ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mardi 27 mars 2012

Sarko te trouve du boulot ….

Nouvelle brillante idée de Sarko, pour faire baisser le chômage, il baise le chômeur.


Une formation obligatoire, choisie par un conseiller professionnel de Pôle emploi (ah bon, il y en a ???),  et après cette formation, le chômeur devra obligatoirement prendre l’emploi proposé (toujours par le même professionnel).

Tout le monde sera-t-il mit sur le même schéma ou y aura-t-il des différences entre les diplômés et pour les autres ?

Donc, pour résumer, on mettra les chômeurs ou l’on veut, dans un emploi qui lui convient ou pas et on se félicitera de faire baisser le chômage.

Youpiiiiii !!!!!!

dimanche 25 mars 2012

Parole de Veilleur 4

La dictature, c’est un endroit où tu dois fermer ta gueule, alors que la démocratie, c’est un endroit où tu as le droit de l’ouvrir, mais personne n’écoute.

samedi 24 mars 2012

Sarkozy tente de rassembler ses troupes.


Après le « succès » de l’attaque du RAID jeudi, Sarkozy se la joue rassembleur. « Toute la France était derrière nous ». Elle était surtout derrière les hommes du RAID, mais bon, s’il le croit ….

vendredi 23 mars 2012

Des femmes et des hommes d’exceptions !

Que ce soit le GIPN (groupe d’intervention de la police nationale), le GIGN (groupe d’intervention de la gendarmerie nationale) ou le RAID (recherche, assistance, intervention, dissuasion), chacun de ces groupes est composés de personnes courageuses, n’hésitant pas à mettre leur vie en jeu dans des opérations très dangereuses.


Que ce soit des prises d’otages ou l’affrontement avec des terroristes, ils sont toujours présents.

On peut les critiquer après leurs opérations, c’est facile, mais qui pourrait faire ce qu’ils font.

Un grand Bravo à vous tous et toutes.

Vous êtes formidables !

jeudi 22 mars 2012

Des mesures prisent trop tard ? Seront-elles efficaces ?


Lors d'une allocution télévisée à la mi-journée jeudi, une heure après la mort de Mohamed   Merah,  Nicoles Sarkozy a fait une déclaration. Il a fait valoir que la France était restée "unie" durant cet épisode et a réitéré sa volonté de ne pas voir la communauté musulmane de France stigmatisée. Il a annoncé des mesures. "Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement".

Pourquoi ne pas simplement bloquer ces sites ???

"Toute personne se rendant à l'étranger pour y suivre des travaux d'endoctrinement, des idéologies conduisant au terrorisme, sera punie pénalement".

Mohamed Merah a bien fait un voyage là-bas, pourtant il n’a pas été inquiété à son retour, puisqu’il a montré des photos de son séjour touristique. Cette procédure sera-t-elle efficace ?

Egalement : "la propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes seront réprimées par un délit figurant au code pénal, avec les moyens qui sont déjà ceux de la lutte antiterroriste".

Il a aussi demandé au garde des Sceaux Michel Mercier de "conduire une réflexion approfondie sur la propagation de ces idéologies dans le milieu carcéral". "Nous ne pouvons accepter que nos prisons deviennent des terreaux d'endoctrinement à des idéologies de haine et de terrorisme".

Il est temps, alors que l’on sait très bien qu’il y a un énorme trafic de téléphone portable dans les prisons.

A Toulouse, quelques instants plus tard, François Fillon a fait savoir que le gouvernement mettrait ces mesures en œuvre "sans délai". "La lutte contre le terrorisme et ses motivations, en particulier le racisme et l'antisémitisme, demeure plus que jamais une priorité absolue pour la République, comme l'a rappelé le président de la République", a indiqué le premier ministre. François Fillon a salué en outre "l'unité que les Français manifestent au cours de cette douloureuse épreuve".

Dommage que toutes ses propositions viennent après ces faits alors que marine Le Pen avait déclaré depuis longtemps que ce qui vient d’arriver nous pendait au nez.

D’ailleurs, la candidate du Front national à l'Elysée, Marine Le Pen, a réagi à cette annonce, qualifiant les mesures de "réponse indigente". "Ces propositions ne sont ni construites ni efficaces", a commenté la leader du FN, en marge d'une rencontre avec des postiers à Trilport (Seine-et-Marne). Elle a également parlé dans la journée des écoutes qui étaient faites sur les journalistes et des opposants au gouvernement plutôt que de consacrer les moyens du gouvernement à des écoutes plus intéressantes.

Ces massacres auraient-ils pu être évités ?

Nous ne sauront sans doute jamais la réponse.

Pouvez-t-on empêcher la tuerie de Toulouse ?

Le suspect Mohamed Merah, toujours enfermé chez avec des armes au moment où j’écris ceci, aurait-il pu être arrêté avant la tuerie de Toulouse ?


Il était sous surveillance par la DCRI (Direction Centrale du Renseignement Intérieur) depuis plusieurs mois, voir plus.

Il aurait été s’entrainer dans des camps de terroristes, puis serait rentré en France où il aurait été sous surveillance, ainsi qu’une vingtaine  d’autres français ayant le même profil.

Pourquoi avoir attendu la tuerie de Toulouse pour  resserrer la surveillance atour de lui ? Dès l’assassinat des militaires, il aurait été suspecté, alors pourquoi cette attente ?

On pourrait se poser la question après la tuerie de l’école, si les pauvres victimes, n’avaient pas été des enfants, ou en serait-on actuellement ?

La police attend à l’heure qu’il est depuis plus de 30 heures ! Pourquoi n’investit-elle pas ?

Plusieurs solutions possibles comme des grenades appelées Flash-bang au travers des fenêtres, puis une entrée protégée par des bouliers et ne pas hésité à ouvrir le feu ! Un tireur d’élite pourrait régler cela d’une seule balle, sans même en danger les autres policiers.

Le gouvernement le veut vivant pour le juger et l’interroger. C’est complètement inutile. Il est ce que l’on appelle un « jusqu’au boutiste », il ne parlera jamais, tuera plusieurs policiers avant de se faire abattre ou de se suicider.

Une enquête va être ouvert pour savoir ce qui c’est passé ! Une pure perte de temps. On va faire « sauter » quelqu’un pour calmer le jeu et c’est tout.

Des journalistes sont mis sur écoute et de « possibles » terroristes non : cherchez l’erreur !

mardi 20 mars 2012

Plan Vigipirate

Le plan Vigipirate, destiné à faire face à une menace terroriste, a été conçu en 1978, alors que l'Europe était confrontée à une vague d'actions terroristes. Six versions se sont succédées et le plan a été réactualisé après le 11-Septembre. La dernière version du plan, en vigueur depuis janvier 2007, est "fondée sur le postulat que la menace terroriste doit désormais être considérée comme permanente". La création d'un code couleur pour les niveaux d'alerte (jaune, orange, rouge, écarlate) en 2003 a permis de rendre le dispositif très lisible, facilitant une réelle prise de conscience par la population. Depuis le 7 juillet 2005, date des attentats à Londres, le niveau d'alerte Vigipirate a constamment été maintenu au rouge.


C'est le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), service du Premier ministre, qui est chargé de la planification et de la mise à jour du plan Vigipirate, qui associe l'action des forces armées et de la police sur les sites sensibles. Les patrouilles mixtes armées-police sont assurées de 7h à 22h. Le premier niveau "jaune" consiste à "accentuer la vigilance, face à des risques réels mais encore imprécis par des mesures locales, tandis que le niveau "orange" vise à "prévenir le risque d'une action terroriste considérée comme plausible". Le plan de couleur "rouge" prévoit notamment des contrôles aléatoires d'accès aux trains, des patrouilles dans les TGV, la restriction ou l'interdiction de vastes portions de l'espace aérien et la constitution de stocks d'eau potable. D'après le ministère de l'Intérieur, il s'agit alors de prendre les mesures nécessaires pour prévenir le risque avéré d'un ou plusieurs attentats graves et mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, en acceptant les contraintes imposées à l'activité sociale et économique.

