ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


jeudi 22 mars 2012

Des mesures prisent trop tard ? Seront-elles efficaces ?


Lors d'une allocution télévisée à la mi-journée jeudi, une heure après la mort de Mohamed   Merah,  Nicoles Sarkozy a fait une déclaration. Il a fait valoir que la France était restée "unie" durant cet épisode et a réitéré sa volonté de ne pas voir la communauté musulmane de France stigmatisée. Il a annoncé des mesures. "Désormais, toute personne qui consultera de manière habituelle des sites internet qui font l'apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine et à la violence sera punie pénalement".

Pourquoi ne pas simplement bloquer ces sites ???

"Toute personne se rendant à l'étranger pour y suivre des travaux d'endoctrinement, des idéologies conduisant au terrorisme, sera punie pénalement".

Mohamed Merah a bien fait un voyage là-bas, pourtant il n’a pas été inquiété à son retour, puisqu’il a montré des photos de son séjour touristique. Cette procédure sera-t-elle efficace ?

Egalement : "la propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes seront réprimées par un délit figurant au code pénal, avec les moyens qui sont déjà ceux de la lutte antiterroriste".

Il a aussi demandé au garde des Sceaux Michel Mercier de "conduire une réflexion approfondie sur la propagation de ces idéologies dans le milieu carcéral". "Nous ne pouvons accepter que nos prisons deviennent des terreaux d'endoctrinement à des idéologies de haine et de terrorisme".

Il est temps, alors que l’on sait très bien qu’il y a un énorme trafic de téléphone portable dans les prisons.

A Toulouse, quelques instants plus tard, François Fillon a fait savoir que le gouvernement mettrait ces mesures en œuvre "sans délai". "La lutte contre le terrorisme et ses motivations, en particulier le racisme et l'antisémitisme, demeure plus que jamais une priorité absolue pour la République, comme l'a rappelé le président de la République", a indiqué le premier ministre. François Fillon a salué en outre "l'unité que les Français manifestent au cours de cette douloureuse épreuve".

Dommage que toutes ses propositions viennent après ces faits alors que marine Le Pen avait déclaré depuis longtemps que ce qui vient d’arriver nous pendait au nez.

D’ailleurs, la candidate du Front national à l'Elysée, Marine Le Pen, a réagi à cette annonce, qualifiant les mesures de "réponse indigente". "Ces propositions ne sont ni construites ni efficaces", a commenté la leader du FN, en marge d'une rencontre avec des postiers à Trilport (Seine-et-Marne). Elle a également parlé dans la journée des écoutes qui étaient faites sur les journalistes et des opposants au gouvernement plutôt que de consacrer les moyens du gouvernement à des écoutes plus intéressantes.

Ces massacres auraient-ils pu être évités ?

Nous ne sauront sans doute jamais la réponse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire