ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mercredi 28 mai 2014

Consignes à ceux qui n’ont rien à faire




1- Ne pas l’avouer
2- Attendre sans impatience un ordre de travail, ne pas le provoquer.
3- Ne pas emmerder ceux qui travaillent effectivement, ne pas les jalouser surtout.
4- Adopter une position de repos donnant à s’y méprendre une impression de travail.
5- Rester décontracté et supporter sans fatigue apparente toute inactivité aussi longue soit-elle.
6- Aimer le travail bien fait et pour cela ne pas hésiter à le laisser faire par ses camarades plus qualifiés.
7- On peut aimer le travail et lui préférer le repos si certains ne savent pas travailler, d’autres ne savent pas rester sans rien faire.
8- Ne souffrir d’aucun complexe pour se présenter au Trésorier après un mois de travail.
9- Il y a beaucoup plus d’accidents de travail que d’accidents de repos.
10 - Le travail use, le repos rarement, économisons-nous.


Conclusion : Le travail est une belle chose, ne sois pas égoïste, laisse-le à tes copains.

lundi 26 mai 2014

Tsunami Bleu Marine sur la France.



Un véritable séisme a frappé le pays hier soir à l’annoncer des résultats des élections européennes. Le Front national arrive avec 24.96% devant l’UMP à 20.80% et loin devant l’actuel pouvoir en place, le PS à 13.98%.



Tout le monde savait, que depuis plusieurs semaines, tous les pronostics donnaient le parti de Marine Le Pen en tête, mais personne n’avait prévu que ce soit avec un tel écart sur son second.

Un effondrement de la politique actuelle de l’Europe a fait surface. Le Front national a demandé la dissolution de l’assemblée nationale, ce qui a été directement refusée par le PS.

Le mot d’ordre du Président François Hollande est de continuer le programme entamé. Il se fait donc fi des voix des Français en ne s’occupant pas du vote de ces derniers. Concernant l’UMP, les phrases habituelles, comme « il faut se rassembler » ou « nous comprenons le vote des Français, mais… » ont été entendues.

Donc pour résumer, les Français ont fait connaître leur désapprobation, mais le gouvernement s’en moque ouvertement.


Elle n’est pas belle la politique !

dimanche 25 mai 2014

Election Européenne


Nos chers politiciens ne sont pas content que les français ne s'intéressent pas à ces élections, mais lorsque l'on voit que eux même ne font aucun effort ....



Voyez ces panneaux électoraux... ils sont vides.

jeudi 22 mai 2014

Le virus Police.net

Pour ceux qui ont eu la chance de ne jamais se le coltiner, le virus police.net, appelé aussi virus gendarmerie, virus interpol ou encore virus cybercriminalité est très désorientant.

Comment s’aperçoit-on que l’on est infecté ?
Alors que vous regarder une vidéo sur internet, une page apparaît (noire ou blanche cela dépend) soit sur la totalité de l’écran, soit sur un onglet simplement avec en haut le sigle de la gendarmerie ou autres. Là encore, soit la vidéo s’arrête, soit vous ne voyez l’onglet que, lorsque vous la fermez.

Comment cela se manifeste-t-il ?
Sur cette page, apparaît un texte vous accusant d’irrégularité vis-à-vis de la loi. De nouveau différents textes existent, soit on vous accuse de voir ou d’héberger sur votre ordinateur des vidéos à caractère pédophile ou zoophile, ou des vidéos à caractère violent (sexe bestial et viol).

En voyant cette page, vous vous interrogez, c’est tout à fait normal.
En lisant le reste de celle-ci, vous vous apercevez que l’on vous demande de payer une certaine somme (les plus courantes sont 100€ et 200€). Si vous ne payez pas cette somme, un dossier sera remis à la justice et il est noté la peine prévue selon ce dont vous êtes accusé. Le mode de paiement est souvent inconnu (paysafecard ou encore ukash).


Ne payez pas, c’est une arnaque connue depuis des années. Il s’agit d’un virus dit « Ransomware »
Les sites sur internet sont légions parlant de ce virus, il suffit de taper « message police.net » et vous ne serez pas déçu de voir le grand nombre de témoignages présents. Deux autres versions, prévenant que vous détenez des documents liés au terrorisme ou que vous serez la prochaine victime d’un groupe de terroristes, existent également, mais sont plus rares.

Comment s’attrape ce virus ?
Á l’origine, ce virus n’était présent que sur les sites pornos, voyant que celui-ci fonctionnait bien, il s’est étendu à des sites de téléchargements de jeux, puis à des sites de jeux en ligne. Depuis quelque temps, il s’est adapté et est présent sur des sites de streaming (visionnage en ligne de vidéos sans téléchargement préalable) pornos, séries TV, documentaires etc… et dernièrement, il touche des bandes-annonces cinéma. En cliquant sur un lien pour une bande-annonce ciné par exemple, sur internet ou sur les réseaux sociaux, vous pouvez être infecté.

Quel est ce virus ?
Ce virus n’est pas récent, loin de là, car, en 2010, il existait déjà. Il ne s’agit pas vraiment d’un virus, ni vraiment d’un cheval de troie, c’est une redoutable combinaison des deux. Deux types de ce virus existent, soit votre ordinateur est complètement bloqué, soit seul votre navigateur internet l’est. Dans les deux cas, vous êtes bloqué sur cette page fixe.

Plusieurs solutions sont présentes sur le net :
S’il ne s’agit que du blocage de votre navigateur, il suffit de forcer votre ordinateur à s’éteindre en laissant votre doigt appuyer sur Marche/Arrêt  et de redémarrer celui-ci en mode normal (donc le laissez faire simplement), vous êtes libéré de celui-ci, mais il est toujours présent sur votre ordinateur et risque de revenir dès votre connexion sur internet.
S’il s’agit du blocage de votre ordinateur, là vous n’avez pas de chance. Soit vous forcez l’arrêt de la même façon, mais vous devrez redémarrer en mode « sans échec ». Une autre solution existe depuis peu, il faut cliquer sur la croix en haut à droite de la page internet 75 fois pour réussir à la fermer, là encore, la page disparaît, mais le virus est toujours présent sur votre ordinateur.


Comment le détruire ?
Plusieurs choses sont à faire pour le détruire, d’abord tenter de le faire avec votre antivirus en lançant une analyse complète de votre ordinateur. Si celui-ci ne détecte rien (c’est souvent le cas), lancer votre nettoyage d’ordinateur avec un programme tel que Ccleaner (programme gratuit facilement téléchargeable sur internet), puis si vous avez eu la présence d’esprit de mettre sur votre ordinateur un Anti-malware tel que Malwarebytes (programme gratuit téléchargeable sur internet) lancez-le et attendez. Lorsque celui-ci est fini, lancez de nouveau votre antivirus en analyse complète. Vous serez, théoriquement, définitivement débarrassé de ce virus.

Pourquoi mon antivirus ne l’a pas détecté ?
Les antivirus gratuits ne le voient même pas passer, quant aux payants, celui-ci est si rapide à infecter votre ordinateur que ces derniers n’arrivent que rarement à les arrêter avant qu’il n’ait fait ses œuvres.
Certains antivirus, lors du redémarrage de votre ordinateur, arrivent à les détruire, mais c’est très rare malheureusement.

Que puis-je faire pour me prémunir de ce virus ?
Il faut se préparer à ce genre d’attaque, qui d’ailleurs sera de plus en plus courante. Il faut donc :

1- Avoir un bon antivirus
2- Avoir Ccleaner
3- Avoir un anti-malware

Préparez-vous avant qu’il ne soit trop tard. 

Perdre quelques minutes à télécharger ces programmes vaut mieux que de devoir racheter un nouvel ordinateur.


L’Espéranto, une langue mondiale non utilisée


L’espéranto est une langue, qui fut créée à la fin du 19eme siècle par Ludwik Lejzer Zamenhof. Celle-ci fut établie dans le dessein de faciliter la communication entre les personnes disséminées sur notre planète. Il publia son projet sous le nom de Lingvo Internacia, qui veut dire Langue Internationale, sous le pseudonyme de Doktoro Esperanto, que l’on peut traduire par Docteur qui espère. C’est sous ce nom que cette langue s’est popularisée.

Une seule langue pour la planète ?
Elle fut fondée sur une grammaire régulière, où les mots se forment à partir d’un nombre limité de racines lexicales, cela afin de faciliter son apprentissage. L’espéranto est la seule langue au monde qui fut construite et qui a dépassé le stade de projet pour devenir une langue vivante, afin qu’un nombre, il est vrai, restreint et répartis dans la plupart des pays puissent communiquer entre eux.


Très rapidement, l’espéranto eut un succès inespéré, dépassant même les espérances de son créateur, mais cela retomba, devant l’engouement restreint d’un apprentissage de masse. Le coup qui mit un frein à l’expansion de l’apprentissage de l’espéranto fut la première guerre mondiale.

Un regain eut lieu, en 1920 pour se terminer en 1930. En 1950, un redémarrage de l’apprentissage de l’espéranto eut lieu grâce à l’apparition de plusieurs associations et de clubs d’espéranto.
Cette langue resta plus ou moins vivante avant de revenir sur le devant de la scène avec Internet dans les années 2000.
Des méthodes d’apprentissage gratuites sont présentes sur Internet, souvent gratuites et celles-ci sont utilisées au travers des réseaux sociaux. En février 2013, une pétition est lancée afin que l’Espéranto devienne une langue officielle de l’Union Européenne.
L’Espéranto n’est pas reconnue comme une langue officielle, mais plutôt comme une langue de travail utilisée dans certaines associations à but non lucratif. L’UNESCO a, d’ailleurs, reconnu plusieurs recommandations en faveur de l’Espéranto.

L’ Espéranto est composé de 5 voyelles et de 23 consonnes. Les lettres Q, W, X et Y ne sont pas utilisés et 6 lettres comportent deux diacritiques : accent circonflexe (C, G, H, J et S)et brève [accent circonflexe inversé] (U).

L’endroit où cette langue est la plus utilisée est sans aucun doute à l’Académie Internationale des sciences de Saint-Marin, ou elle est l’une des langues officielles.

Un diplôme d’Espéranto est possible, mais celui-ci est uniquement délivré par l’institut des langues étrangères de l’université Eötvös Lorand de Budapest en Hongrie.


En 2011, une demande de reconnaissance est faite en France, afin d’inclure celle-ci comme option possible au baccalauréat par une pétition lancée en 2011. 

Le nombre de personnes pratiquant l’espéranto, appelé Espérantophone, est impossible à évaluer, tant celui-ci est disparate. 

Les chiffres vont de 1000 à 1000 000 de personnes pratiquant en professionnels ou occasionnellement cette langue.

lundi 19 mai 2014

La virothérapie en question.



La virothérapie est une thérapie consistant à utiliser un virus ou un rétrovirus, et après l’avoir reprogrammé, l’injecter à un patient atteint d’un mal plus important afin de le combattre.

Cette thérapie entre dans le domaine des thérapies géniques.
Alors que les moyens les plus souvent utilisés pour tenter de soigner des cancers sont la chimiothérapie et la radiothérapie. À part cela, l’utilisation d’autre thérapie est rarement utilisée. La virothérapie en matière de combat contre le cancer est encore très peu acceptée et il faudra certainement attendre plusieurs années pour avoir une chance de voir cela devenir une thérapie courante, remplaçant la chimiothérapie et la radiothérapie, qui entraient des nombreux effets secondaires.



Ce virus injecté ne s’attaque qu’aux cellules cancéreuses et se reproduisant jusqu’à ce qu’il est tué toutes les cellules malades. L’exercice le plus dur étant que ce virus doit atteindre sa cible avant d’être lui-même détruit par les défenses du corps humain.

Dernièrement, une femme de 49 ans a été guérie d’un cancer de la moelle osseuse suite à une injection massive du virus modifié de la rougeole. Une deuxième patiente a également bénéficié de cette thérapie, mais malheureusement, son cancer est toujours présent, mais en léger recul tout de même.

Ces deux femmes ont été choisies, car les techniques classiques ne fonctionnaient pas et elles avaient connu plusieurs rechutes de leur cancer. Les deux femmes ont chacune reçu une seule dose de virus. Cette dose est équivalente à celles qui sont utilisées pour vacciner 10 millions de personnes. Les deux patientes, dont l’une est totalement guérie depuis 6 mois, ont régi positivement à ce traitement.

Ces deux patientes étaient atteintes d’un cancer des cellules du plasma de la moelle osseuse, ce qui a pour conséquence de créer des tumeurs osseuses et d’autres dans les tissus mous.

La virothérapie ne date pas de ces derniers jours, car elle est née dans les années 50. Des milliers de personnes ont déjà été traitées par cette technique, mais pour la première fois cette étude a été suivie et documentée suite à une rémission complète d’une femme atteinte d’un cancer invasif après une seule dose de virus modifié.

Cette femme va désormais être suivie pendant plusieurs années, afin de voir si des séquelles apparaissent ou des suites dues à l’injection de ce virus.


Un nouvel espoir est tout de fois né pour des millions de malades.

mercredi 14 mai 2014

Camille Lepage : Assassinat d'une journaliste Française.



La journaliste photo-reporter Camille Lepage a été lâchement assassinée en Centrafrique,   sa dernière photo fut celle-ci :




voici un lien vers son portfolio : http://camille-lepage.photoshelter.com/#!/portfolio/G0000uiAZaBMItVg

Condoléances à sa famille et à ses proches.

lundi 12 mai 2014

Référendum à Donetsk


Voilà un référendum qui a de la valeur : on peut mettre plusieurs bulletins en même temps, des urnes sont installées sur les trottoirs et on peut mettre son bulletin en passant. Et après, ils s’étonnent que même les Russes ne trouvent pas ce référendum vraiment régulier, bien qu’ils l’acceptent tout de même. Cela fait un moyen de pression de plus sur l’Europe qui fait bien rigoler Poutine avec ses sanctions.



Lorsque l’on voit que des policiers, ainsi que des militaires Ukrainiens changent de camp pour rejoindre les pro-russes, alors que le gouvernement demande à ce que l’Europe vienne les aider, il ne faut quand même pas rigoler. L’Ukraine avance à petits pas pour se libérer en attendant que des troupes européennes et américaines viennent se faire tuer pour eux.

L’Ukraine est perdue, tout le monde le sait, il ne reste plus qu’à l’accepter.


Poutine a gagné haut la main.

Que veut le CRAN ?


Alors que les commémorations pour l’abolition de l’esclavage se sont déroulées partout, exceptées dans la ville de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne,  où un maire Front National a jugé inutile de faire cette commémoration, c’est son choix, mais comme c’est un maire FN, cela ne passe pas dans les médias.




Louis-George Tin, Prédisent du CRAN (conseil représentatif des associations noires), accuse le crédit suisse, la Banque de France, ainsi de plusieurs autres organismes financiers et demande de rapprocher d’associations, ainsi que de certaines municipalités pour voir comment elles pourraient contribuer d’une manière ou d’une autre à des réparations. En fonction de ces comportements, le président du CRAN verra s’il donne ou non des suites judiciaires.  Il a déjà engagé des poursuites en justice contre l’État, la CDC  et le groupe Spie Batignolles

Mais il déclare qu’il n’est pas là pour les agresser ou s’en prendre à leur bourse.

S’il ne veut pas d’argent que veut-il alors, ce serait gentil de le faire savoir.

Un site à consulter http://www.potomitan.info/lafwans/cran2.php


Source : le parisien : http://www.leparisien.fr/politique/esclavage-le-cran-demande-reparation-a-des-banques-et-familles-bordelaises-10-05-2014-3830443.php

samedi 10 mai 2014

Fêter l’abolition de l’esclavage est-il un acte purement politique ?


Aujourd’hui, 10 mai, de nombreuses commémorations vont avoir lieu afin dit-on de fêter l’abolition de l’esclavage. Cela ne serait-il pas plutôt un acte politique ?

D’ailleurs, quelques villes refusent de se prêter à cet exercice ou plutôt à ce simulacre, car l’esclave existe toujours. Mais voilà, lorsqu’il s’agit de maires FN, cela à plus d’impact, surtout les autres partis politiques s’en donnent à cœur joie.


Il faut d’abord savoir que le premier texte interdisant l’esclave date du 3 juillet 1315 et il fut prononcé par Louis X. Celui-ci fut-il respecté ?

D’autres textes furent créés : en 1685, 1687,1704, 1723,1724 pour finalement se concrétiser, en  1794, par un décret signifiant l’abolition de l’esclavage qui lui non plus ne dura pas longtemps.

Le 27 mai 1848, un nouveau texte est établi, il se sera appliqué qu’un mois plus tard . Cela ne dura pas longtemps non plus, les différents rapports historiques le montrant.
Encore à notre époque, l’esclavage moderne existe bien, combien (pour la plupart des jeunes femmes d’origines aussi diverses que variées) viennent en France dans l’espoir d’avoir une vie heureuse, comme ont les Français, du moins le pensent-elles (alors qu’elles se trompent lourdement) et finissent comme esclaves dans la maison de riches, soit comme nourrices, femmes de ménage ou esclaves sexuelles.

Souvent maltraitées, affamées, nombreuses sont celles qui ont la vie sauve par hasard (ne venant pas des membres de la famille la plupart du temps, mais de simples passants), sans compter celles qui ont certainement disparu sans laisser la moindre trace et dont personne ne s’en souci.

Alors que l’on arrête de tenter à la moindre occasion de gagner des voix pour les prochaines élections.

Les riches sont souvent intouchables, mais est-ce une raison ?


Ces commémorations n’ont aucune utilité, étant donné que l’esclavage existe toujours. 

jeudi 8 mai 2014

Et selon les médias, il n'y a avait pas beaucoup de monde.


Comme d'habitude et à chaque manifestation politique, les comptages sont très différents entre les organisateurs et les compteurs officiels.



Lors de la manifestation du FN le 1er mai dernier, il n'y a pas eu beaucoup de monde à ce qu'il parait.

https://www.youtube.com/watch?v=GGlNCdG23rg