ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mardi 1 mai 2012

Un discours qui fait mouche et un autre qui a fait plouf

Deux discours aujourd’hui ont retenu mon attention. Celui de Marine Le Pen et celui de Nicolas Sarkozy.


Concernant celui de Marine Le Pen, il a fait mouche, reprenant point par point les arguments d’Hollande et de Sarkozy, qui avaient critiqué, voir insulté les votants du FN, en les appelants islamophobes, homophobes, racistes etc… et que maintenant, ces mêmes votants sont en odeur de sainteté pour les deux partis.

Elle a également déclaré et c’est la seule à l’avoir fait que le 1er Mai était le jour des travailleurs en activités, mais aussi des retraités et des chômeurs.

Ses consignes de votes : « vous êtes libres, vous voterez selon vos convictions, pour ma part je voterais blanc »

Le second de ces discours était celui de Sarkozy. Je ne sais pas ce qui lui arrive, mais il part totalement en sucette.

Il a répété le mot travail un nombre incalculable de fois, il a passé son temps à fustiger la gauche et à même été plus loin en déclarant à l’encontre des syndicats : « Posez le drapeau rouge et servez la France ».

Il n’y aura pas de membre du Modem, ni du FN dans son gouvernement, mais il a compris ce que les votants de ces deux partis voulaient et il les comprenait (et mon cul c’est du poulet !).

Quand Hollande, il était à une cérémonie du souvenir pour le décès de Bérégovoy. Les syndicats, eux, ont fait l’habitude défilée du 1er mai avec le lot de revendications qui va avec.

Quel que soit celui qui gagne le 6 mai prochain, ce sera toujours les mêmes qui seront dans la merde.

Mais je pense que si c’est Sarko ce sera encore pire.

Que le plus chanceux gagne.

Et tans pis pour les Français.

1 commentaire:

  1. J'ai vu ce discours, une attitude bizarre. Il a m^me parlé du discours de de Gaulle en 1950, je ne vois pas le rapport avec les élections.

    Il commnence à dire n'importe quoi.

    RépondreSupprimer