ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mercredi 14 décembre 2011

Une loi en question

Une femme, déjà condamnée à Meaux en septembre, à une amende de 120 euros pour port du Niqab (qui est interdite dans les lieux publics et au volant d’un véhicule) a de nouveau passé en jugement pour des faits similaires. Une amende de 150 euros était demandée.


La jeune femme qui avait refusée d’ôter son Niqab pour entrer dans le tribunal, était restée sur le trottoir. Elle était accompagnée d’une autre femme, portant elle aussi le Niqab, qui affirme vouloir se présenter à l’élection présidentielle, mais qui avouait n’avoir obtenue aucune signature de parrainage.

Mme Ahmas avait été interpellée avace son Niqab le 11 avril 2011 deans l'elysée avec 4 autres personnes portant des masques vénitiens, qui avaient finalement montré leur visage au commissariat, ce qu'elle avait refusé.

Le président de l'association 'Touche pas à ma constitution" qui soutient les deux femmes, Rachid Nekkaz, a expliqué qu'il espérait une condamnation ferme pour son amie, en appel et en cassation, afin de porter l'affaire devant la cour européenne des droits de l'homme.

La cour des droits de l’homme ? Et le droit des femmes dans les pays ou elles sont obligées de se cacher le visage et les cheveux sous peine d’amende ou pire ?

La loi est la même pour tous (ou presque, selon le compte en banque et les amis politiques).

Si elle veut porter le Niqab, elle n’a qu’à aller dans un autre pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire