ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


vendredi 30 septembre 2011

La Prostitution au banc des accusés

Le 21 septembre 2011, la députée socialiste Danielle Bousquet et le député UMP Guy Geoffroy annonçaient que l'Assemblée nationale devrait débattre en novembre 2011 de l'interdiction de la prostitution.


Dans un rapport publié en avril, les 2 députés préconisaient de l'aide aux prostituées, de la prévention mais aussi la pénalisation du client. On parle bien du client et pas des Macs … pourquoi ???Obtenir l'abolition de la prostitution c'est aussi la volonté du Lobby européen des femmes (LEF) qui a présenté à l'Assemblée un clip choc. Vidéo dans laquelle un homme prostitué enchaîne les passes avec en voix off un message percutant : "Si dix fois par jour je devais avoir des relations sexuelles avec des inconnues pour vivre, après combien de fois aurais-je la nausée? Sans doute dès la première. C'est pourtant ce que vivent chaque jour les personnes prostituées. La prostitution, c'est de la violence. Moi, je ne veux pas en être complice. Et vous?"

Des militants du Syndicat des travailleurs du sexe (Strass) ont profité de ces annonces pour manifester devant l'Assemblée nationale. Ils dénonçaient "la propagande sexiste et moraliste" du Lef et une "stigmatisation" des prostitué(e)s.

Combien y a-t-il vraiment de prostituées en France ? Qui sont-elles ? D'où viennent-elles ? Il ne faut pas confondre les personnes (hommes ou femmes) qui se prostituent de leur plein grès pour différentes raisons, le plus souvent l’argent ou simplement le sexe et les personnes que l’ont force à faire cela sous la menace.


Pourquoi ne pas reconstruire les maisons closes, ou chaque prostitué(e)s serait à son compte ?

Pourquoi pas leur allouer le statut d’autoentrepreneur ?

Après tout, ils gagnent de l’argent et payent des impôts … alors ?

mercredi 28 septembre 2011

Féministes vs Mademoiselle

Une nouvelle idée, toujours aussi brillante de nos « ami(e)s féministes » : Interdire le terme  « Mademoiselle », sous prétexte que celui-ci serait « discriminatoire ».

En effet, on n’imposerait pas aux hommes de dire s'ils sont mariés, les féministes militent donc pour que le terme "Mademoiselle" disparaisse des formulaires administratifs.

Mon Avis ? C’est complètement débile … mais bon, vu d’où cela vient, je ne suis pas étonné.


Certaines seraient même d’accord pour « prendre la plume » afin de contacter ceux qui refuseraient de se soumettre à cette demande.

D’après ce que j’ai entendu hier sur TF1, entre deux baffouillements de Laurence Ferrari, le terme « Mademoiselle » viendrait de « Pucelle ». C’était peut-être valable il y a un siècle, mais maintenant, si on appelait uniquement Mademoiselle, les jeunes filles encore vierges, on n’emploierait plus beaucoup ce terme.

Heureusement, certaines femmes sont contre cela. Elles trouvent que ce terme est « joli » et en rien discriminatoire.

Certaines ont rarement des idées et si c’est pour en avoir des comme ça, fermez là !

Sur ce …. Bonne nuit Mesdemoiselles.


dimanche 18 septembre 2011

Oui au mariage pour les prêtres …. Ou non ?


Dernièrement au journal, on a pu entendre que Rémi Bouriaud, 70 ans, a été démis de ses fonctions car il partage sa vie avec une femme, ce qui est contraire à l'engagement de célibat qui incombe aux prêtres. Il n'a jamais caché sa relation et la revendique même, en espérant qu'elle permettra de briser ce tabou.


Alors que les habitants de la petite ville où il était le prêtre voudraient qu’il reste, le Vatican refuse toute correspondance avec ce dernier.

Pourquoi les prêtres ne pourraient-ils pas se marier après tout, les pasteurs le peuvent et ils ont leur « job » quand même.

Cela éviterait peut-être toutes les histoires de pédophilie qui se multiplient de plus en plus.

 Et putain ! … arrêtez de vous balader en robe … ça fait pas sérieux.

vendredi 16 septembre 2011

Marine Le Pen vs Laurence Ferrari

Hier, sur TF1 au journal de 20 heures, était interviewé Marine Le Pen, présidente du FN.
Elle a appelé à la sortie de l’euro de la France, mais pas seule. Elle demande au « couple » Franco-allemand de forger une alliance pour l’arrêt de l’Euro. Elle a affirmé que « l’argent des Français devait rester en France ».


Concernant les prières de rue (désormais interdit à Paris), elle s’est élevée contre la transformation d'une ancienne caserne en lieu de culte musulman dans le XVIIIe arrondissement parisien, utilisable comme tel à compter de vendredi. "Je ne suis pas très satisfaite parce que je m'aperçois que l'Etat français se soumet à un véritable chantage, c'est-à-dire qu'on occupe les rues et on dit on occupera les rues tant que vous n'aurez pas violé la loi sur la laïcité en nous donnant un bâtiment".

Lorsqu'il lui a été rappelé que le lieu, une ancienne caserne militaire, était loué, Marine Le Pen a immédiatement répliqué : "2.500 euros par mois pour 1.700 mètres carrés, ça fait, je crois, 1,47 euro le mètre carré". "Je pense qu'il y aurait beaucoup de Français qui aimeraient pouvoir accéder à un logement social à 147 euros par mois les 100 mètres carrés", a-t-elle dit. "Demain dans des dizaines de villes, des gens vont pouvoir aller prier dans les rues, en exigeant des pouvoirs publics tel ou tel bâtiment", a ajouté Mme Le Pen. "C'est une caserne (...) qu'on a accordée à ceux qui violaient la loi en priant dans la rue, moi j'aurais préféré qu'on en fasse des logements sociaux", ou un "centre de détention ouvert", a-t-elle conclu.

Vu l’état des prisons, ce ne serait peut-être pas plus mal.


Laurence Ferrari s’entêtait à vouloir faire admettre à Marine Le Pen qu’elle faisait partie de l’extrême droite, bien que cette dernière lui a répondue à trois reprises « Non ».

Lorsque le sujet sur la peine de mort a été évoqué, la réponse de M. Le Pen fut simple : Un référendum aura lieu, le peuple Français choisira.

Autre thème abordé : la Lybie, ou elle a déclaré (et je pense qu’elle a raison) que les armes donnaient aux rebelles pour faire tomber la dictature de Kadhafi, font nous revenir en pleine gueule. Il est bon de rappeler que le chef de l’armée rebelle est très proche d’Al Qu’Aïda. Lorsque que L. Ferrari a attaqué M. Le Pen que la question de la Lybie ou elle avouait son désaccord, cette dernière lui a répondu que ce n’était pas elle qui avait accueilli Kadhafi comme un chef d’état, l’autorisant à planter sa tente ou il le souhaitait et dévoilant que la France avait vendu des systèmes d’écoutes sophistiqués à ce dernier alors que la rébellion avait commencé.

Comme à son habitude, L. Ferrari coupait la parole toutes les deux minutes à son invitée.

lundi 12 septembre 2011

Les nerfs de Sarko sont à vifs

(détournement de la chanson d'Helmut Fritz)


J’entre à l’Elysée boire un verre
Mais Fillon me pompe l’air
J’ai pas de réponse à sa question
Je ressors j’ai l’air d’un con
Ca m'énerve, oui ça m’énerve
J’ai commémoration à faire
Sur les victimes de la guerre
Et en mémoire des résistants
Mais je trouve ça vraiment chiant

Ca m’éneeeeerve
Tout ceux qui m’insultent quand je passe près d’eux
Ca m’éneeeeerve
Les citoyens c’est fini maintenant c’est des gueux
Ca m’éneeeeerve
Tout ceux qui ont voté pour moi c’est pas d’veine
Ca m’éneeeeerve
Maintenant ils sont tous pour Marine Le Pen
Pauv’conne !

Devant l’usine y’a plein de manifestants
Moi j’arrive dans ma limousine on me dit casses toi sale fouines
Mais ça m’énerve
J’entre à Pole emploi une blondasse hausse la voix
Me dit : « j’peux vous aider ? »
Non je vous ai pas sonné
Elle m’énerve, mon Dieu qu’elle m’énerve
J’ai bu avec Merkel au salon littéraire
J’ai tout vomi sur la grosse mémère
J’ai perdu son ticket pour le vestiaire
Elle trouve pas de taxi, ach, c’est la guerre !

Ca m’éneeeeerve
Tout ceux qui m’insultent quand je passe près d’eux
Ca m’éneeeeerve

Les citoyens c’est fini maintenant c’est des gueux
Ca m’éneeeeerve
Toutes celles qui empêchent Carla de chanter
Ca m’éneeeeerve
Pour me rappeler qu’elle chante comme un pied
Ca m’énerve tous ces gens qui chaque jour prennent leur pied
Tout ça pour rappeler que je suis con
Mais bon…
Il parait qu’ils ont raisons

Ca m’éneeeeerve
Toutes celles qui hurlent sur moi comme des connasses
Ca m’éneeeeerve
Toutes celles comme toi qui écoutent beaucoup trop le PS
Ca m’éneeeeerve
Moi je monte les voir et je leurs dis avec le cric : « Vos gueules ! »

Me revoilà après une longue période d’absence pour raison professionnelle.