ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


dimanche 31 octobre 2010

Infos en vrac n°2


- Aujourd’hui, c’est Halloween : On va encore être emmerdé par des bâtards qui vont frapper aux portes toutes les cinq minutes.

- Réforme des retraites passées en forces : le gouvernement se sert des revendications comme PQ, attention aux irritations.

- Un homme se fait tirer dessus par son beau-père le jour de son mariage : Il n’avait qu’à épouser une orpheline.

- On change l’heure pour faire des économies d’énergie : Et mon cul c’est du poulet ?

- Paul le poulpe est mort : Trois repas de servis.

- Céline Dion révèle qu’elle portait des triplés : On s’en fout toujours.

- Début de la trêve hivernale : Elle devrait durer toute l’année.

- Une nouvelle miss monde est élue : Les chirurgiens ont eu du boulot.

- Un TGV percute un sanglier : Miam Miam … Ça me donne faim.

- Pénélope Cruz affiche son ventre rond : On s’en fout également.

- Dilma Rousseff, une marionnette pour Lula : Enlèves ta main tout de suite.

- Grève des pilotes, des hôtesses et des stewards dès la semaine prochaine: J’m’en fous, je ne prends pas l’avion.

- Retour à la normale dans les stations services : C’est bon, vous pouvez arrêter de siphonner les réservoirs des autres.

A la semaine prochaine pour d’autres infos en vrac.

samedi 30 octobre 2010

Ca va devenir de plus en plus cher de mourrir

Si, même en temps de crise, un marché se porte bien, c’est celui de la mort. Les ventes de cercueils ne se sont jamais si bien portées. Un marché en pleine expansion d’après toutes les dernières statistiques.


Le prix des cercueils étant constamment en hausse, la famille des personnes décédées se retournent donc vers la crémation et les professionnels de la mort l’ont bien vu.
Fini les cercueils en cartons pour la crémation, maintenant place au cercueil en bois traités pour qu’ils prennent feu très rapidement. Mais qui dit cercueil en bois, dit prix plus cher que le carton.

Ce qui est perdu d’un coté est rapidement récupéré de l’autre.

Tous les pronostics le confirment, le nombre de mort va quasiment doubler d’ici dix ans en France, la population vieillissant rapidement.

La pénibilité au travail et le temps de travail augmenté (merci Sarkozy), vont faire diminuer l’espérance de vie des Français.

mercredi 27 octobre 2010

Il était une fois un crachat

L’attitude du gouvernement face aux grévistes pourrait se résumer à cette simple phrase. Un crachat lancé à la gueule des ouvriers.


Continuer la grève, pourquoi ? Le texte sera voté de toute manière.

Continuer à bloquer les dépôts d’essence, pourquoi ? Les CRS taperont sur la gueule des manifestants jusqu’à ce qu’ils bougent.

Pourquoi ? Simplement pour défendre un droit qui est mit de plus en plus à mal par le gouvernement, celui du droit de grève, celui de manifester afin de défendre le peu que l’on a.

Sarkozy avait déclaré : « lorsqu’il y a des manifestations en France, cela ne ce voit pas ». Mais lorsqu’il les voit, les CRS sont envoyés afin de tout dégager.

L’écart entre les patrons et les ouvriers se creusent de plus en plus.

Mais pas de chance, ceux qui décident, c’est les patrons … alors !

dimanche 24 octobre 2010

Infos en vrac n° 1


- Pénurie d’essence : Fais du vélo, au moins, tu auras de jolis mollets musclés.

- Retraites : Les ouvriers l’auront une nouvelle fois dans le cul.


- Défenestration par peur du diable : Encore des abrutis qui ont trop regardé « l’exorciste ».

- Réquisition des ouvriers sous peine de sanctions lourdes : Le droit de grève a autant de valeur d’un mouchoir usagé.

- 56% des Français demanderaient l’arrêt de la réforme pour des pourparlers : Sarkozy & Co n’en n’ont rien à foutre.

- Sarkozy perd 3 points dans les sondages et descend en dessous des 30% de satisfait : Il reste au moins 30% de cons en France.

- Squatteurs évacués d’un hôtel fermé depuis plus de 40 ans : Une honte de plus pour le gouvernement.

- Affaire Betancourt : T’as du fric, t’es tranquille.

- Corruption pour l’Euro 2012 : Pas pour les autres ?

- Le gouvernement américain au courant des tortures sur les civils en Irak : Sans blague !

- Laure Manaudou va avoir sa Barbie : Si il y a des cons pour l’acheter …

- Épidémie de choléra à Haïti : on ne peu pas donner de l’argent pour la guerre et pour sauver les malades. Tuer ou mourir, il faut choisir.

- La TVA sur le Triple play (internet/téléphone/Télévision) passe de 5.5% à 19.6% : Une augmentation de plus dans la gueule.

- Céline Dion donne naissance à des jumeaux : on s’en fout.

- Sophie Favier déclare « La maigreur n’est pas la norme » : Vu le cul qu’elle a …

Petit tour d’horizon de l’actualité, dont vous bénéficierez chaque dimanche.

samedi 23 octobre 2010

Mise sous pli

Attention à certaines annonces de travail à domicile. Je me suis fait avoir de 5€. On me promettait un bon salaire.

Comment ?

En envoyant des emails et des courriers, rien que ça !

J’ai bien reçu le fameux dossier avec lequel je devais commencer mon activité. Et quel dossier, une recette d’un pseudo régime miracle et une lettre me spécifiant qu’il ne restait plus qu’à mettre une annonce sur des sites gratuits et à « attirer » des personnes qui voudraient bien me donner 5€ à leur tour.

Je ne mange pas de ce pain là, et la personne qui veut cette fameuse recette n’a qu’a me la demander … c’est gratuit.

Prenez garde !

Digne de plus en plus d’une dictature militaire


- La loi pour la rectification de l’âge de la retraite passé en force.
- Réquisition des ouvriers malgré le droit de grève.
- Expulsion de sans logis d’un hôtel abandonnée depuis plus de 40 ans et condamnation à payer 80 000 euros à la propriétaire.
- Blocage des manifestants lors de visite de Nicolas Sarkozy sur des sites.

Ou cela va-t-il finir ?

Pauvre France !

vendredi 22 octobre 2010

Sarkozy … casseur de grève

Sarkozy a osé, il a osé casser le droit de grève en réquisitionnant tout les employés d’une raffinerie sous peine de sanctions lourdes.


Cela ne vous rappelle-t-il rien ?

La grève était l’un des derniers droits encore intouchable des Français, cela n’est plus.

Les droits tombent les uns après les autres comme des dominos.

N’est-ce-pas le chemin direct vers une dictature ?

dimanche 17 octobre 2010

Une vraie boite de conserve … et encore !

Le porte avion Charles de Gaulle, fleuron de notre marine et le seul porte-avions Français est une nouvelle fois en panne. Ce porte avion, mis en chantier le 25 novembre 1987 et achevé en mai 1994, n’a connu que des problèmes depuis son lancement.


Ce navire, d’abord baptisé « Richelieu » en 1986, fut renommé « Charles de Gaulle » en 1987 par décision de Jacques Chirac.

Il fut officiellement mit en service le 18 mai 2001. Sa construction couta au environ de 3 milliards d’euros.

Depuis ce jour, les pannes se sont accumulées à un rythme incroyable.

En 1999, on s’aperçoit que sa pite d’atterrissage est trop petite. Les vitres de la passerelle sont trop opaques et sont remplacées.

28 février 2000, une énorme fumée s’échappe des réacteurs.

Le 9 novembre 2000, l’une des hélices de propulsions de brise nette (on apprendra par la suite, qu’il s’ait d’une hélice de récupération et non d’une neuve). On lui remet une autre d’occasion. Il faudra attendre mai 2008 pour que deux hélices neuves (fabriquées aux USA) lui soient installées.

Juillet – octobre 2001 : Le bruit des hélices est tellement importants, qu’une partie du navire est inhabitable, des silencieux sont installés.

8 novembre 2001 : Fuite de gaz provenant de la cuve des eaux usées, envoyant deux hommes à l’hôpital.

Juillet 2007 – décembre 2008 : Le Charles de gaulle est mit en cale sèche pour des réparations majeures et un entretien en profondeur.

Mars 2009 : Problème d’alignement sur les réducteurs de vitesse.

13 mars 2009 : l’arbre de transmission se tord.

Octobre 2010 : Défaut d’étanchéité d’un panneau électrique.

Octobre 2010 : Retour en calle sèche du porte avions pour problème important. Une immobilisation de plusieurs semaines est prévue.

Tant d’argent pour un tas de tôle qui ne sert à rien. On parle d’un deuxième porte-avion, prévu pour 2015, mais déjà, le projet est reculé indéfiniment.

Quand on veut faire du neuf avec du vieux … on obtient de la merde.

mardi 12 octobre 2010

Vive la retraite


Un simulacre de justice

Cent vingt jours-amende de 50 euros ont été requis mardi en correctionnelle à Marmande contre José Bové et 3 "faucheurs volontaires" qui avaient détruit une parcelle de maïs OGM en 2006 à Grezet-Cavagnant (Lot-et-Garonne), et deux mois de prison avec sursis ont été demandés contre 82 autres faucheurs.

Lundi José Bové a fustigé devant le tribunal correctionnel de Marmande le "système totalitaire des OGM", affirmant que les fauchages avaient débouché sur l'interdiction des OGM en France.
Depuis janvier 2008, la France a activé la clause de sauvegarde et imposé un moratoire sur la culture de maïs OGM en plein champ. "Mais c'est grâce à notre combat", a fait valoir à la barre l'ex-leader de la Confédération paysanne.

Si les faucheurs n'avaient pas transgressé la loi "à visage découvert, sans attaquer les personnes et en assumant leurs responsabilités", "la France serait recouverte d'OGM", croit savoir le député européen.

