ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


dimanche 17 octobre 2010

Une vraie boite de conserve … et encore !

Le porte avion Charles de Gaulle, fleuron de notre marine et le seul porte-avions Français est une nouvelle fois en panne. Ce porte avion, mis en chantier le 25 novembre 1987 et achevé en mai 1994, n’a connu que des problèmes depuis son lancement.


Ce navire, d’abord baptisé « Richelieu » en 1986, fut renommé « Charles de Gaulle » en 1987 par décision de Jacques Chirac.

Il fut officiellement mit en service le 18 mai 2001. Sa construction couta au environ de 3 milliards d’euros.

Depuis ce jour, les pannes se sont accumulées à un rythme incroyable.

En 1999, on s’aperçoit que sa pite d’atterrissage est trop petite. Les vitres de la passerelle sont trop opaques et sont remplacées.

28 février 2000, une énorme fumée s’échappe des réacteurs.

Le 9 novembre 2000, l’une des hélices de propulsions de brise nette (on apprendra par la suite, qu’il s’ait d’une hélice de récupération et non d’une neuve). On lui remet une autre d’occasion. Il faudra attendre mai 2008 pour que deux hélices neuves (fabriquées aux USA) lui soient installées.

Juillet – octobre 2001 : Le bruit des hélices est tellement importants, qu’une partie du navire est inhabitable, des silencieux sont installés.

8 novembre 2001 : Fuite de gaz provenant de la cuve des eaux usées, envoyant deux hommes à l’hôpital.

Juillet 2007 – décembre 2008 : Le Charles de gaulle est mit en cale sèche pour des réparations majeures et un entretien en profondeur.

Mars 2009 : Problème d’alignement sur les réducteurs de vitesse.

13 mars 2009 : l’arbre de transmission se tord.

Octobre 2010 : Défaut d’étanchéité d’un panneau électrique.

Octobre 2010 : Retour en calle sèche du porte avions pour problème important. Une immobilisation de plusieurs semaines est prévue.

Tant d’argent pour un tas de tôle qui ne sert à rien. On parle d’un deuxième porte-avion, prévu pour 2015, mais déjà, le projet est reculé indéfiniment.

Quand on veut faire du neuf avec du vieux … on obtient de la merde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire