ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


dimanche 12 juin 2011

Attaque en règle sur les assistés


JAMAIS ! Jamais un parti ne s’était permit d’attaquer les assistés. Le gouvernement Sarkozy veut déclarer la guerre aux pauvres.

Après les mots « cancer » « mal de l’état », voilà une nouvelle attaque vers les bénéficiaires du RSA.

A quand les affiches de propagande ?


Alors qu’après l’intervention de Wauquiez, le gouvernement de Sarko lui avait demandé de se faire discret, maintenant, c’est le gouvernement au quasi complet qui attaque.

On veut imposer 5 heures de travail au bénéficiaires du RSA en contre partie du maintient de leur « aide ».


Au départ, ils parlaient de tous les bénéficiaires du RSA, maintenant on parle d’exclure les handicapé(e)s, les bénéficiaires du RSA activités (complément de salaire). Il « ne resterait » environ de 150 000 personnes concernés (ça me parait peu, mais enfin … s’ils le disent …).

Mais où trouver ces heures, puisqu’il n’y a pas de travail d’habitude ?

Il faudra supprimer certains contrats aidés ! On nous dit que non.

Créer de nouveau emploi ! On nous dit que non.

Alors quoi ! On nous parle d’aide aux personnes ayant déjà un emploi.

Donc, s’ils ont besoin d’aide, ils peuvent recruter … logique non ? Et bien non … ces emplois ne seront pas crées, et ceux du RSA qui devront travailler, seront considérer comme des travailleurs non salariés et non comme bénévoles (le bénévolat obligatoire étant interdit … pour l’instant).

Donc s’ils travaillent, même sans salaires … ils pourront décaler leurs heures pour toucher la prime à l’emploi ? Et bien non ! Ce travail ne sera pas considéré comme un travail fait, mais comme un travail dû.


Donc une obligation de travailler … donc un service de travail obligatoire … Ce que réfute le gouvernement.

Il parle des droits et devoirs des bénéficiaires du RSA.

Voyons les droits : Toucher un peu d’argent pour éviter de crever de faim.

Voyons les devoirs : Rechercher un travail ! Je ne dis pas que tous le font, mais je suis sur que plus de 90 % des bénéficiaires recherchent un emploi.

Que cela ne leurs déplaisent, à ces technocrates : bénéficiaire du RSA n’est pas égal à fainéant !

Qui fait ces lois … des personnes n’ayant jamais connues le chômage, des personnes pour qui la précarité est synonyme de « cancer » de la société.

Mais je dis attention messieurs les dirigeants … oui attention ! Ces personnes que vous traitez comme des sous-merdes et comme des bons à rien … ces personnes votent et elles pourraient vous en mettre plein le cul aux prochaines élections et après ... ce sera inutile de venir pleurer dans les chaumières.

La devise de la France était Liberté, Égalité, Fraternité … Que va-t-elle devenir ?

1 commentaire:

  1. Pourquoi toujours s'attaquer aux mêmes ? Les bénéficiaires du RSA comme moi ne sont pas des fainéants, merci de le dire. Pôle emploi ne sert à rien, d'autant plus qu'il ne veut plus s'occuper des RSA, Pôle emploi délègue ça à des sous-traitants.
    Personnes ne veut nous aider à trouver un emploi, mais pour nous faire bosser gratuitement, là pas de problème.

    RépondreSupprimer