ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


lundi 26 mai 2014

Tsunami Bleu Marine sur la France.



Un véritable séisme a frappé le pays hier soir à l’annoncer des résultats des élections européennes. Le Front national arrive avec 24.96% devant l’UMP à 20.80% et loin devant l’actuel pouvoir en place, le PS à 13.98%.



Tout le monde savait, que depuis plusieurs semaines, tous les pronostics donnaient le parti de Marine Le Pen en tête, mais personne n’avait prévu que ce soit avec un tel écart sur son second.

Un effondrement de la politique actuelle de l’Europe a fait surface. Le Front national a demandé la dissolution de l’assemblée nationale, ce qui a été directement refusée par le PS.

Le mot d’ordre du Président François Hollande est de continuer le programme entamé. Il se fait donc fi des voix des Français en ne s’occupant pas du vote de ces derniers. Concernant l’UMP, les phrases habituelles, comme « il faut se rassembler » ou « nous comprenons le vote des Français, mais… » ont été entendues.

Donc pour résumer, les Français ont fait connaître leur désapprobation, mais le gouvernement s’en moque ouvertement.


Elle n’est pas belle la politique !

2 commentaires:

  1. "Le Front national a demandé la dissolution de l’assemblée nationale, ce qui a été directement refusée par le PS. " Tu regrette ? tu aurais préféré quoi ? la dissolution est l’instauration du National Socialisme peut être ? La france de petain est de la collaboration a encore de beau jours dans ce pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mitterrand a dissous l'assemblée nationale, c'est la droite qui est venue au pouvoir. Jacques Chirac a dissous l'assemblée, le PS est venu au pouvoir.
      Où voyez-vous la-dedans l'instauration du National Socialisme ?
      Quand à votre comparaison entre le Fn et la France de Pétain, cessez de suivre les dires comme un pauvre petit mouton. Fondez-vous votre propre opinion. Vu qu'il s'agit là d'un parti n'ayant jamais été au pouvoir, lui reprocher quelque chose est difficile, non ?
      Je pensais que le vote majoritaire des Français était respecté, je me trompais lourdement.

      Supprimer