ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


jeudi 4 novembre 2010

Bientôt des prisons pour bébé ?

Mercredi après-midi, Jean-Marie Bockel, le secrétaire d'Etat à la Justice a remis à Nicolas Sarkozy son rapport sur la prévention de la délinquance juvénile.

En quinze points, Jean-Marie Bockel, qui met notamment l'accent sur l'importance de la responsabilisation des parents, remet sur la table l'idée controversée d'un repérage des troubles du comportement dès le plus jeune âge, soit dès 2-3 ans.


D’après Jean-Pierre Rosenczveig : "L’école est le lieu de repérage le plus en amont possible des enfants en difficulté. Dès 3 ans, la quasi-totalité d’entre eux se retrouvent à l’école, qui est le lieu idéal pour repérer les élèves en difficulté et mobiliser l’aide qui leur est nécessaire tant pour eux que pour leurs parents."

Il prédit la création d'équipes pluridisciplinaires en charge de détecter et de répondre à des comportements d’enfants difficiles. Cette vulnérabilité pourrait pourtant être repérée chez les petits entre 2 et 3 ans. C’est à ce stade que doit être posé sur l’enfant un regard pluridisciplinaire visant à rechercher s’il existe à ces troubles une cause médicale ou familiale.

Pour les enfants de plus en plus tôt portés par des comportements violents, parfois extrêmement violents, l'idée est aussi d'intervenir plus en amont, dès l'école primaire. Souvent, au collège, on a des gamins qui sont multi-réitérant."

On verra sans doute bientôt, des arrestations de bébé qui ont pleuré trop fort, menottés à leur berceau.

A quand les prisons pour bébé ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire