ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


jeudi 11 avril 2013

Sylvia Pinel vs les auto-entrepreneurs.


Alors que le gouvernement est incapable d’enrayer le chômage, voilà qu’une nouvelle fois, celui-ci avec à sa tête Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, s’en prend une nouvelle fois aux auto-entrepreneurs.  

Alors qu’ils et elles tentent de s’en sortir par eux-mêmes, voilà que cette femme veut limiter dans le temps la durée du régime de l’auto-entrepreneur entre 1 à 5 ans selon les cas.

Malgré le rapport fait par l'Inspection générale des finances (IGF) et l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) qui recommande de ne pas limiter dans le temps ce régime, Pinel décide de passer outre et d’imposer ses idées.

Si c’était pour faire cela, cela ne servait à rien de demander ce fameux rapport et simplement de dire que l'on voulait détruire le régime tel qu’il est actuellement.

                  NE NOUS ENTERREZ PAS… NOUS NE SOMMES PAS MORT !
 
Les gouvernements se succèdent, mais les faits restent, ils écrasent les petits qu’ils veulent sortir la tête de l’eau et aident les grosses sociétés.

Plus de 90% des auto-entrepreneurs fermeront si cette proposition est acceptée. Le travail au noir va de nouveau exploser et le nombre de chômeur également, mais cela n’a pas l’air beaucoup d’inquiéter le gouvernement.

Plus de la moitié des entreprises qui ouvrent en France se fait sous le régime de l’auto-entrepreneur, mais le gouvernement n’en parle pas beaucoup.

Détruite ce régime aura pour résultat d'anéantir la vie de beaucoup de personnes.

Ne laissez pas enterrer vivant les auto-entrepreneurs !

4 commentaires:

  1. Je suis complétemetn avec toi, pourquoi ce ministre s'en prend à nous. Qu'a-t-elle à gagner ?

    RépondreSupprimer
  2. Les auto entrepreneurs une nouvelle fois la cible de Pinel, pourquoi nous en veut elle autant. J'aimerais bien le savoir.

    RépondreSupprimer
  3. Pour défendre ainsi les auto entrepreneurs, tu dois être l'un des autres j'en suis sure.
    Merci de soutenir ceux à qui on ne donne pas la parole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, je fais parti de cette grande famille, qui risque de bientôt éclater comme un ballon.

      Supprimer