ATTENTION ... ATTENTION ... ATTENTION

Quelques images et propos peuvent choquer certains lecteurs de ce blog. Les lecteurs et lectrices de moins de 18 ans sont donc priés de quitter ce blog dès leur connexion.


mardi 10 juin 2014

Gérard Lanvin, plus qu’un acteur






Il est une voix.
Chacun a pu remarquer sa voix bien spéciale,au même tire de celle de Gérard Darmon, la voix de Gérard Lanvin accroche. Une voix sourde, sans être rauque.

Il est une gueule.
Il peut s’adapter à de nombreux rôles, que ce soit comique avec « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine », son premier rôle au cinéma ou il a une tête d’abruti, il faut bien le dire. En flic avec « San Antonio » ou encore en vieux taulard pas si repenti que cela dans « Les Lyonnais ».

Il est un caméléon
Quel que soit le rôle qu’il occupe dans l’un de ses films, son personnage est obligatoirement attachant. Alors que dans « Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine », il n’a pas le rôle principal, tout le monde de souvient de lui autant que de Coluche. Dans « Marche à l’ombre » avec Michel Blanc, il prend le devant de la scène  alors qu’il n’a à l’origine que le rôle du bon copain.

Il est un mythe vivant.
Il ne faut pas s’en cacher, c’est l’un des GRANDS acteurs français encore de ce monde. Il est de la trempe des Gabin ou Ventura. Souvent comparé à Michel Constantin pour son jeu dans ses films, il crève littéralement l’écran à chacune de ses apparitions.



 Voici quelques-uns de ses nombreux films :

Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine (1977) : Il joue le rôle du Chevalier blanc où sa chanson mémorable « On m’appelle le chevalier blanc », chanté par Olivier Constantin et créée par Serge Gainsbourg, est connue.

Le prix du danger (1983) : Il joue le rôle d’un homme traqué par 5 tueurs. S’il arrive au bout du jeu, il gagne 1 millions de dollars, mais le jeu est truqué. Un remake américain fut tourné sous le titre « Running Man » avec Arnold Schwarzenegger. Inédit en DVD, « Le prix du danger » est enfin sorti le 4 mars 2014.

Les spécialistes (1985) : Il partage l’affiche avec un autre grand acteur qu’était Bernard Giraudeau. Il joue le rôle d’un taulard qui s’évade en compagnie d’un flic. En fait, la police se sert de lui pour mettre un coup à une organisation mafieuse. Mais il découvre la vérité.

Le Boulet (2002) : Gagnat du loto, un prisonnier jouant avec un gardien de prison s’évade lorsque la femme de ce gardien part pour l’Afrique avec le billet gagnant. Il emmène le gardien dans son aventure, il le regrettera rapidement.

Les Lyonnais (2011) : Il joue Edmond Vidal, membre du gang des Lyonnais à l’age de 67 ans, rattrapé par son passé qu’il n’a jamais vraiment quitté.





Et bien d’autres encore…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire