ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


samedi 10 mai 2014

Fêter l’abolition de l’esclavage est-il un acte purement politique ?


Aujourd’hui, 10 mai, de nombreuses commémorations vont avoir lieu afin dit-on de fêter l’abolition de l’esclavage. Cela ne serait-il pas plutôt un acte politique ?

D’ailleurs, quelques villes refusent de se prêter à cet exercice ou plutôt à ce simulacre, car l’esclave existe toujours. Mais voilà, lorsqu’il s’agit de maires FN, cela à plus d’impact, surtout les autres partis politiques s’en donnent à cœur joie.


Il faut d’abord savoir que le premier texte interdisant l’esclave date du 3 juillet 1315 et il fut prononcé par Louis X. Celui-ci fut-il respecté ?

D’autres textes furent créés : en 1685, 1687,1704, 1723,1724 pour finalement se concrétiser, en  1794, par un décret signifiant l’abolition de l’esclavage qui lui non plus ne dura pas longtemps.

Le 27 mai 1848, un nouveau texte est établi, il se sera appliqué qu’un mois plus tard . Cela ne dura pas longtemps non plus, les différents rapports historiques le montrant.
Encore à notre époque, l’esclavage moderne existe bien, combien (pour la plupart des jeunes femmes d’origines aussi diverses que variées) viennent en France dans l’espoir d’avoir une vie heureuse, comme ont les Français, du moins le pensent-elles (alors qu’elles se trompent lourdement) et finissent comme esclaves dans la maison de riches, soit comme nourrices, femmes de ménage ou esclaves sexuelles.

Souvent maltraitées, affamées, nombreuses sont celles qui ont la vie sauve par hasard (ne venant pas des membres de la famille la plupart du temps, mais de simples passants), sans compter celles qui ont certainement disparu sans laisser la moindre trace et dont personne ne s’en souci.

Alors que l’on arrête de tenter à la moindre occasion de gagner des voix pour les prochaines élections.

Les riches sont souvent intouchables, mais est-ce une raison ?


Ces commémorations n’ont aucune utilité, étant donné que l’esclavage existe toujours. 

1 commentaire:

  1. Complètement d'accord avec toi, en plus cela coûte très cher. Tout n'est que politique, voilà lorsque l'on touche à des personnes de couleur, on est obligatoirement raciste.

    RépondreSupprimer