ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mardi 31 janvier 2012

Les éternels oubliés des élections présidentielles

Une nouvelle fois, les SDF sont totalement omis des campagnes électorales. Bien sur, on parle du logement, mais pas de ceux qui n’en n’ont pas. On parle d’augmenter le nombre de logement, même d’avoir l’autorisation d’avoir plus d’étages aux immeubles, mais cela servira à quoi pour ceux qui n’ont même pas les moyens de se payer un loyer ?


Personne n’en parle une fois de plus ! Pas un parti politique n’a dit un mot sur le malheur de ses personnes qui n’ont pas la parole. Il est vrai qu'il est très rare qu'un SDF vote alors...

Il serait temps de construire des logements sociaux en grand nombre, même si cela est aux mépris des « bien pensants » qui ne veulent pas des assistés près de leur logement. Tous les assistés ne sont pas pareils, comme partout certains sont des ordures et d’autres sont des personnes biens qui n’ont pas eu de chance dans la vie.

Il faut se dire une chose, une fois que l’on sombre dans la misère et que l’on devient SDF, on devient un invisible, on passe à coté comme si il n’y avait personne. Il est quasiment impossible de remonter la pente, pour cela, il faut d’abord avoir un endroit au sec et à soit pour pouvoir se rassembler, redevenir quelqu’un que l’on respecte.


Donner des centaines millions dans les pays étrangers pour, en théorie, reconstruire ce qui a été détruit par des conflits et qui le sera de nouveau dans quelques mois ou quelques années au mieux, c’est gaspiller de l’argent qui pourrait mettre au chaud des milliers de Sdf et leurs permettent de reprendre gout à la vie et se réinsérer dans la vie professionnelle.

La réinsertion, parlons en, d’un coté on va baisser les charges des entreprises afin qu’ils puissent embaucher, pure connerie, on l’a bien vu avec la Tva pour les restaurateurs, quasiment aucuns d’entre eux n’a baissé les prix, ou alors ceux des plats rarement vendus, et pour ce qui est des embauches, on a prit pour excuse et « sécuriser » les emplois présents. Et de l’autre, on va créer des contrats précaires, qui sont mieux que rien je suis d’accord, mais qui n’auront aucunes suites.
On parle de formation, de stage en entreprise et à la sortie … pôle emploi, qui ne sert à rien, je l’ai déjà dit de nombreuses fois.

La solution a tout ça : Taxer les grosses fortunes beaucoup plus, arrêter les défiscalisations pour les investisseurs étrangers qui se font rembourser une grande partie de leur investissement, stopper l’envoi de millions d’euros dans des pays étrangers pour enfin les utiliser à reconstruire notre pays qui part complètement en couilles.

Mettre qui à la tête de tout ça ? Alors là, bonne question puisque leurs attitudes sont exactement les mêmes : des embrassades pendant la campane électorale et dès leur nomination, un enculage à sec alors…..

1 commentaire:

  1. Je suis totalement d'accord avec vous. Je travaille dans une association d 'aide aux sans logis et je peux vous dire que j'ai déjà faite de nombreuse démarches et rien au bout.
    Les politiciens parlent beaucoup, mais ne font rien.
    On va augmenter le nombre de logement, mais ils ne peuvent même pas payer un loyer alors, cela sert-il à quelque chose ?

    RépondreSupprimer