Le niveau "écarlate" vise selon le ministère de l'Intérieur à "prévenir le risque d'attentats majeurs (simultanés ou non), mettre en place les moyens de secours et de riposte appropriés, des mesures particulièrement contraignantes pouvant être mises en œuvre, protéger les institutions et assurer la continuité de l'action gouvernementale". Le niveau "écarlate" est le dernier niveau avant l'application des mesures d'exception prévues par la Constitution de 1958 (article 16, état d'urgence). Il comprend notamment des visites et contrôles d'accès aux trains grandes lignes, restrictions ou interdictions de circulation dans les tunnels, l'arrêt du trafic aérien civil, la limitation ou arrêt de la distribution de l'eau du robinet et la mise en place d'un réseau de substitution. Au niveau "écarlate", le plan Vigipirate peut également impliquer d'autres mesures telles que la suspension des transports urbains, particulièrement souterrains, dans toutes ou une partie des villes de France, ou la suspension de toute activité scolaire. Mais selon des experts, le niveau "écarlate" est si contraignant qu'il doit être réservé à prévenir une menace précise et imminente. Il a été déclenché pour la première fois le 19 mars, après la fusillade dans une école juive de Toulouse, qui a fait quatre morts.

vendredi 16 mars 2012

Sarko et Hollande : à part se critiquer, pas grand-chose à dire.

Depuis plusieurs jours, on ne voit que cela : Hollande critique Sarkozy et Sarkozy. Mais à part ça, qu’en sort-il ? Rien du tout. Des propositions vaseuses, des reliquats de 2007 qui n’ont pas donné suite, alors que voulez vous attendre de personnes comme cela.


L’emploi : Pour Sarko, des formations, Pour Hollande des emplois aidés. L’un comme l’autre sont du réchauffé.

L’immigration : Pour Sarko, limiter les entrées, Pour Hollande, l’immigration utile. Les deux ont déjà été utilisés sans aucun résultat.

Délocalisation : Pour Sarko, taxer les patrons, Pour Hollande taxer les patrons. Du réchauffé.

Pouvoir d’achat : Pour Sarko, augmentation du smic, Pour Hollande augmentation du smic. Vu la vitesse à laquelle il augmente …

On prend le programme de Sarko en 2007 et celui de maintenant : C’est le même, alors pourquoi n’a-t-il rien fait en 5 ans ???

Idem pour les socialistes, le programme reprend celui de 2007. 

Alors qui pourrait aider la France ?

Sarko : il n’a rien fait en 5 ans, pourquoi ferait-il quelque chose maintenant ?

Hollande : N’a jamais connu le monde politique à un tel niveau : Aura-t-il les épaules ? Son programme ne vaut guère mieux que celui de Sarko.

Le Pen : N’arrivera jamais au pouvoir. Si elle parvient au second tour, l’UMP et le PS feront alliance immédiatement.

Bayrou : Il peut être le changement que les Français attendent, mais a le même problème qu’Hollande, ne connait pas vraiment cet univers de la politique.

Mélenchon : Un homme dangereux à mon avis. Trop dangereux pour venir au pouvoir.

Les autres candidats n’ont aucunes chances de passer le premier tour.

Qui que ce soit qui arrivera en tête, il fera comme tous les présidents qui lui auront succédés : Rien pour le peuple ou très peu mais beaucoup pour lui.

Et après on s’étonne que tout le monde veut la place ?????

dimanche 11 mars 2012

Bientot dans toutes les maisons de France

L’un des derniers géants nous a quittés.

Pierre Tornade, de son vrai nom Pierre Tournadre, né le 21 janvier 1930 à Bort-les-orgues (Corrèze) et mort le 7 mars 2012 à Rambouillet (Yvelines).


Pierre Tornade apparaît pour la première fois sur scène en 1955 au théâtre du Palais Royal dans Elle est folle, Carole de Jeand e Létraz. En 1956, il joue dans la comédie musicale d'Alexandre Breffort et Marguerite Monnot Irma la douce au théâtre Gramontc et fait ses débuts au cinéma dans Les Truands de Carlo Rim, où il adopte son nom de scène, Tornade. L'année suivante, il joue au théâtre dans Périclès, prince de Tyr de Shakespeare avant d'intégrer au début des années 1960 la troupe des Branquignols de Robert Dhéry.

Très demandé à partir des années 1960, il apparaît à la télévision dans de nombreux feuilletons tels que Thierry la Fronde (1963), Le chevalier d'Harmental (1966), Les Sept de l'escalier quinze B (1967) ou encore Les dossiers de l'agence O (1968). De par sa stature imposante, il se voit fréquemment confier des rôles de militaires ou de policier.

Ses rôles les plus marquants sont le père de la victime dans Dupont Lajoie, le capitaine Dumont dans la série de films la 7eme compagnie et le commissaire Florimond Faroux dans la série télévisée Nestor Burma.

Grande figure du monde du doublage, il a prêté notamment sa voix aux personnages d'Averell Dalton et d'Obélix dans plusieurs dessins animés adaptés des bandes dessinées Lucky Luke et Astérix. Il est aussi le créateur de nombreuses voix dans le Muppet Show (le capitaine Jean Bondyork, Statler, etc.).

Il est fait chevalier de l'ordre National du Mérite en 1996.

Il meurt le 7 mars 2012 à l'hôpital de Rambouillet des suites d'une chute accidentelle et est inhumé au Meslin-Saint-Denis (Yvelines).

R.I.P.


mercredi 7 mars 2012

Les bénéficiaires du RSA seront-ils considérés comme des délinquants ?

On pourrait se le demander, car dans le projet présidentiel, il y a l’obligation de 7 heures de travail d’intérêt général pour les bénéficiaires du RSA.


Or la définition du travail d’intérêt général est la suivante : Sanction pénale de substitution à l’emprisonnement souvent appelée sous le sigle de TIG.

Donc, on est dans le droit de se demander comment les bénéficiaires du RSA seront considérés par la société. Après avoir eu le nom de « cancer de la société », le RSA aura-t-il le nom de substitution de peine ?

Vous croyez que l’on aura droit aux tenues orange comme aux U.S.A. ?

On parle sans arrêt du respect des autres … ou est il ?

Sarkozy a eu une révélation !












                 Cliquer pour ne pas fatiguer vos vieux yeux

lundi 5 mars 2012

Hyper sexualisation des Lolitas en France

La sénatrice UMP, Chantal Jouanno, a rendu un rapport, proposant d’endiguer ce phénomène et de proposer une série de recommandations.


De plus en plus de parents seraient choqués de voir des photos de très jeunes filles dans des positions suggestives. Mais malheureusement, ce sont souvent les parents à l’origine de ces photos (Elections des mini miss etc…).

L’hyper sexualisation, de leurs expressions, de leurs postures ou de leurs codes vestimentaires, jugées trop précoces.

Ce texte suggérerait la mise en place d’une charte de l’enfant ( ?) ou l’interdiction d’élections de jeunes enfants sur des critères de beauté.

Mais pour certains, on diaboliserait le comportement de jeunes filles, de nouvelles adolescentes qui revendique leur identité sexuée.

Laisser des enfants ou des adolescentes s’habiller en femmes adultes n’est il pas dangereux aussi bien pour elles que pour l’image des femmes en générales ?

Les adolescents deviendraient elles des « allumeuses » à leurs risques et périls lorsqu’elles se retrouvent face des pervers ?

Les parents sont responsables des actes de leurs enfants, il ne faut pas l’oublier. C’est à eux de mettre des limites.

dimanche 4 mars 2012

Jouer au football en Hijab

A Bagshot, en Angleterre, le Board, qui est le garant des lois du jeu, a donné son accord de principe sur le port du Hijab dans les compétitions organisées par la FIFA.


C’est du grand n’importe quoi, voilà que maintenant, on peut porter le voile islamique pour jouer au foot.

Si la religion s’installe dans le sport, c’est le début de la fin.

Alors bientôt ; on verra des bouddhistes jouer en Kesa, des juifs avec une Kipa et des catholiques avec un énorme crucifix autour du cou ?

Il serait peut-être temps d’arrêter les conneries, vous ne trouvez pas ?