ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


dimanche 11 mars 2012

L’un des derniers géants nous a quittés.

Pierre Tornade, de son vrai nom Pierre Tournadre, né le 21 janvier 1930 à Bort-les-orgues (Corrèze) et mort le 7 mars 2012 à Rambouillet (Yvelines).


Pierre Tornade apparaît pour la première fois sur scène en 1955 au théâtre du Palais Royal dans Elle est folle, Carole de Jeand e Létraz. En 1956, il joue dans la comédie musicale d'Alexandre Breffort et Marguerite Monnot Irma la douce au théâtre Gramontc et fait ses débuts au cinéma dans Les Truands de Carlo Rim, où il adopte son nom de scène, Tornade. L'année suivante, il joue au théâtre dans Périclès, prince de Tyr de Shakespeare avant d'intégrer au début des années 1960 la troupe des Branquignols de Robert Dhéry.

Très demandé à partir des années 1960, il apparaît à la télévision dans de nombreux feuilletons tels que Thierry la Fronde (1963), Le chevalier d'Harmental (1966), Les Sept de l'escalier quinze B (1967) ou encore Les dossiers de l'agence O (1968). De par sa stature imposante, il se voit fréquemment confier des rôles de militaires ou de policier.

Ses rôles les plus marquants sont le père de la victime dans Dupont Lajoie, le capitaine Dumont dans la série de films la 7eme compagnie et le commissaire Florimond Faroux dans la série télévisée Nestor Burma.

Grande figure du monde du doublage, il a prêté notamment sa voix aux personnages d'Averell Dalton et d'Obélix dans plusieurs dessins animés adaptés des bandes dessinées Lucky Luke et Astérix. Il est aussi le créateur de nombreuses voix dans le Muppet Show (le capitaine Jean Bondyork, Statler, etc.).

Il est fait chevalier de l'ordre National du Mérite en 1996.

Il meurt le 7 mars 2012 à l'hôpital de Rambouillet des suites d'une chute accidentelle et est inhumé au Meslin-Saint-Denis (Yvelines).

R.I.P.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire