, soit lu jeudi dans tous les établissements de France.

Interrogé sur RTL en fin de journée, le ministre de l'Éducation, Luc Chatel, a indiqué avoir lui-même demandé au directeur de l'enseignement scolaire de "préciser aujourd'hui un certain nombre de choses et notamment que la lettre de Guy Môquet sera bien la base du travail qui sera mené". "Elle sera lue, elle servira de base à la discussion, au débat qui s'en suivra sur la question de la Résistance dans chacun de ces établissements, a-t-il dit.

La lecture de la lettre de Guy Môquet avait été demandée le 16 mai 2007 par le chef de l'État, Nicolas Sarkozy, quelques jours après son accession à l'Élysée. "Je n'ai jamais pu lire ou écouter la lettre de Guy Môquet sans en être profondément bouleversé", avait-il souligné.

À l'époque, en 2007, l'annonce de la lecture de la lettre a immédiatement été critiquée par les enseignants et les historiens, au point d'agacer le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, qui a, à l'époque, fustigé une "attitude purement politicienne", une "prise en otage corporatiste, idéologique d'un certain nombre de gens qui saisissent toutes les occasions pour faire en réalité eux-mêmes leur propagande".

Une nouvelle fois, la politique s’immisce dans l’éducation nationale en dictant « ses ordres ». Ce jeune homme, fusillé le 22 octobre 1941, à l’âge de 17 ans, a écrit une lettre avant de mourir.

Cette lettre qui figurera, dans mon prochain message, est accessible sur internet, alors pourquoi cette obligation de la lire alors que, de nombreux résistants ont donné leurs vies pour la liberté de notre pays et qu’on en parle pas ? Pourquoi Sarkozy vient-il encore ce mêler de cela ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire