ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


dimanche 30 décembre 2012

2013 : ça va faire mal !

LIVRET A: Relèvement de 25% du plafond, le montant maximal de dépôt est porté à 22.950 euros.

TIMBRE: La lettre prioritaire passe de 0,60 à 0,63 euro, la lettre verte de 0,57 à 0,58 euro.

BIÈRE: Le demi pression va coûter plus cher, en raison de l'augmentation des droits d'accises. Selon les Brasseurs de France, il pourrait passer de 2,60 euros à 3 euros. Bercy a calculé une hausse de 5,5 centimes pour 25 cl.

REDEVANCE TV: Elle passe à 131 euros en métropole (+ 6 euros) et à 85 euros outre-mer (+ 5).

ÉNERGIE: Le gaz augmente de 2,4%, l'électricité de 2,5%.

RATP: Hausse moyenne de 2,4%, avec des différences selon les forfaits. Le pass Navigo deux zones passe à 65,10 euros, le carnet de 10 tickets à 13,30 euros. Le ticket à l'unité reste à 1,70 euro.

TAXIS: Le prix de la course est majoré de 2,6%.

EMPLOI A DOMICILE: Les particuliers employeurs vont payer leurs cotisations patronales sur la base du salaire réel et non plus sur une assiette forfaitaire. En compensation baisse de 0,75 euro par heure travaillée.

SANTE: Le remboursement de l'IVG passe à 100% pour toutes et la pilule devient gratuite pour les jeunes de 15 à 18 ans.

ALLOCATIONS: Le Revenu de solidarité active (RSA) passe à 483 euros pour une personne seule sans enfant, 724 euros pour un couple sans enfant.

Revalorisation de 2,1% des plafonds de ressources ouvrant droit aux prestations familiales et de 2,15% des APL (aides personnelles au logement).

Revalorisation également de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), l'allocation équivalent retraite (AER) et l'allocation transitoire de solidarité (ATS).

EMPLOI D'AVENIR: Mise en oeuvre des "emplois d'avenir professeur", destinés à des étudiants boursiers venant de zones défavorisées et désirant devenir enseignant. Les bénéficiaires travaillent à temps partiel et perçoivent en moyenne 900 euros par mois.

IMPÔT SUR LE REVENU (revenus 2012):

- Barème gelé pour la deuxième année consécutive, ce qui s'apparente à une hausse d'impôt de près de 2% pour les contribuables, mais une décote permettra d'épargner 7,4 millions de personnes modestes.

- Avantage fiscal lié au quotient familial plafonné à 2.000 euros par demi-part supplémentaire, contre 2.336 euros auparavant.

- Plafonnement des niches fiscales: les réductions ou crédits d'impôts liés à une vingtaine de niches (emploi d'un salarié à domicile, garde d'enfant, travaux du logement en faveur du développement durable, immobilier locatif...) limités à 10.000 euros par foyer fiscal.

- La taxe à 75% pour la part des revenus d'activité supérieurs à un million d'euros par an et par contribuable a été censurée samedi par le Conseil constitutionnel.

FIN DE L'AUTORISATION DE SORTIE DU TERRITOIRE:

Les mineurs français voyageant seuls pourront désormais se déplacer dans l'Union européenne avec une carte nationale d'identité ou un passeport et sans autorisation parentale de sortie du territoire. Hors Union européenne, un passeport reste, dans la plupart des cas, obligatoires.

IMMOBILIER:

Le "Scellier" pour les investisseurs achetant des logements neufs pour les louer est remplacé par le "Duflot", aux conditions plus strictes mais assorti d'une réduction d'impôt plus intéressante, de 18% sur neuf ans, calculé sur un investissement maximal de 300.000 euros.

AUTOMOBILE: les véhicules émettant entre 135 et 140 grammes de CO2/km sont désormais taxés à hauteur de 100 euros. Actuellement, le malus s'applique à partir de 141 g/km.

Le malus pourra atteindre jusqu'à 6.000 euros pour les modèles émettant plus de 200 g/km.

EXTINCTION DES AMPOULES A FILAMENT:

Plus d'ampoules à filament dans les rayons. Leur retrait a été progressif depuis 2009. Ces ampoules, nées à la fin du XIXe siècle, ont peu à peu laissé la place aux lampes fluo compactes, halogènes et LED.

vendredi 21 décembre 2012

jeudi 20 décembre 2012

Bonne fin du monde



Je tenais à souhaiter une très bonne fin du monde à toutes mes lectrices et lecteurs.

mardi 4 décembre 2012

Monkey me


 
C’est fait, le nouvel album tellement attendu de Mylène Farmer est enfin sorti. Les fans de la star ont eu la surprise de la trouver blonde platine sur la pochette de cet album, comptant 12 titres, comme à leurs habitudes, très bons.

Un régal pour les oreilles.

On attend le prochain déjà avec impatience.

samedi 24 novembre 2012

Halte aux violences faites aux femmes.

Dimanche 25 novembre, jour de la sainte Catherine, le collectif national pour les droits des femmes,un ensemble de groupes féministes, organisme une manifestation à l’occasion de la journée internationales de lutte contre les violences faîtes aux femmes.


Le but de cette manifestation des d’obtenir une loi contre ses violences ainsi qu’une politique de logements prioritaires pour les femmes en danger.

Devant le manque de logement en France, celle-ci aura du mal à voir le jour, plusieurs milliers de personnes vivent déjà dans les rues fautes de logement.

Il est bon de rappeler qu’il existe aussi des hommes battus, chose que l’on ne parle quasiment jamais et dont rien n’est fait pour eux.

mercredi 21 novembre 2012

Mémo



     N’oubliez pas, on a rendez-vous dans un mois.

lundi 19 novembre 2012

La guerre des petits chefs.

Il fallait sans douter, Fillon contre Copé, la guerre est déclarée entre les deux prétendants au fauteuil de chef de l’UMP.


Chacun s’accuse de fraudes diverses, de bourrages d’urnes etc… Mais à entendre les deux porte-parole des camps adverses, ils sont unis face à leurs adversaires. Le tout est de savoir qui est l’adversaire, vu qu’au sein d’un même groupe, deux clans sont formés.

Copé s’est déclaré vainqueur avec plus de mille voix d’avance, puis, plus de cinq cents, puis un peu plus de trois cents. De son côté Fillon parle d’un peu plus de deux cents voix d’avance.

La commission de compte est incapable de donner un résultat plusieurs après la fin des votes. L’UMP, grande donneuse de leçons, devra méditer à ce qu’elle dit dorénavant, mais demander à des politiciens de réfléchir avant de l’ouvrir… il ne faut pas trop rêver.

Une chose est sûre, quel que soit le vainqueur, l’UMP en un prit un sérieux coup dans les gencives au plus grand plaisir des partis adverses.
 
C'est beau la politique... surtout avec des magouilles.

jeudi 18 octobre 2012

Sylvia, on ne t’oubliera pas !

Je n’ai plus vraiment le temps pour m’occuper de mon blog, charge de travail oblige, mais je tenais à rendre hommage avec ce post sur Sylvia Kristel, la reine de l’érotisme.


En effet qui a pu, ou simplement voulu, oublier Sylvia Kristel, assise dans son fauteuil d’osier. Elle vient de nous quitter à l’âge de 60 ans, après un combat perdu contre le cancer.

 
R.I.P

lundi 1 octobre 2012

Le gouvernement veut-il la peau des autoentrepreneurs ???

 
 
La Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE) était reçue ce jour à Bercy par Sylvia Pinel afin d’obtenir des clarifications à propos du projet de budget 2013 qui prévoit une hausse des cotisations sociales des auto-entrepreneurs. Bercy campe sur ses positions.

La rencontre entre la FEDAE et Bercy a abouti à un dialogue de sourd. Après les déclarations de Jean Marc Ayrault vendredi, Sylvia Pinel, Ministre de l’Artisanat et du Commerce a campé sur ses positions ce lundi, confirmant les hausses de cotisations sociales de 2 à 3.3 % pour les auto-entrepreneurs dans le cadre du projet de loi de finances 2013 sans volonté d’engager la moindre négociation. Situation paradoxale, elle a confirmé son souhait de réformer le régime de manière concertée. Ce qu’a bien sur refusé la FEDAE dans l’immédiat.

Son Président juge les propos inacceptables et estime que la confiance est rompue. « Nous dénonçons cette mise devant le fait accompli et cette absence de concertation préalable, réagit Grégoire LECLERCQ à la sortie du ministère. Cette hausse n’améliora pas la protection sociale des bénéficiaires du régime et elle est vécue par tous comme une première tentative de déstabilisation du régime. »

Les craintes de l’organisation sont d’autant plus grandes que la plupart des auto-entrepreneurs gagnent moins que le SMIC tout en devant se contraindre à un chiffre d’affaires limité. Cette hausse impactera directement le pouvoir d’achat des auto-entrepreneurs de 280 euros par an en moyenne. Ce qui n’est pas le cas des autres professionnels indépendants qui déduisent ces charges de leur chiffre d’affaires. La réforme est d’autant plus préjudiciable pour l’économie, puisque rien n’assure désormais que les 70.000 auto-entrepreneurs, qui basculaient dans le régime général chaque année, auront la faculté de poursuivre cet élan.

Didier BARBET, Vice-Président en charge des relations internationales rappelle que 85 % des nouveaux emplois créés en Europe le sont par des micro-entreprises. « À ce titre, il est important de venir constater les succès de l'auto-entrepreneur qui franchissent les seuils et deviennent de vraies TPE/PME ! ». En effet, il appelle les auto-entrepreneurs à se faire entendre lors du salon de la micro-entreprise qui se tiendra du 9 au 11 octobre, porte Maillot à Paris où les différents ministres sont attendus.

En attendant, la mobilisation se poursuit. Partout en région et dans les départements, les référents et les adhérents se mobilisent pour sensibiliser l’opinion et les élus. Une pétition a d’ailleurs été lancée sur le site de l’organisation et plus généralement, une campagne de communication virale sur les réseaux sociaux. Les jours et les semaines qui viennent risquent d’être mouvementés puisque la FEDAE envisage de mener une véritable bataille populaire et parlementaire pour faire reculer le gouvernement.


Il faut rappeler que les autoentrepreneurs ne sont en rien concurrents des artisans, leur chiffre d’affaires est totalement différent.

À croire que le gouvernement veut la mort de ceux qui tentent de s’en sortir.

jeudi 13 septembre 2012

Salon de l'emploi de Mazingarbe 2012


Voici les photos du dernier salon de l’emploi à Mazingarbe. Elles vont certainement être très différentes de celles du journal de la ville, sur lequel, la salle semble être pleine.

Ce n’est pas le nombre de chômeurs qui fait défaut, mais de nombreux stands étaient vides. Le tour était vite fait.





lundi 10 septembre 2012

Le mariage homme-femme touche à sa fin.


Le projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels leur permettra d'adopter "dans les mêmes conditions que les hétérosexuels", mais ne prévoit pas d'élargir l'accès à la procréation médicalement assistée, précise Christiane Taubira dans un entretien à paraître mardi dans La Croix. "Le projet de loi va étendre aux personnes de même sexe les dispositions actuelles du mariage, de la filiation et de la parenté", déclare la ministre de la Justice, chargée d'élaborer le texte. "Nous ouvrirons donc l'adoption aux couples homosexuels et ce, dans un cadre identique à celui actuellement en vigueur", ajoute Christiane Taubira.
 

"Ils pourront, comme les autres, adopter de façon individuelle ou conjointe (de façon simple ou plénière)", précise-t-elle. L'adoption plénière entraîne la rupture définitive des liens de filiation avec les parents biologiques, alors que celle-ci demeure en cas d'adoption simple. "Ainsi, les personnes homosexuelles désireuses de devenir « parent » de l'enfant biologique de leur conjoint pourront accéder à la procédure d'adoption dans les mêmes conditions que les hétérosexuels", souligne la garde des Sceaux. "À l’heure actuelle, la procédure d'adoption est sérieuse, elle sera appliquée de la même façon pour les couples de même sexe", poursuit-elle, assurant que "l'intérêt de l'enfant est une préoccupation majeure du gouvernement".

Interrogée sur une ouverture de l'aide médicale à la procréation (AMP) aux couples de femmes, la ministre répond que ce projet de loi "ne prévoit pas d'élargir l'accès à la procréation médicalement assistée". "L'accès à la PMA ne rentre pas dans son périmètre", ajoute-t-elle. "Quant à la gestation pour autrui, elle ne sera pas légalisée. Le président de la République a toujours été très clair sur ce sujet lors de la campagne", précise Christiane Taubira. Dans son discours de politique générale début juillet, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait promis qu'"au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l'adoption" serait "ouvert à tous les couples, sans discrimination", conformément à un engagement de campagne du président François Hollande.

Cela prend son chemin doucement, le gouvernement a donc pour objectif de « détruire » le mariage tel qu’il est à présent.

Tout part vraiment en couilles dans notre pays.

lundi 3 septembre 2012

Virus ADES ou non ?

Psychose dans le Yosemite: vendredi, le Centre fédéral américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) alertait sur la présence d'une épidémie d'Hantavirus au cœur du parc national du Yosemite, en Californie, ou près de 10.000 personnes ont séjourné cet été. Faut-il avoir peur de ce virus ?


D’où vient l’hantavirus ?

Le virus est véhiculé par des rongeurs, qui en sont le «réservoir» naturel. « 'hantavirus a été décrit chez les rongeurs ou des insectivores de type musaraigne, explique Jean-Marc Reynes, responsable du  Centre National de référence (CNR) des Hantavirus à l'Institut Pasteur. On a aussi détecté des séquences du génome de l’hantavirus chez des chauves-souris en Afrique, mais les seules formes du virus associés aux maladies humaines sont celles associés aux rongeurs.»

Comment l’homme attrape l’hantavirus ?

C’est par le contact avec les sécrétions ou les excréments des rongeurs, ou en étant en contact direct avec les rongeurs porteurs du virus, que l’homme peut le contracter. Dans le Yosemite, les vacanciers qui séjournaient au camping ont pu être contaminés en inhalant des poussières contaminées. «En France, la contamination classique concerne les gens qui rentrent dans une cabane ou une grange inhabitée et qui la nettoient: en balayant, on soulève les poussières contaminées», poursuit Jean-Marc Reynes. Même danger si on remue du bois, explique le scientifique.

On peut attraper l’hantavirus en France ?

Oui, pas besoin d’être allé en camping dans le Yosemite. Néanmoins, les virus sont différents: «Le genre hantavirus représente une centaine de taxons dans le monde, explique Jean-Marc Reynes. Il y en a en Afrique, en Asie, et en France dans le quart Nord-Est du pays. Il y est véhiculé par un rongeur sauvage, le campagnol roussâtre».Pas de panique, le virus français est beaucoup moins dangereux que celui qui circule en Californie, où plus d’un tiers des malades sont morts des suites des infections pulmonaires qu’il provoque: «En France, il y a moins de 1% de mortalité pour les cas hospitalisés en France, c’est une maladie qui ne tue pas, sauf si cas particuliers», rassure Jean-Marc Reynes.

Comment s’en prémunir ?

À ce jour, les autorités sanitaires françaises assurent qu’aucun cas de contamination n’a été détecté en France, notamment parmi les 53 familles françaises passées au camping Curry Village du parc Yosemite. Aucun risque de toute façon que les voyageurs répandent le virus en France, il ne se transmet pas d’homme à homme. En ce qui concerne le virus qui vit en France, Jean-Marc Reynes conseille de ne pas toucher les rongeurs, de désinfecter avant de balayer un endroit susceptible d’être infecté et de porter un masque de protection lorsque l’on manipule du bois.

Comment se soigner ?

Le traitement est seulement symptomatique. Aucun traitement spécifique à l’hantavirus n’existe, mais il faut rapidement consulter un médecin si l’on pense avoir été en contact avec le virus. Les syndromes sont ceux d’une grippe (fièvres, maux de tête, courbatures, douleurs abdominales, voire insuffisance rénale), et l’incubation peut durer jusqu’à six semaines. Les personnes ayant séjourné au Curry Village peuvent appeler un numéro vert (0 800 636 636) pour obtenir des informations, et le SAMU a mis en place une procédure pour faire face à d'éventuelles contaminations. Le Dr Michel Nahon, praticien hospitalier au SAMU, rappelle qu'en l'absence de symptôme, il n’est pas utile d’alerter son médecin.

Serait-ce fameux virus ADES que tout le monde craint ?

Une épidémie mondiale est-elle à craindre ?

C’est plus un cheval, c’est une horde.


mercredi 29 août 2012

N’aurait-on plus le droit de parler aux SDF ?

Une étudiante Bordelaise vient d’avoir une amende de 60 euros …. Pour avoir parlé avec des SDF. Motif de l’amende, une infraction à la loi anti-bivouac, promulguée par la mairie en janvier 2012.


Cette étudiante, Marianne Schmitt est, et cela est très compréhensible, furieuse contre les autorités. Elle multiplie les conférences de presse et les déclarations enflammées. La mairie a, en effet, voté un texte visant l’interdiction de toutes occupations abusives et prolongées des rues et autres dépendances domaniales (…) lorsqu’elles sont de nature à entraver la libre circulation des personnes ou bien à porter atteinte à la tranquillité et au bon ordre public.

L’opposition accuse le Maire, Alain Juppé, de faire la chasse aux pauvres.  Marianne explique qu’elle a vu une amie parler avec un groupe de SDF et qu’elle est venue la rejoindre et parler à son tour avec ces personnes. Des policiers a vélo sont arrivés, ont demandé leurs papiers et ont contrôlés leur identités avant de partir sans rien dire, d’après elle. Quelques semaines plus tard, Marianna a reçu une amende de 60 euros.

L’affaire est devenue publique après qu’elle ait contacté Stéphane Lhomme, porte-parole du collectif pour l’abrogation de l’arrêté anti-bivouac. Alain Juppé renvoie tout le monde à la police, qui, elle, ne retrouve pas le dossier.

Déjà que les SDF étaient ignorés des politiciens, voilà que maintenant les simples citoyens sont obligés de les ignorer sous peine d’amende.

Dans quel monde vit-on ?

mardi 28 août 2012

Nouveaux contrats d’Avenir à la sauce 2012

Pour tenter de lutter une nouvelle fois contre le chômage des moins de 25 ans, le gouvernement veut remettre au goût du jour une vieille recette du PS. Le projet de loi pour créer 150.000 emplois d'avenir est présenté ce mercredi en conseil des ministres. Une mesure qui ressemble beaucoup aux emplois-jeunes instaurés par la gauche en 1997. Il s'agit de postes financés aux trois quarts par l'Etat, dans les associations ou les collectivités locales.


Ce type d’emploi ne concerne pas uniquement le secteur associatif ou la fonction publique. Parfois, les emplois-jeunes ont aussi ouvert des débouchés vers les entreprises privées, beaucoup plus rarement.

Dans l'ensemble, les emplois-jeunes ont permis à leurs bénéficiaires de s'insérer pour une période plus ou moins longue sur le marché du travail. Malgré les critiques de la droite qui a régulièrement parlé d'assistanat ou encore d'emplois sans lendemain, le PS a décidé de remettre le couvert  la sauce 2012.

Maintenant pour qui seront ces emplois, au départ réservé aux sans diplômés, de nombreux emplois jeunes étaient occupés par des Bac + 2 ; voire même plus.

Le gouvernement actuel jure ne pas vouloir commettre les mêmes erreurs. A priori les nouveaux emploi-jeunes, les nouveaux contrats avenir seront avant tout destinés à un public peu qualifié.

On a répété que ces nouveaux contrats d'avenir allaient beaucoup ressembler aux emplois-jeunes de Lionel Jospin. Quelques différences de taille, toutefois : ils seront moins nombreux, 150.000 sous le quinquennat de François Hollande, au lieu de 350.000 sous l'ère Jospin. Et la durée sera moins longue : trois ans maximum, contre cinq ans auparavant. Le gouvernement, qui a annoncé son intention de réduire les déficits publics, ne veut pas trop dépenser d'argent. Le coût des contrats d'avenir pour l'Etat est tout de même évalué à 1,5 milliard d'euros par an.

Pour l’instant, rien de fait pour les chômeurs entre 25 et 65 ans.

Cette tranche d’âge ne serait-elle pas assez intéressante pour le gouvernement ?

jeudi 23 août 2012

Le problème des Roms en France

Voilà que Bruxelles remet son nez dans des affaires qui ne la regarde pas. En effet, les Roms se trouvent sur le territoire Français et cela concerne donc, purement et simplement, la politique intérieure de la France.


La Commission européenne a salué les « efforts » de la France pour l’intégration de ses derniers, mais n’a pas apprécié les évacuations en masse des camps Roms, notamment dans la région Lilloise.

La France va améliorer les conditions d’accès à l’emploi des Roms, mais il faut dire aussi que la majorité des Roms ne recherchent pas de travail et ne souhaite même pas demander la nationalité Française.

Il existe plusieurs « sortes » de Roms. Il y en a pas très loin de chez moi, qui sont sédentarisés. Ils ont achetés un bout de terrain, ils vivent toujours dans des caravanes, mais sont calmes. Ils ne se mêlent pas aux reste des habitants du coin, mais ne font pas d’histoires… c’est le principale.

Après, il y a les autres…. Des voleurs comme ce n’est pas croyable, fauchant tous ce qui se trouve à portée de leurs mains. Notamment des câbles qu’ils récupèrent un peu partout et de toutes les manières, puis ils les font bruler et je ne vous dit pas l’odeur que cela dégage et de très loin en plus. Il y a aussi la jolie fumée noire doit être un régal pour les poumons des personnes à proximités.
 

Je ne parle même pas des campements, ou les immondices trainent  à même le sol alors que des poubelles sont installées sous formes de containers en bordure des camps de Roms par les municipalités.

 Alors que faut-il faire ?

D’abords expulser tous ceux arrêtés lors des vols de câbles, d’agressions etc… Ensuite, ceux qui demandent la nationalité Française devront apprendre le Français d’abord et signer une sorte de charte leur expliquant qu’ils sont dorénavant aussi pénalement responsable que les Français de souches.

Cela ne plait pas à Bruxelles… alors qu’attend-elle pour les prendre chez elle ?

Qu’elle ne se gêne pas !

jeudi 16 août 2012

Il nous quittait il y a 35 ans, il avait 42 ans.

Il est officiellement mort d’un problème cardiaque. De nombreuses rumeurs suivirent sa mort, comme pour toutes les stars. On parla de meurtre, de suicide etc…. On soupçonna également d’une mort suite à un cancer des os, mais on ne saura jamais la vérité.

Ce qui est sur, c’est qui brulait la vie par les deux bouts. Lors de son autopsie, on retrouva la trace de 14 médicaments dans son sang (Amytal, Avental, Carbrital, Codeine, Demerol, Diazepam, Elavil, Morphine, Nembutal, Placidyl, Quaaludes, Sinutab, Valmid).

Et surtout la rumeur qui continue de courir, même encore maintenant, Elvis serait vivant et vivrait sous une fausse identité, quelque part aux USA.

mercredi 15 août 2012

Les Cathos Vs les homos

Les évêques de France ont fait un texte qui fait déjà polémique chez les homos, alors que le gouvernement d’Hollande veut leur donner le droit de se marier et d’adopter. Ce texte parle du mariage qui doit se composer d’un homme et d’une femme. Ce qui est à mon avis tout à fait normal.


Les homos, crient déjà, à la discrimination. Quant à SOS Homophobie, il a monté au créneau immédiatement.

Le mariage doit, en effet, se faire entre un homme et une femme et non entre deux personnes de même sexes. Pour ces couples, il existe déjà le pacs. Ils l’avaient demandé depuis de nombreuses années et cela a été fait. Mais le mariage, doit rester le mariage ou celui-ci n’aura plus aucune valeur.

Concernant l’adoption, je absolument contre le fait que les homos puissent adopter, déjà que les couples hétéros ont un mal de chien pour adopter, il ne faut quand même pas déconner.

Je me doute qu’une nouvelle fois, ce post, va encore faire des mécontents, alors qu’ils ne se gênent pas pour dire ce qu’ils pensent ce celui-ci.

Selon une enquête Ifop, 65% des Français seraient favorables au mariage homo et 53% seraient favorables à l’adoption d’enfants par des couples homos.

Si celui est adopté par le gouvernent, ce sera la fin pure et simple du mariage.

Je dis non au droit du mariage, non au droit à l’adoption, mais je suis complètement d’accord pour que le Pacs continue d’exister.

mercredi 8 août 2012

Les chômeurs sont-ils respectés ?

Une nouvelle fois, un chômeur, bénéficiaire du RSA a fait un acte désespère. Un quinquagénaire s’est immolé par le feu après que son RSA, seul source de subsistance, lui soit ôté  pour un manque de papier qu’il n’avait pas présenté. Une véritable honte.
Non seulement, de plus en plus de chômeurs sont radiés pour des raisons non valables, mais voilà que maintenant, on prend même le RSA à des personnes qui n’ont que ça pour vivre. Dégueulasse !


On enlève l’argent par ce qu’ils ne trouvent pas d’emploi oui qui selon le personnel de Pole emploi, ne font pas assez de recherches… Mais et eux que font-ils, s’ils étaient payés pourr le travail qu’ils fournissent, combien toucheraient ils vraiment ?

Les demandeurs d’emplois, au RSA ou non, sont-ils seulement écoutés ? Ne sont-ils pas simplement des numéros de dossier pour le personnel de Pole emploi ? La situation des chômeurs leur importent-elles seulement un peu ?

On leur propose des offres d’emplois (si si, ça existe) et s’ils ne conviennent pas au choix du demandeur, ce n’est pas grave. Il n’est pas d’accord avec cette offre, c’est par ce qu’il ne veut pas travailler, c’est tout !

C’est une aide, un soutien que demande chaque demandeur d’emploi, car chaque cas est différent. Un peu d’écoute, et je ne parle pas d’écoute pour faire plaisir, je parle d’une vraie écoute, un réel accompagnement et pas un simple dossier à traiter.

Une coopération des deux côtés et cela pourrait s’améliorer, mais seulement faut-il encore vouloir. Les personnes que les chômeurs trouvent devant eux, sont pour la plupart des diplômés, qui ne se mettent pas dans la tête des chômeurs. Comment voulez vous que cela fonctionne, lorsque l’on trouve en face de nous, une jeune femme de moins de 25 ans qui nous sort la phrase qui tue : « Avec mon expérience professionnelle… ». Qu’a-t-elle connue de la vie de chômeur ? RIEN.

Avec un peu de respect et de politesse, on pourrait faire de gros progrès.

Il faut traiter les autres comme on souhaite être traité.

mardi 7 août 2012

Le Bénévolat tue-t-il l’emploi ?

En effet de plus en plus, on demande des bénévoles pour faire un peu de tout. Dans les associations telles les humanitaires comme les restos du cœur, dans divers travaux comme pour les nettoyages de plage, dans certaines des travaux administratifs, dans la santé, les loisirs etc etc…


Que se passerait-il si le bénévolat devenait interdit et que l’on remplaçait tout cela par des emplois rémunérés ?  Mais le peut-on seulement ?

On compterait en France entre 12 à 14 millions de bénévoles.

Lorsque l’on entend des conseillers pole emploi faire l’apologie du bénévolat en l’attente d’un emploi, tout cela pour ne pas perdre le « monde du travail » et eux-mêmes proposent l’EMT, qui est, en un sens du bénévolat lui aussi.

Le bénévolat est vu, par de nombreuses personnes comme une preuve de générosité envers d’autres, mais derrière cela, n’existe-t-il pas une fraude à l’emploi cautionné par le gouvernement ?

Mon avis est que le bénévolat met une barrière à l’emploi.

dimanche 5 août 2012

Elle nous quittait il y a 50 ans, elle avait 36 ans.



Marylin Monroe, morte de 5 Aôut 1962. Sans doute suite à un assassinat orchestré par le gouvernement Américain.


jeudi 2 août 2012

Les femmes se disent harcelées dans la rue.

D’après une récente enquête, les femmes se disent harcelées dans les rues. Comment ? De plusieurs façons d’après elles.


Certaines sont inacceptables.

Une belge, Sofie Peeters, a filmé en caméra cachée ses déplacements dans des rues en Belgique. Lorsque l’on voit l’extrait de celui-ci, on se demande ou elle a pu aller, parce que, je n’ai jamais entendu une femme être insulté de la sorte ou être abordé avec des propos tels que « L’hôtel, le lit, tu connais, direct… ». Soit ça été filmé dans un coin vraiment pourri ou alors…

Les méthodes inacceptables d’abord :

Certaines femmes seraient insultées dans les rues, elles seraient traitées entre autres de « Salope » « Chienne » ainsi que des remarques telles que « t’as de belles fesses », « Beau cul ».


Un sifflet  de satisfaction ou un regard lorsqu’elle passe. Une jolie femme reste une jolie femme et de toute façon, les femmes font de même, elles regardent les beaux mecs passer, celles qui disent non… mentent ou alors…

Une jolie femme est agréable à regarder.

Mais la galanterie est roi.

samedi 28 juillet 2012

Fifty Shades of Grey

Nouveaux livres faisant partie d’une trilogie. Une œuvre érotique intense selon les spécialistes.


Ce livre raconte l’histoire d’amour sulfureuse entre Anastasia Steele, une jeune diplômée et Christian Grey, un homme d’affaires.

Il y aurait, des scènes de sexes explicites mettant en scène des pratiques masochistes et de sadismes.

Le livre a déjà battu ceux d’Harry Potter.

Un projet cinématographique serait déjà en projet.

LA FFF ne fait pas son boulot.

Quatre joueurs étaient convoqués devant la commission de discipline de la fédération française de football.


Une nouvelle fois la FFF a complètement manqué sa prestation. Des peines très légères, voire aucune peine.

Samir Nasri : 4 matchs de suspension pour insultes répétées face à la presse.

Jérémy Menez : 1 match de suspension pour « mots vifs » contre Hugo Lloris et pour les propos contre l’arbitre qui avaient occasionné un carton jaune.

Hatem Ben Arfa : Un petit rappel a l’ordre pour une altercation dans les vestiaires avec Laurent Blanc.

Yann Mvila : Un petit rappel a l’ordre pour avoir regagné le banc lors de son remplacement sans avoir serré la main ni de son entraîneur, ni de son remplacement.

À mon avis, les sanctions auraient dû être les suivantes :

Yann Mvila : Amende plus rappel à l’ordre.

Hatem Ben Arfa : Exclusion de l’équipe de France plus amende.

Jérémy Menez : Plusieurs matchs d’exclusion avec forte amende plus rappel à l’ordre.

Samir Nasri : Exclusion de l’équipe de France plus forte amende.

C’est un honneur donné aux meilleurs joueurs de porter le maillot de l’équipe de France et de représenter le pays lors de ces matchs.

S’il ne le mérite pas, il n’y a qu’à les renvoyer, d’autres attendent la place. Idem pour les primes, pas de beaux matchs (perdus ou gagnés), pas de primes, c’est tout.

Il serait peut-être temps de ne plus les traiter en privilégiés.

mercredi 25 juillet 2012

Naturisme et Nudisme

Pour commencer, les puristes considèrent que Naturisme et Nudisme sont deux choses bien différentes.


Le Naturisme : Il faut dépasser la simple nudité. Elle y est présente, mais n’en est pas le seul caractère. Respect de soi, d’autrui ainsi que de la nature.

Le Nudisme : simplement aimer être nu.

Vivre nu est un principe, dit-on, de se respecter mutuellement. Il n’y a pas de distinction sociale, raciale ou religieuse. Il n’y a que des hommes et des femmes.

La nudité en commun permettrait d’accepter les qualités du corps humain, mais également les défauts. Tout le monde accepterait tous le monde, dans la joie et la bonne humeur.

Le Naturisme provoquerait un bien être incroyable.

Dans certains centres Naturistes, on accepte les vêtements ; mais dans les centres nudistes, le port de vêtements est interdit. Les gens qui portent des habits sont d’ailleurs surnommés « les textiles ».

Les célibataires voulant accéder à des centres naturistes devront la plupart des cas montrer leur licence naturiste (pour les couples ce n’est pas obligatoire). Le prix de cette dernière serait de 27€. Source d’information : http://www.ffn-naturisme.com).

Alors vivre Nu, un mode de vie ou simplement une passion ?

Encore faut-il oser le faire !


samedi 21 juillet 2012

Points et infractions



PERTE DE 1 POINT :

Pour les infractions ayant entraîne une condamnation pour :

  • Chevauchement d'une ligne continue seule ou quand elle n'est pas doublée d'une ligne discontinue du côté de l'usager.
  • Dépassement de moins de 20 Km/h de la vitesse maximale autorisée.

PERTE DE 2 POINTS :

Pour les infractions ayant entraîne une condamnation pour :

  • Circulation ou stationnement sur le terre-plein central de l'autoroute,
  • Dépassement de la vitesse maximale autorisée comprise entre 20 km/h et moins de 30 km /h//,  
  • Accélération de l'allure par le conducteur d'un véhicule sur le point d'être dépassé.
  • Usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation.
  • Usage d'un appareil testant la présence d'un radar.

PERTE DE 3 POINTS :

Pour les infractions ayant entraîne une condamnation pour :

  • Circulation sur les bandes d'arrêt d'urgence,  
  • Dépassement de la vitesse maximale autorisée compris entre 30 et 40 km/h,  
  • Dépassement dangereux,  
  • Changement important de direction sans avoir averti et s'être assuré que la Manoeuvre est sans danger pour les autres usagers,  
  • Non-port de la ceinture de sécurité pour les conducteurs de voitures et de camionnettes.
  • Non,-port du casque ou port d'un casque non homologue pour les conducteurs de deux roues immatricules.
  • Stationnement sur la chaussée, la nuit ou par temps de brouillard en un lieu dépourvut d'éclairage public, d'un véhicule sans éclairage ni signalisation,  
  • Arrêt ou stationnement dangereux.
  • Franchissement d'une ligne continue seule ou quand elle n'est pas doublée par une ligne discontinue du côté de l'usager,  
  • Circulation sans motif sur la partie gauche de la chaussée.
  • Non-respect des distances minimales imposées entre véhicules.

PERTE DE 4 POINTS

Pour les infractions ayant entraîne une condamnation pour :

  • Non-respect de la priorité,  
  • Non-respect de l'arrêt impose par le panneau " stop " ou par le feu rouge fixe ou clignotant,  
  • Dépassement de 40 Km/h (et inférieur à 50 km) de la vitesse maximale autorisée,  
  • Circulation la nuit ou par temps de brouillard en lieu dépourvut d'éclairage public, d'un véhicule sans éclairage ni signalisation,  
  • Marche arrière ou demi-tour sur autoroute.
  • Circulation en sens interdit.

PERTE DE 6 POINTS

Pour les contraventions et délits suivants :

  • Dépassement de 50 Km/h ou plus de la vitesse maximale autorisée.
  • Homicide ou blessures involontaires entraînant une incapacité totale de travail.
  • Conduite ou accompagnement d'un élève conducteur avec une alcoolémie supérieure à 0,5 gramme par litre de sang ( ou 0,25 milligramme/le d'air expire),  
  • Refus de se soumettre aux vérifications d'alcoolémie,  
  • Conduite après usage de stupéfiants ou refus du dépistage de stupéfiants.
  • Délit de fuite,  
  • Refus, d'obtempérer, d'immobiliser le véhicule et de se soumettre aux vérifications,  
  • Entrave ou gêne a la circulation,  
  • Défaut volontaire de plaques d'immatriculation et fausses déclarations,  
  • utilisation volontaire de fausses plaques d'immatriculation,
  • Conduite malgré rétention ou suspension du permis.
  • Refus de restitution du permis.

PERTE MAXIMALE DE POINTS :

Pour plusieurs infractions simultanées, on risque de perdre au maximum 8 points.