ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


jeudi 20 février 2014

Voici ce qui devrait changer pour les auto-entrepreneurs



1 Le nom : Exit auto-entrepreneur, bonjour micro entrepreneur.
2 Obligation désormais d’un diplôme pour exercer sa fonction.
3 Inscription payante au mois à la chambre des métiers.
4 Stage de création d’entreprise  payant.
5 Comptabilité plus importante avec obligation sans doute d’un comptable.
6 Assurance professionnelle payante obligatoire.
7 Explosion du paiement RSI pour la retraite


Mais la FDEA semble contente.  

Soit j’ai loupé quelque chose, soit c’est elle.

mardi 18 février 2014

Le régime de l’auto-entrepreneur est mort.

C’est fait, après un âpre combat, les auto-entrepreneurs ont perdu, même si certains sont sûrs du contraire.


Déjà le nom, l’auto-entrepreneur devient un micro entrepreneur. Ils devront désormais s'acquitter de la taxe pour frais de chambres ou encore de la cotisation foncière des entreprises, alors qu'ils en étaient jusqu'à présent exonérés.

les auto-entrepreneurs exerçant une activité artisanale devront, eux aussi s'immatriculer auprès de la chambre des métiers de l'artisanat, en justifiant alors d'une qualification ou d'une expérience dans le domaine.

Le projet de loi prévoit d'étendre aux auto-entrepreneurs le suivit du stage obligatoire de préparation à l'installation ainsi qu’à une assurance professionnelle obligatoire.

La CFE devrait, elle aussi augmentée, mais selon les dires, les taux varient.

Un statut que de nombreux pays ont copié, la France, elle, le détruit.


Affaire à suivre…

InfosNet.Mag est mort.... Vive La voix du veileur, le mag

Devant les perpétuels problèmes de noms, ceux-ci existants déjà en France ou en Europe, les messages s'accumulant pour me demander de changer le nom du mag, la décision est prise de prendre le nom du blog, en espérant que cela aidera à ENFIN avoir un titre qui ne changera pas tous les deux ou trois numéros.

Donc La voix du Veilleur, le mag verra le jour mi-mars.

lundi 17 février 2014

The Farmer Birthday


The Farmer Birthday, c'est l'opportunité pour les fans de la chanteuse de célébrer ses 30 ans de carrière d'une manière originale et symbolique :

Le principe est simple : du 03 Mars 2014 au 09 Mars 2014, les fans doivent se mobiliser en masse afin d'acheter et télécharger légalement sur une des plates-formes de téléchargement officielle (voir exemples de liens ci contre) le single MAMAN A TORT afin de le faire remonter considérablement la semaine suivante dans les charts digitaux et pourquoi pas ... lui offrir la 1ère place.

Pour que le projet réussisse, il faut le communiquer : pour cela n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, vos blogs et sites.
  
En Mars 1984, Mylène Farmer lançait sa carrière avec le single MAMAN A TORT . Cette chanson aux allures de comptine raconte les amours saphiques d'une jeune fille, internée dans un hôpital, pour une infirmière. Le clip est signé Laurent Boutonnat.

30 ans plus tard, Mylène Farmer est devenue la plus charismatique des artistes françaises. Elle est la chanteuse qui vend le plus de disques en France et connaît un succès considérable aussi bien en France qu'en dehors de nos frontières, notamment en Europe de l’Est, dépassant les 30 millions de disques vendus.

http://www.mylenefarmer-thebirthdayproject.com/

dimanche 2 février 2014

St Valentin


Comme tout le monde le sait, du moins la majorité, la St Valentin, fête des amoureux, se célèbre le 14 février. Les couples s’échangent, selon la tradition,  des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion amoureuse.
Selon plusieurs sondages, les cadeaux qui s’offrent, en cette journée particulière sont par ordre de préférences : des fleurs, des chocolats, du parfum, des bijoux et ce qui ce fait de plus en plus, des dessous sexy.
Outre cette fête, faisant la joie des commerçants et encore plus des fleuristes, le cinéma s’est penché sur cette journée, notamment le cinéma dit d’horreur qui a fait une série de films consacrée à cette tradition de la St Valentin.

Valentine’s day : une comédie romantique qui relate la journée de la ST Valentin aux travers des aventures de plusieurs couples dont les destins se croisent.

Blue Valentine : qui explore les démêlés sentimentaux d’un couple au cours de leur vie.

Mortelle St Valentin : Une jeune garçon, qui s’était fait humilié lors d’un bal d’école,  par plusieurs fille se trouve sur les lieux ou l’une après l’autre celles-ci, devenues des femmes sont assassinées.

Meurtres à la St Valentin : 10 ans après un précédent massacre, un homme arrive dans la ville pour mettre en vente la mine ayant appartenue à son père décédé. Des meurtres perpétrés à l’aide d’une pioche recommencent comme il y a plusieurs années, mais cette fois, il ne fuira pas et emploiera les mêmes méthodes que le tueur pour le combattre.

Je déteste la St Valentin : Une jeune femme, multipliant les aventures de peur de s’attacher, elle tombe sous le charme d’un homme ayant les mêmes principes qu’elle.

Cette fête existe dans plusieurs pays, mais pas aux mêmes dates. Par exemple, au Brésil, elle est fêtée le 12 juin ; en Chine le 7 août, en Colombie le troisième samedi du mois de septembre ; en Inde et au Pakistan, cette fête se fait en secret ; en Catalogne cela le fait le 23 avril, les femmes reçoivent une rose et les hommes un livre ;en Israël, cela se fête en juillet ou en août selon les années.

Bonne St Valentin à toutes et à tous.

Retrouvez ce texte 
également dans le numéro 9 d'InfosNet.Mag

Demandez le, il est gratuit :
infosnet.mag@netcourrier.com


L’auto-entrepreneur : le nouveau travailleur pauvre

De faibles revenus en cause, les auto-entrepreneurs ont rejoint le nombre des travailleurs pauvres existant en France. En effet, plus d’un tiers de ces nouveaux entrepreneurs, conservent une activité professionnelle en supplément ou perçoivent une partie de leur RSA pour pouvoir vivre.

Selon une étude de l’Insee, fin 2011, les créateurs d’entreprises étaient 416 000 à avoir opté pour le statut d'auto-entrepreneur, contre 340 000 un an plus tôt et à peine 170 000 à la fin de l'année 2009.  Le nombre des auto-entrepreneurs représenteraient ainsi près du cinquième des indépendants en 2011, couvrant tous les secteurs d'activité (bâtiment, électricité, soin aux personnes, prestataires de services etc…).

Les auto-entrepreneurs sont actuellement le principal moteur de croissance du nombre d'indépendants dans le pays, en hausse de 0,3% sur l'année alors qu'ils avaient décliné de 2,1% en 2010.  Selon ce même rapport, de nombreux créateurs de petites entreprises, ne réussissant qu’un petit chiffre d’affaires à l’année, penseraient de plus en plus à se tourner vers le régime de l’auto-entreprenariat, qui se révélerait plus souple administrativement et financièrement qu’un régime classique.

Concernant ce que les auto-entrepreneurs dégagent comme marge, la moyenne demeure particulièrement basse, avec 5430 euros annuels. Mais plus grave, un auto-entrepreneur sur quatre n’aurait qu’un bénéfice net de moins de 900 euros par an en 2011, un sur deux moins de 3.000 euros et 90% d'entre eux moins de 14.300 euros.

Il est admis qu’au moins un tiers des auto-entrepreneurs conserve une activité salariée à côté. La notion d'activité d'appoint restait ainsi largement répandue chez les auto-entrepreneurs. Nombreux d’entres eux, viennent du RSA et continuent à en toucher une partie passant du RSA socle au RSA activité. Car contrairement aux idées reçues, une partie du RSA est déduite du montant du revenu des auto-entrepreneurs. Les partis politiques avaient toujours prévu de conserver la totalité du RSA pour les salariés ne dégageant qu’un bénéfice mineur avec leur activité, mais ce projet est resté dans les cartons.

Autre tendance à noter dans le rapport de l'Insee : la part des femmes s'avère être plus élevée chez les auto-entrepreneurs (40%) que chez les indépendants classiques (35%).

Dans l’ensemble, les indépendants ont gagné en moyenne en 2011 37 200 euros. Ce chiffre englobe des situations très inégalitaires en fonction du statut adopté par ces derniers. Au plus haut de l'échelle, les juristes ont en effet gagné en moyenne plus de 110 000 euros par an. Bien plus que les 5430 euros difficilement gagnés en moyenne par les auto-entrepreneurs sur la même période.
En 2011, la France comptait 2,3 millions d'indépendants, recense l'Insee, compté comme travailleurs non-salariés. Une réalité qui regroupe aussi bien des professionnels libéraux que des actionnaires majoritaires de sociétés comme de petits auto-entrepreneurs. 300 000 d'entre eux continuent à avoir une activité salariée en parallèle.

La croissance du nombre d'entrepreneurs en 2011 n'est pas restée sans conséquence sur les revenus moyens des indépendants. En les décomptant, ces derniers auraient en effet gagné en moyenne plus de 37 000 euros sur l'année. Et si les revenus de ces indépendants classiques (+1,6%) comme ceux des auto-entrepreneurs (+2,1%) ont augmenté sur un an, la moyenne affiche bel et bien un déclin au global de 1,9%. 

La faute à la part grandissante du nombre d'auto-entrepreneurs au sein des indépendants, eux qui empochent bien moins de revenus que leurs acolytes. Les impôts des auto-entrepeneurs ont augmenté depuis le début de l’année 2014, ce qui va encore faire diminuer le bénéfice que ceux-ci arrivent à dégager. 

Vous pouvez retrouvez ce texte dans InfosNet.Mag n° 9.
Demandez le, il est gratuit : infosnet.mag@netcourrier.com

InfosNet.Mag

Désormais ce journal numérique gratuit est autonome. Il passait auparavant par une société professionnelle pour la maquette, cela est fini.

N’hésitez pas à le demander, il est gratuit.