ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


vendredi 6 novembre 2009

Grosse blague

Incroyable, mais les employés de Pôle Emploi seraient … stressés au travail, la bonne blague. Vu ce qu’ils font à longueur de journée, je me demande ce qui pourrait bien les stresser.

Le questionnaire comportant 107 questions qui ont été transmis aux quelques 46.000 salariés portent notamment sur leur charge de travail, leur autonomie, la reconnaissance de leur travail, leur temps de travail, les difficultés relationnelles mais aussi leur sentiment face à la fusion, leur santé ou encore les agressions dont ils ont pu être victimes. "Avez-vous été préparé(e) aux changements affectant votre travail’", "Au cours des 12 derniers mois, du fait de votre travail, avez-vous été victime d’agressions verbales, physiques de la part d’usagers’", "Pensez-vous que votre travail influence votre santé’" figurent au nombre des questions, selon le document dont l’AFP a obtenu une copie.

Les réponses seront traitées par un organisme indépendant spécialisé dans la prévention des risques, ISAST, "dans des conditions de totale confidentialité". Les "premiers éléments d’analyse" sont attendus courant décembre, la totalité "courant janvier", selon la direction de Pôle emploi.

L’objectif est d’obtenir "une photographie des facteurs de risques dans Pôle emploi" et des "éléments sur le ressenti des salariés au travail", a déclaré à l’AFP Martine Arikilian, chef du département des conditions de travail de Pôle emploi.

C’est sur que s’ils faisaient leur boulot, il y aurait sans doute moins de conflits et d’agressions avec les demandeurs d’emplois. Prendre le téléphone pour appeler l’employeur uniquement quand les caméras sont là au lieu de balancer une feuille et de devoir se démerder tout seul, il y a une différence.

Sur environ 10 réponses à des demandes d’emploi ou il faut envoyer sa candidature pour qu’elle fasse un tri (en terme clair, on garde qui on veut, quelques soit ses compétences), il faut compter, si on a de la chance 2 ou 3 réponses maximums.

Au lieu de tenter de rabaisser le chômeur, pour le faire passer pour une grosse larve, leur travail ne serait-il pas d’aider le demandeur d’emploi dans ses démarches sans obligatoirement le placer dans les ateliers ou ce n’est qu’une pure perte de temps.

1 commentaire:

  1. Pole emploi stressé, c'est un peu comme un politicien qui ne ment jamais, ca n'existe pas.

    On va encore plaindre des personnes beaucoup trop payées pour ce qu'elles font et blamer les demandeurs d'emploi qui eux sont mal reçus ou harcelés par ces personnes dites stressées.

    Alex.

    RépondreSupprimer