Depuis 1998, "nous avons mis sur la table de nombreux dossiers scientifiques" qui ont notamment "prouvé" que la dissémination des OGM pouvait se faire sur de longues distances, a déclaré M. Bové. Ce dernier comparaît lundi et mardi avec 85 faucheurs volontaires (5 sont absents pour raisons médicales) pour la destruction, le 2 septembre 2006 à Grézet-Cavagnant (Lot-et-Garonne), de 9 hectares de maïs, dont les trois-quarts étaient OGM.

Bové et ses « destructeurs » ont encore de beaux jours devant eux. Ils pourront détruire le travail d’agriculteurs sans aucuns soucis, vu les sanctions qui en découlent.

Une vraie honte pour la justice de notre pays.

Aujourd'hui ... c'est grève


dimanche 10 octobre 2010

La délivrance

Enfin un match de l’équipe de France gagnant. Hier soir contre la Roumanie, deux buts de marqués, presque trois en comptant le mande de chance de Benzema.


Le premier but sur un tir excentré magnifique et le deuxième un « but d’école ».

Enfin du beau jeu.

Affaire à suivre…

jeudi 7 octobre 2010

On en parlera encore longtemps.

Le 14 septembre dernier, le Parlement français adoptait définitivement la loi interdisant le port du voile intégral dans tout l'espace public. Une loi jugée par l'Assemblée générale du Conseil de l'Europe et Amnesty International comme attentatoire à la liberté de religion des femmes.


Les présidents de l'Assemblée, Bernard Accoyer, et du Sénat, Gérard Larcher, avaient aussitôt après le vote, saisi le Conseil constitutionnel afin que la confirmation de cette loi à la Constitution "ne puisse être affectée d'aucune incertitude". Selon plusieurs sources parlementaires, les neuf Sages devraient se prononcer ce jeudi.

Cette loi, présentée par la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, prévoit l'interdiction du port du voile intégral dans tout l'espace public avec, à la clé, une amende de 150 euros en cas d'infraction accompagnée ou non d'un stage de citoyenneté en cas de refus persistant. En outre, toute personne obligeant une femme à porter le voile intégral - niqab ou burqa - sera passible d'une peine d'un an d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende.

Ces sanctions n'entreront en vigueur que six mois après la promulgation de la loi, le temps de mener une "démarche de dialogue et de persuasion auprès des femmes portant volontairement le voile intégral", précise le texte.

Selon le ministère de l'Intérieur, environ 2.000 femmes portent le voile intégral en France, qui est devenue le premier pays en Europe à prendre ce genre d'interdiction, la dissolution du Parlement belge empêchant le vote définitif d'une loi similaire en Belgique.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, tout comme Amnesty International, critiquent cette interdiction générale du port du voile intégral, l'ONG estimant que l'interdiction de dissimuler son visage "viole les droits à la liberté d'expression et de religion des femmes".

Cette loi, même « applicable », ne sera sans doute pas appliquée, comme beaucoup d’autres.

Il ne faudrait surtout pas choquer des futurs électeurs.

samedi 2 octobre 2010

Une nouvelle étoile est montée au ciel.

Tony Curtis, de son vrai nom Bernard Schwartz, est mort le 29 septembre 2010 à son domicile suite à un malaise cardiaque. Il avait 85 ans. Il fut marié à l'actrice Janet Leigh, mère de sa fille Jamie Lee Curtis, elle-même comédienne.


Il adopte très vite le nom de Anthony Curtis, puis de Tony Curtis, et tourne un certain nombre de séries B sans intérêt. Il obtient son premier rôle important auprès de James Stewart dans Winchester '73 et la même année dans Le voleur de Tanger de Rudolph Maté où son physique athlétique et son visage bronzé lui permettent de jouer les personnages « orientaux », comme dans Houdini le grand magicien ou Le fils d'Ali Baba. Il rencontre et épouse l'actrice Janet Leigh le 4 juin 1951. Ils auront deux enfants : Kelly (1956) et Jamie (1958), plus connue sous le nom de Jamie Lee Curtis

Son premier grand film est Trapèze avec Burt Lancaster en 1956, qui reçoit plusieurs récompenses. Sa performance dramatique ne passe pas inaperçue. L'année suivante, il reforme avec Lancaster un duo pour un film charnière dans sa carrière, Le Grand Chantage (Sweet Smell of Success), qui le consacre véritablement à Hollywood.

Acteur incontournable des années 1950 et 1960, il est entré dans la légende du cinéma grâce à ses rôles dans Le Grand Chantage, Les Vikings, Spartacus et surtout Certains l'aiment chaud. Habitué aux rôles de playboy dans des comédies légères, il a su toutefois montrer qu'il était capable d'assurer un registre dramatique, notamment dans L'Étrangleur de Boston.

Il fut mondialement connu grâce à la série télé Amicalement Vôtre... avec Roger Moore.

Retiré du cinéma, il s'adonnait principalement depuis les années 1980 à la peinture et à la photographie.

Il manquera à beaucoup de monde.

R.I.P.