ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


samedi 24 novembre 2012

Halte aux violences faites aux femmes.

Dimanche 25 novembre, jour de la sainte Catherine, le collectif national pour les droits des femmes,un ensemble de groupes féministes, organisme une manifestation à l’occasion de la journée internationales de lutte contre les violences faîtes aux femmes.


Le but de cette manifestation des d’obtenir une loi contre ses violences ainsi qu’une politique de logements prioritaires pour les femmes en danger.

Devant le manque de logement en France, celle-ci aura du mal à voir le jour, plusieurs milliers de personnes vivent déjà dans les rues fautes de logement.

Il est bon de rappeler qu’il existe aussi des hommes battus, chose que l’on ne parle quasiment jamais et dont rien n’est fait pour eux.

mercredi 21 novembre 2012

Mémo



     N’oubliez pas, on a rendez-vous dans un mois.

lundi 19 novembre 2012

La guerre des petits chefs.

Il fallait sans douter, Fillon contre Copé, la guerre est déclarée entre les deux prétendants au fauteuil de chef de l’UMP.


Chacun s’accuse de fraudes diverses, de bourrages d’urnes etc… Mais à entendre les deux porte-parole des camps adverses, ils sont unis face à leurs adversaires. Le tout est de savoir qui est l’adversaire, vu qu’au sein d’un même groupe, deux clans sont formés.

Copé s’est déclaré vainqueur avec plus de mille voix d’avance, puis, plus de cinq cents, puis un peu plus de trois cents. De son côté Fillon parle d’un peu plus de deux cents voix d’avance.

La commission de compte est incapable de donner un résultat plusieurs après la fin des votes. L’UMP, grande donneuse de leçons, devra méditer à ce qu’elle dit dorénavant, mais demander à des politiciens de réfléchir avant de l’ouvrir… il ne faut pas trop rêver.

Une chose est sûre, quel que soit le vainqueur, l’UMP en un prit un sérieux coup dans les gencives au plus grand plaisir des partis adverses.
 
C'est beau la politique... surtout avec des magouilles.